5
Posté le 1 septembre 2011 par Cédric Locqueneux dans Domotique
 
 

Microsoft aussi dans la course

Si les grands de ce monde, tels que Google et Microsoft, se mettent à travailler dans le domaine de la domotique, nous pouvons sans risque dire que ce domaine va rapidement s’imposer !

En effet, après Google et son Android@Home, c’est Microsoft qui a révélé début aout son projet HomeOS, un ensemble d’applications visant à unifier et à simplifier l’interconnectivité des différentes technologies du foyer familial, du routeur à la télévision en passant par la console de jeux, le smartphone ou le camescope. Microsoft a ainsi travaillé en collaboration avec l’institut technologique de Géorgie, l’université d’Arkansas, du Michigan, de Washington, du Wisconsin et de Waterloo.

De nombreuses applications sont déjà annoncées, comme par exemple en utilisant la précision du Wi-Fi, qui permettrait de déterminer la présence exacte d’un individu muni de son téléphone portable au sein de la maison, et ainsi mettre en fonction certains appareils situés dans la pièce où une présence est détectée.

Il est question également d’améliorer la sécurité de l’habitation grâce à la présence de caméras et de détecteurs de mouvements autour de la maison: si une personne est détectée sur le pas de la porte, l’habitant pourrait recevoir une notification sur son smartphone et déverrouiller la porte d’entrée à distance. Le dispositif pourrait également créer une archive de l’ensemble des personnes détectées devant la porte et coupler celle-ci avec un système de reconnaissance de visages pour la pré-configuration de certaines actions et/ou permettre également l’ouverture de la porte même lorsque l’occupant n’est pas sur les lieux.

Microsoft entend également utiliser sa technologie Kinect pour, par exemple, régler l’intensité de l’éclairage, d’un simple geste du bras.

Concernant les technologies utilisées, le but est d’intéresser les grands fabricants afin que tous les systèmes puissent communiquer. Sigma Designs, par exemple, a déjà fourni un SDK pour permettre le support du protocole Z-Wave…

Bref, les idées ne manquent pas, et nous risquons de voir arriver des choses vraiment intéressantes, notamment grâce au mode de développement mis en place par Microsoft: celui ci délivre des licences OpenSources (pour usage non commercial) de son prototype HomeOS aux universités pour l’enseignement et la recherche, ce qui va permettre à un large éventails de développeurs d’améliorer le système. D’ailleurs, l’université de l’Arkansas, par exemple, a déjà réalisé l’intégration de la Vera de Micasaverde pour contrôler du Zwave:

 

 

Bon, tout ceci en est encore au stade de la recherche et développement, mais ce projet sera très intéressant à suivre. Pour s’en convaincre, il suffit de regarder comment Microsoft imagine la maison du futur:

 

 

D’autres vidéos sur le projet HomeOS sont disponibles ici, si vous souhaitez voir en détail les expériences qui ont déjà été tentées.

 


Cédric Locqueneux

 
Je me suis essayé à la domotique il y a quelques années avec quelques modules X10, quelques softs gratuits, etc… pour équiper la maison que j'avais en location. Puis j'ai eu la chance de pouvoir faire construire, et c'est là que mes projets domotiques ont explosé, la construction neuve me permettant de prévoir une installation complète, et intégrée à la maison. Aujourd'hui, quasiment toute mon installation repose sur le Z-Wave.