Domotique News N°276: Promouvoir l’efficacité énergétique

3

La nouvelle lettre de Domotique News vient de paraitre.

 

Ce mois ci nous avons notamment l’interview du président de la Z-Wave alliance, un reportage au Japon,  mais aussi un banc d’essai en profondeur de la ZiBase, sans oublier la 1ere annonce du compteur communicant GAZPARD de GDF…

 

Voici l’édito de cette lettre 276:

 

L’association européenne de la régulation et gestion technique des bâtiments a lancé un programme pour promouvoir l’efficacité énergétique des bâtiments avec l’aide des standards européens.

Améliorer la performance énergétique des bâtiments neufs et notamment existants est la priorité qui s’impose aux constructeurs, propriétaires, utilisateurs ou exploitants. L’important est de garantir qu’un nouveau bâtiment ou un bâtiment rénové, aura la meilleure technologie disponible en régulation et GTB pour économiser de l’énergie. Il s’agit de respecter cette norme NF EN 15232. Le syndicat français ACR s’est fixé comme mission de lancer et développer ce label européen en France. La procédure de labellisation se déroulera en trois étapes : auto-déclaration du système de régulation et GTB, labellisation du système installé de régulation et GTB, inspection périodique du système installé. Une partie importante du programme de label est la spécification d’indicateurs de performance. C’est l’évaluation de ces valeurs, au cours d’une certaine période d’observation, qui sera utilisée pour comprendre l’efficacité du composant système ou de la fonction. Espérons que le passage dans les faits pourra se faire. Car le marché annuel de la régulation et de la gestion technique du bâtiment ( GTB) contribue à 40% des économies d’énergie dans les bâtiments neufs ou existants. Un marché global annuel estimé à 328 millions d’euros, indique le syndicat ACR (voir notre illustration). Essentiellement tiré par les services (contrat d’entretien sur le matériel et les logiciels afférents), ce domaine connaît une croissance ininterrompue depuis plus de dix ans. Il masque également la chute que connaissent les autres secteurs ( le chauffage électrique est en forte baisse) dont la croissance s’est arrêtée depuis plusieurs années. Heureusement que la Réglementation technique RT 2012 génère un besoin de gestion des énergies et consommations dans les nouveaux bâtiments qui se répercute sur les démarches de rénovation, sinon les résultats seraient catastrophiques. Aussi comme le souligne le dynamique président de l’ACR, «la GTB n’est plus un mal nécessaire mais un outil indispensable». Les acteurs de la construction prennent conscience,avec cette réglementation, qu’un système de GTB constitue une sorte de «cerveau» du bâtiment. Il stocke les données, améliore le suivi des consommations, optimise les fonctions systèmes en prenant en compte les comportements des usagers afin de satisfaire leur aspiration à plus de confort. Chaque équipement est devenu intelligent et cette décentralisation des fonctions de régulation permet à chaque utilisateur d’améliorer son installation à moindre coût. Plus le prix de l’énergie augmente et plus ces solutions sont indispensables. Ainsi le marché de la GTB marque une légère croissance de 3,2% en 2012 ( malgré les chantiers de 2011 facturés en 2012) . Malheureusement elle ne se renouvellera pas en 2013. Tous les espoirs se portent sur le marché de la rénovation. Il serait nécessaire de multiplier les efforts et actions de communication afin que toute la filière se mobilise.

 

 

Pour vous abonner à cette lettre (payante, 410€ HT), vous pouvez vous rendre ici.



A propos de l'auteur

Je me suis essayé à la domotique il y a quelques années avec quelques modules X10, quelques softs gratuits, etc… pour équiper la maison que j'avais en location. Puis j'ai eu la chance de pouvoir faire construire, et c'est là que mes projets domotiques ont explosé, la construction neuve me permettant de prévoir une installation complète, et intégrée à la maison. Aujourd'hui, quasiment toute mon installation repose sur le Z-Wave.