Zibase et EnOcean: premiers tests

9

Il y a quelques jours Zodianet nous a annoncé la compatibilité prochaine de la Zibase et des périphériques EnOcean, un protocole ne nécessitant ni fil ni piles, que je vous ai présenté en fin d’année. Je ne vais pas vous représenter cette technologie ici, je vous invite à lire mon test précédent qui explique tout le fonctionnement et qui présente quelques périphériques. Sachez simplement que cette technologie devient de plus en plus à la mode, et sera prochainement utilisée également sur la centrale HC2 de MyFox ou encore la Zipabox. C’est une technologie d’avenir, et en annoncant sa compatibilité sur la Zibase, Zodianet montre qu’ils savent coller à l’actualité !

Ce support de l’EnOcean se fera sur la Zibase en ajoutant un contrôleur sur le port série de la box, comme c’était le cas avec le Z-Wave et la Zibase première du nom. L’avantage ici est que le contrôleur EnOcean sera auto alimenté par la Zibase, pas besoin d’alimentation supplémentaire.

Zodianet m’a fait parvenir un prototype du contrôleur EnOcean afin de tester cette technologie sur la Zibase. Je ne vous mettrai pas de photos du contrôleur, il s’agit vraiment d’un prototype, qui n’a rien à voir avec la version finale. Les périphériques EnOcean testés ici sont les mêmes que ceux de mon premier test EnOcean, gentiment prêtés par G-Media.

 

I. Premiers tests

1.1 Capteur de température STM330

 

Premier test avec un capteur de température STM 330. Ce capteur est capable de remonter la température ambiante de facon très précise, en tirant sa source d’énergie d’un petit capteur solaire:

 

 

Dans sa version « packagée », cette sonde se présente de cette forme:

 

 

Après quelques heures passées exposé à la lumière, celui ci devient autonome, même pendant plusieurs jours dans le noir.

Pour l’ajouter à la Zibase, c’est très simple. Après avoir appuyé sur le bouton « Learn » du capteur, on peut voir apparaitre le code EEP du périphérique EnOcean passer dans le suivi d’activité de la Zibase:

 

 

Le périphérique se voit attribuer un identifiant OSxxx comme une sonde Oregon Scientific classique. Il suffit de relever cet identifiant et de créer une sonde sur la Zibase, en reportant cet identifiant:

 

 

A partir de là, la température remonte régulièrement sur la Zibase, comme n’importe quelle autre sonde de température:

 

 

 

On peut alors bien sûr l’utiliser dans les scénarios, etc…

 

1.2 Contacteur de porte STM 250

 

Le principe est très semblable avec le contacteur de porte STM 250, qui fonctionne lui aussi à l’aide d’un capteur solaire:

 

 

Après avoir appuyé sur son bouton « Learn » au dos du capteur, on voit son code passer dans le suivi d’activité:

 

 

Il suffit de créer un détecteur sur la Zibase, en indiquant le code CSxxx relevé:

 

 

Nous voilà avec un capteur d’ouverture de porte parfaitement fonctionnel:

 

 

2.3 Interrupteur PTM 210

 

L’interrupteur PTM 210 est un interrupteur sans fil qui envoie son état lorsqu’on l’actionne. Le simple fait de l’actionner lui fournit l’énergie dont il a besoin pour communiquer.

 

 

Ce qui est très intéressant sur cet interrupteur est qu’il peut être utilisé comme interrupteur simple ou double. Du coup, dans les faits, on s’aperçoit qu’il est reconnu sur la Zibase comme une télécommande 4 boutons, chaque état ayant son propre code (gauche on/off, droite on/off):

 

 

On peut donc créer une télécommande 4 boutons du type KR22 sur la Zibase, et lui indiquer les codes relevés dans le suivi d’activité, sachant que ces codes se suivent:

 

 

Avec un seul interrupteur de ce type, il sera donc possible d’effectuer diverses actions, comme allumer une lampe ou lancer un scénario complet :D

 

2.4 Switch On/Off RCM 250

 

En EnOcean il existe bien sûr également des actionneurs, pour piloter des lampes et des appareils. Ici, nous avons le module à encastrer RCM 250, qui se connecte sur le circuit électrique habituel, et qui peut donc servir de relai radio pour les autres périphériques EnOcean:

 

 

Pour l’utiliser avec la Zibase, il faudra déclarer un actionneur, utilisant pour le moment le protocole « XDD868_INTER ». C’est provisoire, durant les tests, l’EnOcean aura sa propre catégorie par la suite. On lui affecte une lettre entre I et P et un numéro (ce qui donne déjà 128 possibilités, mais à terme il sera possible d’en avoir jusque 256), puis on appuie sur le bouton « Learn » du module. Tout de suite après on appuie sur « Assoc » sur la Zibase, ce qui va automatiquement associer le module EnOcean à la box:

 

 

On peut voir que le module a été correctement reconnu dans le suivi d’activité:

 

 

A partir de là, il devient possible de piloter une lampe ou un appareil connecté à ce module EnOcean, depuis la Zibase.

 

II. Conclusion

 

Comme on a pu le voir, le support des périphériques EnOcean sur la Zibase est déjà bien avancé. L’ajout des périphériques sur la Zibase est simple, et les ordres émis depuis les capteurs sont rapides et précis. Quant à la portée, elle s’avère très bonne (annoncée pour une trentaine de mètres, je n’ai pas détecté de problème particulier au sein de la maison). Ce type de périphérique, sans pile, et donc sans aucune maintenance, s’avère à l’usage extrêmement pratique comparé à certains périphériques dont les piles s’épuisent en quelques semaines. Etant donné le nombre de solutions commencant à adopter ce protocole, Zodianet a eu une excellente idée en l’ajoutant à la Zibase, qui conserve donc toujours son titre de box multiprotocoles ;-)

Je vous en reparlerai dès que le module final sera sorti. Pour le moment, Zodianet espère rendre ce contrôleur disponible début mai, pour un prix qui devrait être inférieur à 70€, ce qui reste très raisonnable pour pouvoir profiter de cette technologie.



A propos de l'auteur

Je me suis essayé à la domotique il y a quelques années avec quelques modules X10, quelques softs gratuits, etc… pour équiper la maison que j'avais en location. Puis j'ai eu la chance de pouvoir faire construire, et c'est là que mes projets domotiques ont explosé, la construction neuve me permettant de prévoir une installation complète, et intégrée à la maison. Aujourd'hui, quasiment toute mon installation repose sur le Z-Wave.