Test de Piper: une caméra qui fait office de box domotique Z-wave

Caméra Z-Wave Piper

199€
Caméra Z-Wave Piper
80

Qualité

8/10

    Fonctions

    7/10

      Utilisation

      9/10

        Prix

        8/10

          Pour

          • Qualité du produit
          • Très grand angle
          • Fonctions de sécurité

          Contre

          • Qualité vidéo
          • Scénarios limités
          • Support des périphériques Z-wave très limité
          • Pas d'API
          • Repose sur le Cloud

          Il y a deux ans, au CES, j’avais eu l’occasion de découvrir Piper, une caméra de surveillance avec vidéo panoramique, faisant office de box domotique. Une box domotique compatible Z-wave, de surcroit ! L’idée m’avait semblé excellente ! Depuis, cette caméra est arrivée dans nos contrées, l’occasion donc de la tester en profondeur…

           

          I. Déballage de la caméra Piper

          Dès l’arrivée, le packaging donne une sensation de qualité.  Le produit est bien mis en valeur:

          piper_37

          A l’arrière, on trouve le détail des possibilités de la caméra. Et le moins qu’on puisse dire est qu’elle est truffée de capteurs ;-)

          On voit également tout de suite sa compatibilité avec iOS et Android: elle sera en effet totalement pilotable depuis son smartphone.

          piper_38

          A l’ouverture, on trouve la caméra très bien protégée par un habillage en mousse:

          piper_39

          Une fois le tout déballé, nous avons donc:

          • la caméra Piper
          • trois piles AA
          • une alimentation électrique
          • un manuel de démarrage rapide
          • un auto collant Piper

          piper_41

          La caméra peut sembler un peu grosse par rapport à un modèle traditionnel (140x90x50mm). Il ne faut pas oublier toutefois qu’elle embarque beaucoup plus de fonctionnalités.

          Pour commencer, sur l’avant, nous avons bien sûr son objectif fisheye de 180°. Ce capteur CMOS Omnivision de 2 millions de pixels permet d’obtenir une image HD de 1920×1080.

          Ensuite, on remarquera un détecteur de mouvement, comme on peut trouver sur certaines caméras Axis: cela assure une vraie détection de mouvement, et non une détection basée simplement sur une différence entre deux images. Un excellent point pour une solution qui se veut avant tout basée sur la sécurité !

          Enfin, une led s’éclairera de différentes couleurs pour indiquer son état: connexion au réseau, démarrage, etc…

          piper_42

          Juste en dessous, nous avons un micro, qui permettra d’écouter ce qui se passe chez soi.

          Sur le dessus, on trouvera un large haut parleur. Il sera ainsi possible de dialoguer avec les personnes présentes dans la pièce. Mais une sirène de 105dB est également intégrée: en plus de faire caméra et centrale, la Piper fait donc également office de sirène. Et pour sa taille, je dois dire que la sirène est dissuasive !

          piper_44

          Côté esthétique, je trouve le produit très bien fini. C’est beau, propre, j’aime beaucoup (elle existe également en noir pour ceux qui préfèrent).

          piper_45

          A l’arrière un beau support métallique permet de maintenir la caméra debout.

          piper_46

          Il est toutefois possible de le retirer pour la fixer directement à un mur si on souhaite.

          piper_47

          Pour cela, il suffira d’utiliser le couvercle livré, offrant alors deux points de fixation:

          piper_48

          Tant que nous en sommes à l’arrière, nous remarquerons un logement pour trois piles AA: ces piles lui serviront de batterie de secours. Ainsi, même en cas de coupure de courant, cette caméra restera active. Pour un système de sécurité, c’est un bon choix.

          Sinon, côté connectique, il est réduit au strict minimum: un connecteur pour l’alimentation. En effet, la Piper se connectera directement en Wifi, ce qui permettra de la positionner n’importe où.

          piper_50

          piper_51

          Passons maintenant à son installation

           

          II. Installation de la caméra Piper

          La Piper se veut grand public, son installation a donc été simplifiée au maximum.

          Pour commencer, il faudra simplement télécharger l’application mobile Piper, dispo sous iOS ou Android:

          piper_1

          Au premier lancement, il nous est demandé d’accepter les notifications… ou pas. Mais c’est fortement conseillé, la Piper ayant pour rôle de nous avertir du moindre problème à la maison.

          piper_2

          Il faut ensuite commencer par créer un compte.

          piper_3

          On renseigne toutes ses informations, ainsi qu’un numéro de téléphone sur lequel la Piper sera capable d’envoyer des SMS d’alerte.

          piper_4

          On peut maintenant passer au paramétrage.

          piper_5 La Piper va générer son propre réseau Wifi pour s’y connecter. Il nous est donc demandé d’aller dans les paramètres de notre smartphone, et de nous connecter au réseau Wifi Piper:

          piper_6

          On sélectionne donc le réseau Piper:

          piper_7

          A partir de là, nous sommes connectés à la caméra. Celle ci va détecter les réseaux Wifi accessibles chez nous. Il suffit de lui indiquer le réseau Wifi à utiliser pour se connecter à internet. Il faudra bien sûr ensuite entrer sa clé de sécurité.

          piper_8

          Piper se connecte alors à internet et procède à sa mise à jour si une mise à jour est disponible. C’est automatique.

          piper_9

          Quand tout est fini, on est invité à donner un nom à notre caméra. Ici, je l’appellerai simplement “maison”, mais comme il est possible d’utiliser plusieurs caméras sur le même compte, il peut être utile de les nommer correctement.

          piper_11

          Et nous voilà sur le tableau de bord de la caméra, que nous allons voir plus en détails dans la partie utilisation…

           

          piper_12

           

          III. Utilisation de Piper

          La page principale de l’application est le tableau de bord. On y trouvera les commandes principales, ainsi que les informations importantes.

          Au centre, on trouve les quatre modes de fonctionnement du système: pour indiquer qu’on est à la maison, absent pour le travail (absence courte), en vacances (donc absence prolongée), ou que le système doit être désactivé.

          piper_13

          Sur la gauche, on trouve la température intérieure (relevée par la caméra), et la température extérieure (obtenue via internet).

          A droite, nous avons les raccourcis pour accéder aux paramètres, à la liste des évènements, et aux enregistrements vidéos.

          Enfin, en bas, une série d’icones permet d’accéder au tableau de bord, au suivi des conditions de la maison, au live de la vidéo, aux contrôles domotiques, et aux scénarios.

          Comme il s’agit au départ d’une caméra, dirigeons nous en premier lieu sur la visualisation de celle ci:

          piper_27

          L’objectif grand angle de 180° est très appréciable, puisque dans une grande pièce comme ici (environ 40m2), il est possible de voir l’ensemble de la pièce d’un seul coup d’oeil, sans même avoir besoin de placer la caméra au centre de celle ci. Certes l’image est déformée, puisque c’est ici ce qu’on appelle un “fisheye”, ou “oeil de poisson”, mais c’est vraiment très pratique.

          En bas de l’écran quelques contrôles sont disponibles, pour régler la luminosité, activer le micro pour parler à la personne qu’on pourrait voir sur la caméra, allumer une lampe assignée à cette fonction (pratique, car la caméra ne dispose pas de vision nocturne), ou encore afficher quatre vues.

          Cette dernière fonction m’avait beaucoup plu lorsque je l’avais vue au CES. Elle permet en fait, grâce au très grand angle de la caméra, de découper la vue de celle ci en quatre zones distinctes, qui peuvent être zoomées, ce qui donne pour résultat d’avoir comme si nous avions quatre caméras distinctes, chacune focalisée sur un point précis à surveiller:

          piper_15

          Sur le principe, je trouve cette possibilité géniale ! Malheureusement, le zoom numérique dégrade beaucoup la qualité de l’image, qui devient floue et pixelisée, rendant du coup cette fonctionnalité nettement moins exploitable. Vraiment dommage :(

          L’autre fonctionnalité de base de cette caméra, c’est le suivi de différents indicateurs de la maison. Ainsi, on peut suivre la température intérieure / extérieure, l’humidité, la luminosité, le niveau de bruit, et les mouvements détectés, tout ceci sous forme de graphique:

          piper_16

          D’un coup d’oeil, on peut donc voir les conditions de la maison à n’importe quel moment de la journée.

          Ajoutez à cela le panneau des évènements, et vous aurez le détail de tout ce qui s’est passé, et dans quelles conditions:

          piper_25

          L’application dispose également d’un mode nuit, qui permet d’afficher une horloge sur fond de ciel étoilé. En dessous, une liste des derniers évènements est affichée, ainsi qu’un bouton “Panic”. Ainsi, vous pouvez utiliser votre smartphone comme réveil, sur votre table de nuit: il affichera l’heure, et en cas de problème vous pourrez voir rapidement les derniers évènements détectés par Piper et si besoin déclencher une alerte d’urgence. Pratique !

          piper_24

          Comme je le disais en introduction, cette caméra fait également office de box domotique. C’est à dire qu’il sera possible d’y ajouter des périphériques Z-wave. Le principe est très classique: on se rend dans les “Z-wave accessories”, puis on clique sur “Add” pour passer la caméra en mode inclusion. Il n’y a plus qu’à appuyer sur le bouton d’inclusion du module, et celui ci se retrouve disponible sur la Piper:

          piper_14

          A partir de là il est possible de déterminer des actions automatiques, comme par exemple l’allumage ou l’extinction automatique à des heures définies:

          piper_17

          Ou quand il y a un changement de luminosité, pratique par exemple pour allumer automatiquement une lampe quand la caméra détecte qu’il fait noir (grâce à son détecteur de luminosité intégré). Le même principe est possible selon la température, ce qui pourra permettre dans ce cas d’allumer par exemple un radiateur si la température est trop basse.

          piper_18

          Comme on le voit, les scénarios sont ici très basiques. Ils permettront de mettre en place quelques automatismes pratiques, mais sans aller très loin. La Piper est avant tout destinée à un système de sécurité et pas vraiment au contrôle total de la maison.

          En dehors de ces scénarios, il est également possible de déterminer des actions à réaliser en fonction du mode de la caméra. Ainsi, dans chaque mode, si un mouvement est détecté, il est possible d’enregistrer une vidéo, envoyer une notification, prévenir des personnes de confiance, déclencher la sirène, ou activer un périphérique Z-wave.

          piper_19

          On peut ainsi déclencher des actions différentes selon le mode de sécurité activé, et le déclencheur: mouvement, bruit, ou encore température.

          piper_20

          Ainsi, chaque mode est configurable, comme ici le mode vacances:

          piper_21

          Il sera donc facile d’automatiser de nombreuses choses tournant autour de la sécurité. On peut tout à fait imaginer la fermeture automatique des volets quand la sécurité passe en mode total par exemple.

          Enfin, divers réglages sont disponibles, pour indiquer si on a un animal, le délai d’activation de l’alarme / sirène, notre position géographique (pour récupérer notamment la température extérieure sur internet), etc…

          piper_28

          Comme sur de nombreux systèmes de sécurité aujourd’hui, il est possible d’indiquer des personnes de confiance qui pourront être prévenues automatiquement en cas de problème:

          piper_29

          Il est également possible de régler la qualité vidéo en fonction de sa connexion internet:

          piper_32

          Malheureusement, même avec les réglages au maximum (ayant du 20Mega à la maison, je peux me permettre), la qualité vidéo reste assez décevante à mon avis :/

          piper_34

          IV. Conclusion

          La caméra Piper est un produit qui me faisait un peu rêver lorsque je l’ai vue au CES il y a deux. Un produit très bien fini, un très grand angle en HD,  une compatibilité Z-wave, des fonctions de sécurité complètes, tout ceci pour le prix d’une box domotique classique, puisqu’elle est vendue 199€. Sans compter que l’installation est extrêmement simple, tout comme l’utilisation. Le produit se destinera donc particulièrement aux néophytes. Malheureusement, pour ma part, j’avoue avoir été quelque peu décu sur plusieurs points.

          Pour commencer, la compatibilité avec les périphériques Z-wave est relativement faible pour l’instant. Aucun soucis avec des périphériques “simples” tels qu’un interrupteur ou une prise. Le wallplug de Fibaro est par exemple bien supporté (même si la remontée de consommation n’est pas prise en charge, la Piper n’assurant pas cette fonctionnalité de toute facon). En revanche un détecteur comme le Motion Sensor de Fibaro n’est pas du tout reconnu. Le double module Fibaro n’est pas tout à fait reconnu non plus, puisqu’un seul relai est pilotable. On aurait aimé aussi pouvoir utiliser une télécommande pour activer / désactiver l’alarme, ce qui reste le moyen le plus simple, devoir sortir son smartphone et lancer l’application étant contraignant quand on rentre chez soi pour désactiver l’alarme :/ Certes, la compatibilité peut venir lors de mises à jour futures. Mais pour l’instant il faudra bien veiller à vérifier la compatibilité avant tout achat.

          Ensuite, les scénarios possibles sont très restreints. On trouvera vite les limites du système. Disons que pour gérer juste la sécurité, ce sera très bien. Si on veut aller plus loin, ce sera difficile, et il vaudra mieux s’orienter vers une vraie box domotique.

          Enfin, et c’est surtout le point bloquant pour moi, malgré un capteur HD, la qualité vidéo n’est pas au rendez vous, surtout si on essaie de zoomer pour profiter de la fonction simulant l’affichage de 4 caméras distinctes. Vraiment dommage :/

          Pour finir, deux autres points importants pour certains:

          • le système repose totalement sur le cloud. Cela facilite l’utilisation, mais nous en revenons toujours aux problèmes liés aux coupures internet.
          • aujourd’hui la caméra Piper ne s’intègrera avec rien: impossible de récupérer son flux vidéo sur un autre logiciel de vidéosurveillance par exemple, ni de l’intégrer dans un autre système domotique, puisqu’aucune API n’est disponible à ce jour, et pas de compatibilité IFTTT non plus.

          Piper vient toutefois d’annoncer un nouveau modèle Piper NV, qui ajoutera la vision nocturne, mais surtout améliorera la qualité vidéo avec un capteur de 3,4 millions de pixels. Le prix s’en ressentira bien sûr et augmentera d’environ une centaine d’euros. Mais hâte de voir ce que donne la qualité: si la qualité est correcte et permet d’économiser l’équivalent de quatre caméras, le prix pourrait être facilement justifié…


          2 Commentaires
          1. Bonsoir, Avez vous pu essayer un un détecteur de fumée ou un dispositif multi détecteurs ?

            Merci

          2. Bonjour, je souhaite savoir comment peut-on piloter cette caméra à distance avec mon smartphone.
            Car je n’ai pas encore trouvé la solution.
            Merci pour la réponse si il en existe une???????.

            Laisser un commentaire

            Ne ratez plus aucune news !

            Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

            Merci pour votre inscription !