Pourquoi la domotique ne perce-t’elle pas ?

32

Ou pourquoi ne commence t’elle à percer que maintenant ?

 

I. Une petite vidéo pour commencer

 

Regardez la vidéo suivante, vue sur youtube :

 

 

Maintenant, si je vous dis que cette vidéo a été tournée en (roulement de tambour) … 1979 ! Une époque ou les PCs n’existaient pas (les Macs encore moins). Ce que je retiens de la vidéo, outre le coté anecdotique du lavage automatique de voiture, c’est que tout ce qui nous fait rêver aujourd’hui est déjà là : interphonie, contrôle centralisé du chauffage, intégration du multimédia, sécurité des biens et des personnes… Il ne faudrait que remplacer les clavier par des écrans tactiles et la maison serait au goût du jour.

La personne interrogée dans ce reportage, Pierre Sarda, fait une remarque intéressante en expliquant que les constructeurs n’ont fait qu’améliorer les techniques des bâtisseurs de cathédrales.

Si on prend en comparaison les voitures qu’on voit dans le reportage (une Audi 100 et et VW Golf I), leurs équivalents actuels sont tout à la fois plus sûres, plus confortables, plus puissantes, tout en étant moins polluantes et moins gourmandes. A contrario, les maisons d’aujourd’hui sont très proches de celles qu’ont construisait dans les années 70 !

Pourquoi si peu d’évolution en 30 ans ? Bien sûr, il y a eu des évolutions qui concernent surtout l’efficacité énergétique, car crise de l’énergie oblige, les pouvoirs publics ont pris des mesures allant dans le sens d’une moindre consommation.

Mais on serait aujourd’hui en droit d’attendre plus de nos maisons, en particulier de l’installation électrique. Car si de gros progrès ont été faits dans le domaine de la sécurité (différentiels 30 mA, généralisation des prises de terre), rien n’a été fait pour le confort. Le plus gros progrès réalisé dernièrement dans la norme NF-C 15-100 (qui régit les installations électriques résidentielles), c’est l’intégration obligatoire de prises de communication dans les pièces principales (comprenez des prises capables de faire passer le téléphone, le réseau ou la TV).

Qui n’aimerait pas pouvoir disposer d’une commande centralisée des volets, des lumières, une maison capable de détecter les besoins d’éclairage ou de vous prévenir en cas de fuite d’eau ? Ceci vous parait impossible ? Il existe pourtant des voitures capables de lire les panneaux, de corriger votre trajectoire ou de freiner à votre place en cas de danger !

 

II. Quelques tentatives d’explication…

 

On peut se demander pourquoi ce qui est possible dans l’automobile ne l’est pas dans le bâtiment.

Plusieurs explications à mon avis. J’en lance quelques unes : un manque d’information auprès du public, un manque d’information auprès des professionnels, un manque de standardisation (contrairement à l’automobile, le bâtiment n’est pas vraiment un secteur « industriel » mais reste très artisanal). Le manque de demande de domotique entraine la rareté et par la même, un prix élevé car cela reste un secteur réservé aux spécialistes.

A coté de ça, il existe des tentatives de certaines marque de proposer des systèmes domotiques, mais souvent incomplets ou sans évolution possible. Alors qu’il existe des standards ouverts, efficaces et pérennes !

Et vous, qu’en pensez vous ? Seriez-vous prêts à vous lancer dans la construction d’une maison complètement domotisée ? Par qui vous feriez-vous aider ?



A propos de l'auteur

Je travaille dans l'intégration audiovisuelle depuis 12 ans. Mon emploi m'a amené à travailler avec des systèmes domotiques « haut de gamme », AMX et Crestron notamment. Je suis également formé au système KNX.Ma maison tire donc partie de mes expériences et est équipée KNX et Crestron.