A voir
 

DIY: votre Squeezebox pour 40€

 
IMG_6548
IMG_6548
IMG_6548

 
Présentation
 

Catégorie:
 
Prix:
 
Durée:
 
Mise en place
 
 
 
 
 


 
Utilisation
 
 
 
 
 


 
Utilité
 
 
 
 
 


 
Cout
 
 
 
 
 


 
Note Globale
 
 
 
 
 


Note des Lecteurs
31 Total des notes

 

Pour


Prix imbattable, facile à mettre en oeuvre

Contre


Manque une sortie numérique


Posté le21 décembre 2012 par

 
Tutorial Complet
 
 

Si vous êtes un peu geek, vous avez sans doute déjà entendu parler du Raspberry Pi, un petit ordinateur coutant moins de 40€ ?

Ce tout petit ordinateur, grand comme une cassette audio, rencontre un succès incroyable depuis sa sortie en début d’année, grâce au nombre d’applications possibles pour ce type d’appareil. Notre ami Jean Pierre y a d’ailleurs consacré une semaine complète il y a peu de temps sur son blog Domogy, pour nous présenter différents projets réalisables avec le Raspberry Pi.

Pour ceux qui ne connaissent pas, le Raspberry Pi, c’est ca:

 

 

Caractéristiques techniques :

Système :

  • Broadcom BCM2835 SoC (System on Chip)
  • Processeur ARM1176JZF-S cadencé à 700MHz
  • Circuit graphique Broadcom VideoCore IV
  • Mémoire vive 512 MB
  • Espace de stockage : sur cartes SD/MMC/SDIO

Connectique :

  •  2 ports USB 2.0
  • Video : Composite (PAL et NTSC), HDMI ou Raw LCD (DSI)
  • Audio : Jack 3.5mm ou Audio sur HDMI
  • Ethernet : RJ45 10/100

Périphériques (broches au pas de 2.54mm):

  •  8 x GPIO
  • UART
  • Bus I2C
  • Bus SPI
  • Sorties d’alimentation +3.3V et +5V
  • Masse

Alimentation : 5V – 700 mA via MicroUSB ou header GPIO

Dimensions : 85,60mm x 56mm x 21mm

Poids : 45g

 

Comme je le disais, donc, de nombreuses applications sont possibles pour un si petit PC, et de nombreuses distributions toutes faites ont été réalisées par divers développeurs. Aujourd’hui je vous propose de découvrir la distribution Squeezeplug, qui permet de transformer votre Raspberry Pi en Squeezebox… pour 40€ :D Un bon plan, étant donné que Logitech a décidé d’arrêter les Squeezebox :/

 

 

I. Installation

 

Pour commencer, il faut se rendre sur le site Squeezeplug et télécharger la dernière image de la distribution.

Une fois téléchargée, il vous faudra une carte SD vierge. Il est conseillé d’utiliser une carte de 4Go de classe 6, pour la rapidité de lecture / écriture. Une telle carte coute aujourd’hui entre 5 et 7€ dans les bonnes boutiques.

Il n’y a plus qu’à copier l’image téléchargée sur la carte SD. Attention, il ne s’agit pas de juste copier le fichier téléchargé sur la carte SD, ca ne fonctionnerait pas. Il faut utiliser un outil comme Usb Image Tool, par exemple:

 

 

On sélectionne sa carte SD, l’image téléchargée, et on fait un « restore ».

Ou sur Mac, une simple ligne de commande suffit, de ce type:

 

sudo dd if=/Users/cedric/Desktop/sp_rpi_500.img of=/dev/disk1 bs=1m

 

en indiquant le chemin de l’image et le nom d ela carte mémoire (disk1 ici).

La copie de l’image sur la carte SD est la partie la plus longue.

Une fois que c’est terminé, il n’y a plus qu’à mettre la carte SD dans le Raspberry, puis démarrer celui ci.

Identifiez vous avec le login « root » et le mot de passe « nosoup4u ».

Au premier démarrage, le système vous demandera le type d’installation. Choisissez bien sûr Raspberry Pi:

 

 

Les paramètres vont être adaptés pour ce matériel, puis le Raspberry va redémarrer. Une fois redémarré, tapez « setup » pour accéder à la configuration des services. La distribution Squeezeplug en possède de nombreux:

  • Logitech Media Server (f.k.a. Slimserver, SqueezeBox Server)
  • MiniDLNA
  • MPD
  • Mediatomb
  • Twonky
  • Forked DAAPD
  • SqueezeSlave
  • SqueezePlay (experimental)
  • Shairport
  • Omxplayer
  •  Crashplan
  • Owncloud

Pour ma part, le logiciel serveur Squeezebox est installé sur mon serveur Windows Home Server 2011. Je n’ai donc besoin que de la partie lecteur. Squeezeplay étant encore expérimental, j’ai opté pour SqueezSlave.

Mais si vous le souhaitez il est tout à fait possible d’utiliser un Raspberry en tant que serveur avec par exemple un disque dur externe connecté dessus en Usb qui contiendra toute sa discothèque. Ce même Raspberry pourra également faire office de lecteur. Si vous voulez faire du multiroom, avec plusieurs Raspberry, il suffira d’indiquer l’adresse IP de la première installation qui fera office de serveur.

Dans le menu on sélectionne donc « Player »:

 

 

Et on sélectionne « SqueezeSlave »:

 

 

On confirme l’installation:

 

 

Comme je le disais, la partie serveur est installée sur un autre serveur. Je choisis donc l’option correspondante:

 

 

Le système nous demande alors l’adresse IP de la machine où est installé le logiciel Squeezebox Server:

 

 

On confirme les paramètres:

 

 

L’installation est terminée, le Raspberry n’a plus qu’à redémarrer:

 

 

Vous aimez ? Partagez le ! Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on RedditShare on TumblrShare on LinkedInBuffer this pageFlattr the authorEmail this to someone







  
  • luc

    Je crois être dans ce cas… Après des heures de recherche je tombe sur ce post et la lumière renait! Mais le lien dropbox est mort. Si tu as encore les fichier dispos, peux-tu le repartager?
    Merci!

  • Paqueuc

    A tout hasard, si les commentaires sont encore lus…

    Retour d’expérience après 6 mois d’utilisation de squeezeplug sur 5 Rpis : déçu. Quand ça fonctionne, c’est bien. Qualité de son, interface, intégration… Bien. Un bémol sur la synchro qui ne tient pas 15 mn sans se désynchroniser. Ce détail mis à part, c’est surtout la stabilité de l’ensemble qui me mine. Il ne passe pas une semaine sans que j’ai au moins une SDCard corrompue. J’ai passé des heures à tenter de stabiliser l’ensemble, à faire des sauvegardes des images paramétrées mais les Rpis restent imprévisibles. Tout à coup, il y en a un qui ne répond plus, tu ne sais pas pourquoi. Et là, Hard reset obligatoire et carte corrompue… Si encore on pouvait faire un hard reset sans corrompre la carte, ça irait mais perso, 1 fois sur 2, je suis bon pour réinstaller l’image.
    J’ai donc du faire une bonne trentaine de rechargement d’images sur mes différents Rpis et là, je commence à baisser les bras.

    Dommage car le concept était vraiment sympa mais au quotidien, c’est plus jouable.

    Et à part Sonos (Pure vient de sortir un produit un peu similaire mais moins abouti, malgré tout) qui coûte un bras, il n’y a pas grand monde sur la place. Va falloir que je me remette à regarder des solutions plus viables en utilisation quotidienne.

    Et vous, votre enthousiasme est-il toujours intact ?

  • Guest

    Bonjour à tous, nouveau dans le monde de la domotique je cherche du multiroom pas chère pour ma maison en construction…

    Je n’ai pas tout compris sur cette solution… si je résumé ce que j’ai compris, dans chaque pièce (ou presque) il y a une enceinte encastrée…. chaque enceinte est reliée au tableau électrique (dans le garage ou buanderie) via une prise jack… ensuite tu as relié chaque jack à un RaspBerry… (branché sur le réseau ?(ethernet ? wifi ?)) puis via SqueezePlug et Squeeze Media Center tu as connecté toutes tes raspberry ensemble… et via les applications (iphone, télécommandes, ecran tactiles…) tu peux écouter de la musique sur une ou plusieurs enceintes…..

    Dejà là est ce que c’est juste ?
    SI oui, le cable « jack » n’est il pas un peu limité (vieux?) ? si je prévois mes enceintes lors de la construction, quelle serait le cablage le plus judicieux ? (car je ne pourrais plus le changer après)…

    Et la question : si Logitech arrete la SqueezeBox, le media center est il également arreté ? et si oui quelles autres solutions existe t’il pour centraliser le tout ? Car en temps que « nouveau » je ne vais pas installer de SquezzBox (qui s’arrete)… je n’aurai donc que mes Rasberry… (et une tablette pour piloter le tout)…

    Merci d’avance pour ta réponse..

  • Flowent

    Bonjour à tous, nouveau dans le monde de la domotique je cherche du multiroom pas chère pour ma maison en construction…

    Je n’ai pas tout compris sur cette solution… si je résumé ce que j’ai compris, dans chaque pièce (ou presque) il y a une enceinte encastrée…. chaque enceinte est reliée au tableau électrique (dans le garage ou buanderie) via une prise jack… ensuite tu as relié chaque jack à un RaspBerry… (branché sur le réseau ?(ethernet ? wifi ?)) puis via SqueezePlug et Squeeze Media Center tu as connecté toutes tes raspberry ensemble… et via les applications (iphone, télécommandes, ecran tactiles…) tu peux écouter de la musique sur une ou plusieurs enceintes…..

    Dejà… est ce que c’est juste ?

    SI oui, le cable « jack » n’est il pas un peu limité (vieux?) ? si je prévois mes enceintes lors de la construction, quelle serait le cablage le plus judicieux ? (car je ne pourrais plus le changer après)…

    Et la question : si Logitech arrete la SqueezeBox, le media center est il également arreté ? et si oui quelles autres solutions existe t’il pour centraliser le tout ? Car en temps que « nouveau » je ne vais pas installer de SquezzBox (qui s’arrete)… je n’aurai donc que mes Rasberry… (et une tablette pour piloter le tout)…

    Merci d’avance pour ta réponse..

  • Sylvain Pupier

    Merci pour ton retour ! Impec pour sonoriser ma SdB, en fait, c’est même pil poil ce que je recherchais (avec une variante : à intégrer dans le mur en BA13 pour plus de discrétion) :) !

    • Guest

      Bonjour @ tous

      Et BONNE ANNEE !

      Cela fait presque 2 ans depuis le début de cette aventure dans le monde du multiroom low cost guidé par notre commandant de bord bien aimé …. Cédric.

      Bien que la participation a ce post ai énormément faibli et je le comprends, je me permets de le « déterrer » sous forme de bilan.

      Il apparait, que parfois l’utilisation pour certaines tâches « domotique » de cette extraordinaire petite bestiole qu’est le Raspberry , semble très prometteur et puis finalement force est de constater que cela était bien tenté, mais c’était une fausse bonne idée… Nous savons maintenant qu’il peu le faire mais que cela ne répond pas réellement à nos besoins, ou pas suffisamment qualitatif.

      Mais je reste convaincu que LE multiroom, doit être possible avec peu de moyen. Nous sommes tous un peu bricoleur, nous avons aussi de bonnes idées et surtout nous sommes tous PATIONNéS.

      Mais le vrai objectif de l’article était il ? :

      Utiliser le Rasp pour faire du multiroom low cos et faire «  » » »un bras d’honneur » » » » aux indutriels qui nous font payer leur solution les yeux de la tête ?

      Ou trouver une solution pour faire NOTRE multiroom perso >> D I Y << qui n'aurait pas à rougir avec celles des industriels mais à un prix beaucoup plus abordable ?

      Moi, perso, je suis de la deuxième interrogation.

      Tout ça pour dire, que manifestement le couple Multiroom-Rasp, n'est pas un couple concluant.
      Car bien souvent manque un peu de puissance, de jus , de pêche….

      Alors pourquoi ne pas envisager un autre matériel tout en continuant à travailler sur la solution logiciel qu'est le squeezebox ? Car je suis intimement persuadé qu'elle nous à pas encore donné tout ce qu'elle a dans le ventre !!

      Voici ce que je vous propose :

      Pourquoi ne pas continuer nos recherche en optant pour un vrai mini PC en lieu et place de notre Rasp bien aimé ?

      Il existe maintenant des mini mini carte mère ITX, qui bien évidemment sont donc infiniment plus puissante que le Rasp.

      Les nouvelles possibilités seraient alors :

      Squeezebox en Multi session avec une carte son usb (par exemple) par session et par pièce de la maison à sonoriser ?
      Consommation d'énergie maitrisée et mode veille plus facile à paramétrer.
      Optimisation de l'ensemble peut être plus facile et/ou plus poussé (performance, conso electrique, extinction et mise en route des ampli…)

      Et certainement plein d'autres choses…

      Qu'en pensez vous ?

      PS : une autre chose pour laquelle je suis intimement persuadé que c'est LA solution domotique globale : Le Rasp en remplacement de toutes les box. Car il sait tout faire dans le domaine, le seule problème est de construire , de programmer, sa partie logicielle de commande.

      Un peu comme l'anneau unique pour les commander tous….. ;-)

  • christophe

    ATTENTION :

    La réponse faite à Sylvain, n’est pas volontaire, il y a eu un bug au moment du post.

    En fait s’est une nouvelle discussion.

    De plus l’auteur indiqué n’est pas « guest » mais bien moi, Christophe.

    Désolé pour ce cafouillage inexpliqué.

    Christophe.

    • Erwann Laville

      Je suis d’accord avec toi concernant la nécessité d’un vrai pc pour gérer le multiroom.

      J’ai actuellement un nuc de chez intel, il faudrait que j’essaye de voir comment lancer plusieurs sessions de squeeze play et affecter une sortie son à chacune.

      Tu as une idée dans ce sens ?

  • christophe

    Bonjour Erwan,

    J’ai malheureusement très peu de connaissances dans le domaine.
    Je n’ai d’ailleurs jamais eu l’occasion d’essayer le multiroom avec/et/ou le Raspberry.

    Du coup, je ne sais pas comment faire du multisession avec queezebox et donc d’affecter une session à une carte son spécifique, et par la même comment faire pour gérer une diffusion d’un même son dans plusieurs pièces différentes. Sachant que le principe étant d’avoir une pièce de l’habitation par session et donc par carte son.

    Désolé pour mon aide très limité. Mais aux vues de la qualité des post des participants à ce sujet, je pense que bon nombres d’entre eux ont largement les connaissances pour faire avancer la recherche de solutions …..

    S’ ils veulent bien revenir faire un petit tour sur le sujet…..

    Bonne journée @ tous.
    Christophe.

    • Erwann Laville

      J’ai réussi à lancer plusieurs instances de squeezeslave sur un pc windows avec une sortie son différente.

      Du coup je n’ai pas d’interface graphique comme squeeze play mais vu que sa se lance en tâche de fond dès le démarrage je peux commander avec mon portable ou depuis le site de LMS.

      • christophe

        Bonjour,

        Peux tu nous en dire un peu plus sur ton expérience ?
        Es tu parvenu à diffuser des annonces et/ou de la musique différentes/identique dans plusieurs pièces.

        Dans le cas de diffusion identique as tu un décalage ?

        Comment inclure au sein d’un système domotique ? avec quelles commandes ?

        @ +

        Christophe.

        • Erwann Laville

          En faite sa marche basiquement comme des squeezebox différente.

          Ma configuration pour le moment :

          Sur mon htpc j’ai un squeezeslave configurer pour sortir le son sur la tv et j’ai une deuxième configurer pour sortir le son sur une enceinte relié à mon htpc.

          Sur mon pc j’ai également mis squeezeslave.

          Du coup je me connect sur LMS et je vois 3 « squeezebox », je peux donc lancer de la musique différentes sur chacune ou les syncro.

          Si je syncro, je n’ai aucun problème de décalage, pour moi c’est presque parfait. Juste au bout d’un moment on entend un léger décalage mais j’ai juste à passer à la musique suivante et sa se resynchronise tout seul.

          Le plus magique pour moi sa reste le lancement en processus, du coup j’ai juste à allumer mon htpc et hop je peux m’en servir, plus besoin de lancer squeezeplay et d’avoir une fenêtre que j’utilisais pas (même si c’est sympa d’afficher la pochette et que sa soit toujours possible).

          Dans un système domotique il faut le gérer de la même façon qu’une squeezebox normal. Du coup si tu as une box avec un plugin squeezebox sa devrait macher sans problème.

          Après je suis en train d’étudier l’api pour pouvoir lancer des commandes http qui contrôle le tout.

  • Patrick

    Bonsoir à tous,
    J’ai un petit problème pour suivre ce tuto. En effet, après voir installé squeezeplug, je pense correctement, sur une carte sd 16 Go sur un raspberry b, au démarrage je rentre le login « root » sans difficulté puis « enter » pour arriver à « password » et là impossible de taper le mot de passe, le clavier n’enregistre rien. J’ai essayé avec plusieurs claviers différents branchés directement sur le raspberry, utilisé « putty » au départ d’un autre ordinateur, réinstallé squeezeplug sur la carte en versions différentes mais rien à faire il n’est pas possible de taper le mot de passe ! Quelqu’un a-t-il déjà rencontré ce type de problème ?

    • http://maison-et-domotique.com/ Cedric Locqueneux

      C’est normal, sous LInux, le mot de passe n’apparait jamais. Tu tapes le mot de passe, rien ne s’affiche comme si tu n’avais rien saisi, mais le mot de passe est bien là. Tu le tapes donc normalement et tu valides par Entrée.

      • Patrick

        Ah Okay ! Merci pour l’info et désolé pour ma question mais je débute…

        • http://maison-et-domotique.com/ Cedric Locqueneux

          Pas de soucis, je me suis posé la même question quand j’ai débuté sur Linux ;-)

          • Patrick

            Oui c’est trou blanc (heu troublant…). Petite contribution, pour la version 7.07 de squeezeplug (la dernière); il est préférable d’utiliser squeezelite (plus récent que squeezeslave). Petit tuto pour les anglophones (mais il faut avoir le temps, le gars il est payé à la minute lol) : https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=wIlj_4mFQwg.
            En tout cela marche nickel


x