A voir
 

Guide: Installer Xpenology sur le micro serveur HP Proliant

 
DSM
DSM
DSM

 
Présentation
 

Catégorie:
 
Prix:
 
Durée:
 
Mise en place
 
 
 
 
 


 
Utilisation
 
 
 
 
 


 
Utilité
 
 
 
 
 


 
Cout
 
 
 
 
 


 
Note Globale
 
 
 
 
 


Note des Lecteurs
48 Total des notes

 

Pour


Un serveur de qualité professionnelle, puissant, évolutif, avec jusqu'à 6 disques durs, et à un prix imbattable

Contre


?


4
Posté le18 décembre 2013 par

 
Tutorial Complet
 
 

Vous aimez ? Partagez le ! Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on RedditShare on TumblrShare on LinkedInBuffer this pageFlattr the authorEmail this to someone

Il y a maintenant un peu plus d’un an, j’ai craqué pour le micro serveur HP Proliant suite à une offre très intéressante de HP qui permettait de se le procurer à 180€. A l’époque, j’y avais installé Windows Home Server 2011, qui a très bien tourné dessus depuis un an. Jusqu’à ce que je découvre qu’il était possible d’y installer la même interface que sur les Nas Synology, grâce au portage nommé pour l’occasion Xpenology.

Pour ceux qui ne connaitraient pas les Nas Synology, il faut savoir qu’en plus d’un très bon matériel, ils ont un excellent logiciel qui permet bien sûr de faire du partage de fichiers sur tout son réseau, mais également d’installer de nombreux plugins d’un simple clic: hébergement de sites internet, serveur multimédia, téléchargements (torrents), backups, time machine, etc… J’ai moi même possédé un Synology pendant quelques années, mais ayant besoin de plus de stockage, j’ai abandonné la marque, un Nas Synology capable d’accueillir 5 disques durs coutant plus de 500€ :(

Aujourd’hui je vous propose donc de vous faire votre propre Nas avec jusqu’à 6 disques et l’interface Synology pour moins de 200€ ! Le modèle que j’utilise ici est le N40L, mais ce guide peut également s’appliquer exactement de la même facon pour le nouveau modèle N54L qu’on trouve également à 190€ actuellement sur Amazon. Sans doute LA bonne affaire du moment.

 

 

I. Matériel

Je ne vais pas refaire une présentation complète du serveur, je l’avais faite il y a un an ici. Je passerai donc rapidement sur cette partie.

Pour ceux qui le découvrent, le Proliant est une sorte de cube relativement compact, puisqu’il ne mesure que 26,7 x 26,0 x 21,0 cm.

Sur la partie haute, on trouve un emplacement 5″1/4 pour un éventuel lecteur CD, et 4 ports Usb en facade. N’ayant pas besoin de lecteur CD, nous utiliserons cet emplacement pour y mettre jusqu’à deux disques durs supplémentaires…

 

 

A l’arrière, une connectique assez réduite, il faut bien l’avouer: on ne trouvera guère plus qu’une sortie VGA, deux ports USB, une prise ethernet (Gigabit), et une prise e-sata. Ce n’est pas un soucis pour l’utilisation en tant que NAS, puisque nous y accéderons à distance via une interface web.

Il faut savoir que le serveur pourra toutefois évoluer grâce aux deux slots PCI disponibles.

 

 

On remarquera au passage le gros ventilateur de 12cm, chargé d’aérer les disques durs. Tout à droite, un petit ventilo pour l’alimentation, qui, malgré sa taille, sait rester discret pour ne pas se faire entendre. Je ne dormirai peut être pas à côté, mais à côté de mon bureau pendant les tests, il restait très discret.

Derrière la porte que nous avons vu à l’avant se cachent les quatre emplacements pour disques durs:

 

 

On y retrouve le principe de rangement des disques des serveurs professionnels: rangés dans des tiroirs en plastique, il se démontent très facilement  sans outil quand on en a besoin:

 

 

Le premier compartiment est utilisé par le disque dur de 250Go fourni. Les autres tiroirs n’attendent que de nouveaux disques durs:

 

 

Quatre disques, cela pourra convenir à pas mal de monde, mais pour ma part, j’avais sur mon ancien serveur 6 disques, allant de 1 à 3To, que j’aimerai récupérer, histoire de ne pas ajouter le prix des disques durs au serveur. Quatre emplacements, c’est donc trop peu pour moi :p

Première idée: à la place du lecteur CD, dont je n’aurais pas l’usage, installer un disque dur, en utilisant simplement un adaptateur 5″1/4 vers 3″1/5, qu’on trouve facilement. L’alimentation est en attente, tout comme le port Sata sur la carte mère, l’installation est donc aisée.

Oui mais voilà: d’une part il reste encore de l’espace au dessus, une fois le disque dur installé, et d’autre part, j’ai vu quelques installations intéressantes en me renseignant sur ce serveur. J’ai donc repiqué quelques idées :D

Tout d’abord, l’utilisation d’un adaptateur 5″1/4 permettant d’installer 2 disques durs, pour 18€:

 

 

 

Les deux disques durs viennent se fixer entre les deux adaptateurs. Ces derniers sont équipés de caoutchouc, qui amortiront en plus les vibrations.

 

 

On a la place physique, mais quid de la connectique ? Il n’y a plus de ports disponibles sur la carte, à moins d’installer une carte PCI Express pour ajouter des ports Sata. C’est faisable, mais il y a plus simple: le serveur dispose à l’arrière d’un port e-sata, qui est juste un port sata extérieur avec une connectique légèrement différente.

J’ai trouvé toujours sur Amazon un cable sata -> e-sata pour 2€:

 

 

 

Il suffit de le brancher à l’extérieur, et  de le passer par la petite trappe des slots, qu’on ne fermera pas complètement:

 

 

On achemine le cable jusqu’au disque dur. Pour l’alimentation, on utilise un dédoubleur:

 

 

Et le tour est joué, on a un serveur avec 6 disques durs:

 

 

Seul inconvénient à cela: ces deux disques durs ne seront pas ventilés par le gros ventilateur de 12cm, et auront donc tendance à chauffer un peu plus. On pourra toutefois les refroidir un peu plus en ouvrant le compartiment DVD (la partie plastique et métallique):

 

IMG_0399

 

Bon, c’est moins joli qu’avec le cache. L’idéal serait de mettre un collant de femme tendu à l’intérieur pour laisser l’air passer, et empêcher la poussière d’entrer dans le serveur.

Officiellement le Proliant ne supporte que les disques allant jusqu’à 2Go. En réalité il supporte très bien les disques de 3To (j’ai un Western Digital Red de 3To installé actuellement). On pourrait donc aller jusqu’à 6 x 3To, soit 15 To de stockage en SHR ! Bref, côté stockage, on a  donc de la marge ;-)

Une fois refermé, on a un serveur relativement minuscule comparé à sa puissance et surtout son stockage disponible…

Il n’y a plus qu’à installer notre système d’exploitation…

Vous aimez ? Partagez le ! Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on RedditShare on TumblrShare on LinkedInBuffer this pageFlattr the authorEmail this to someone