A voir
 

Squeezebox et Homeseer

 
music
music
music

 
Présentation
 

Catégorie:
 
Prix:
 
Durée:
 
Mise en place
 
 
 
 
 


 
Utilisation
 
 
 
 
 


 
Utilité
 
 
 
 
 


 
Cout
 
 
 
 
 


 
Note Globale
 
 
 
 
 


Note des Lecteurs
Aucun vote

 

Pour


Plugin vraiment complet pour Homeseer

Contre


Plugin payant


6
Posté le7 juin 2011 par

 
Tutorial Complet
 
 

Comme nous l’avons vu lors de la présentation du système Squeezebox, cette solution est très ouverte, si bien que de nombreuses applications existent pour contrôler ce système depuis d’autres  logiciels. Homeseer, parmi ses nombreux plugins, dispose donc bien sûr d’un plugin dédié à la Squeezebox.

Qu’il s’agisse de contrôler ses Squeezebox, de faire parler Homeseer, ou encore de détourner l’usage des télécommandes, nous allons voir que ce plugin permet de faire beaucoup de choses…

 

I. Installation

 

L’installation se fait comme d’habitude en passant par l’Updater de Homeseer:

 

 

Ce plugin est payant (40$), mais vous disposez de 30 jours pour le tester gratuitement, ce qui est bien suffisant pour vous rendre compte que ce plugin est indispensable ;-)

Une fois installé, il faut le configurer. Le plugin est normalement automatiquement activé à l’installation, et un bouton Squeezebox a dû être ajouté dans le menu Homeseer, tout en haut. Il faut donc cliquer dessus, et se rendre dans l’onglet Configuration, pour y indiquer l’adresse du pc sur lequel est installé Squeezebox Server (qui peut être le même que celui où est installé Homeseer):

 

 

Si vous avez protégé l’accès à Squeezebox Server avec un nom d’utilisateur et un mot de passe, il faudra également les renseigner ici.

Une fois validé ces paramètres, de nombreux devices vont être automatiquement créés dans Homeseer (8 devices par Squeezebox, pour être exact):

 

 

Ils permettront d’obtenir des informations (morceau en cours de lecture sur chaque Squeezebox, alarmes définies), mais aussi de contrôler de nombreux aspects des Squeezebox: On/Off d’une Squeezebox, lecture/pause, suivant/précédent, réglage du volume, mode de lecture (répétition, aléatoire…)

Pour finir la configuration, un plugin est également à installer sur le serveur Squeezebox, car les échanges d’informations se feront dans les deux sens !

L’installation reste simple: il faut se connecter à son interface web Squeezebox, et se rendre sur l’onglet Plugins. Tout en bas, il faudra indiquer l’adresse de son serveur Homeseer, avec le port, suivi de « /squeezebox/repo.xml », comme cela:

 

 

Une fois validé, une nouvelle source d’installation sera disponible dans la liste des plugins: Homeseer Repository. Il faudra cocher l’application Homeseer pour activer le plugin:

 

 

Une fois activé, dernière étape: la configuration, qui nécessitera juste d’indiquer l’adresse IP de son serveur Homeseer avec le port:

 

 

La configuration est terminée des deux côtés ! Passons maintenant à l’utilisation.

 

II. Utilisation


1. Actions et fonctions depuis Homeseer

 

Bien sûr, les Squeezebox pourront être contrôlées directement via la liste des devices dans Homeseer. Les contrôles sont très complets:

 

 

Mais des actions seront également possible dans les events, à l’aide de nouvelles fonctions dédiées aux Squeezebox:

 

 

« Squeezebox Send Message » permet d’afficher un message de deux lignes sur les Squeezebox équipées d’un écran (sur une Squeezebox spécifique, ou toutes les Squeezebox à la fois). Initialement prévue pour les Squeezebox V3, cette fonction s’exécute parfaitement sur les Squeezebox Radio, Duet (sur la télécommande), les Squeezeplay, et même l’application iPhone/iPad. Voici un exemple:

 

 

Un event configuré ainsi donne cela sur l’affichage de la Squeezebox:

 

 

Il faut juste éviter les caractères spéciaux qui s’affichent mal. Par contre, il est possible de passer des variables dans l’event, pour par exemple afficher la température, l’heure, etc… Très pratique !

Nous ne détaillerons pas toutes les options de la seconde fonction « Squeezebox Action », tant elles sont nombreuses:

 

 

Ces actions permettront par exemple d’allumer les Squeezebox, régler le son, le mode de lecture, activer un réveil, synchroniser des Squeezebox entre elles, etc… tout ceci pour une Squeezebox spécifique, ou toutes à la fois.

Enfin, il sera possible de gérer les playlists: lancer la lecture, ajouter/supprimer des élements, etc…:

 

 

Pour lire une musique spécifique, il faudra donc jongler avec les playlists.

 

2. Messages vocaux de Homeseer

 

Quitte à avoir un système multiroom, l’idéal est bien sûr de pouvoir y envoyer des alertes vocales depuis son système domotique. Bonne nouvelle, cette possibilité est prévue dans le plugin.

 

 

Pour cela, deux possibilités existent:

  • utiliser la synthèse vocale du plugin: on coche l’option « Enabled Speak Proxy », qui va permettre de rediriger tous les messages envoyés au programme Speaker de Homeseer vers les Squeezebox. On indique en dessous la synthèse vocale à utiliser (ici Virginie).
  • utiliser le plugin Wavin de Squeezebox: il s’agit là d’un plugin à installer sur le serveur Squeezebox. Ce plugin va rediriger la carte son du pc vers les Squeezebox. Cela ne se limite donc pas aux seuls messages vocaux, mais également aux sons système, à la musique écoutée sur le pc, l’audio d’un film, etc…

Dans les deux cas, la musique sur la Squeezebox se mettra en pause, le message sera diffusé, puis la musique reprendra une fois le message terminé. Le plugin est également très complet ici, puisqu’il est possible de définir le volume sonore des alertes vocales pour chaque Squeezebox, volume qui est distinct du volume d’écoute musicale:

 

 

Les messages vocaux ne seront diffusés que sur les Squeezebox ayant le volume « Speak » différent de 0. Il est donc tout à fait possible d’écouter de la musique sur différentes Squeezebox, et de ne diffuser les messages vocaux que sur l’une d’elle (niveau Speak Volume à 0 sur toutes les Squeezebox, sauf une).

Cette fonctionnalité est en revanche à tester: la première solution utilisant un proxy semble poser parfois des problèmes (parfois, la musique stoppe, puis reprend au bout de quelques secondes, sans que j’ai entendu le message vocal :/); quant à l’autre solution, wavin, elle ne fonctionne pas avec toutes les cartes audio.

 

3. Intégration dans HSTouch

 

Contrôler ses Squeezebox depuis la page status de Homeseer, c’est bien, mais l’intégrer à son interface tactile HSTouch, c’est mieux ! Plusieurs possibilités s’offrent à nous.

On peut tout d’abord utiliser l’écran prédéfini dans le HSTouch Designer, ou créer le sien. On sélectionne par exemple l’écran prédéfini, qu’on fait glisser vers son écran:

 

 

Le programme nous demande alors quel lecteur multimédia affecter, nous avons alors le choix entre nos différentes Squeezebox:

 

 

On peut alors très rapidement obtenir un écran qui ressemble à cela:

 

 

C’est rapide, propre, fonctionnel. Mais toutes les options pour gérer la Squeezebox ne sont pas disponibles, et le passage d’une Squeezebox à l’autre nécessite à priori de créer un tel écran pour chaque Squeezebox (je n’ai pas trouvé comment faire autrement :/)

Une autre solution est de créer un bouton appelant directement le programme Squeezeplay. J’ai vu sur le forum Homeseer certaines personnes utilisant un programme pour gérer l’emplacement des fenêtres: un bouton dans HSTouch appelle Squeezeplay, ce dernier venant se placer au centre de l’écran. Là, toutes les fonctions sont disponibles, et en tactile, Squeezeplay fonctionne parfaitement.

Enfin, dernière solution, celle que j’ai personnellement choisie: intégrer la page web de l’interface Squeezebox Server dans HSTouch. Cette interface dispose de plusieurs skins, qu’on peut facilement personnaliser, puisqu’il s’agit de pages html. Un skin particulièrement adapté au tactile, « Touch », permet par exemple d’obtenir cela:

 

 

Ces deux dernières solutions n’ont pas besoin du plugin payant pour fonctionner, et proposent l’intégralité des fonctions utilisables sur les Squeezebox :p

 

4. Gestion de l’infrarouge

 

Certaines Squeezebox, comme la V3 ou la Radio, peuvent être contrôlées via une télécommande infra rouge. Elles disposent donc d’un récepteur IR. Et bien grâce au plugin Squeezebox pour Homeseer, ce récepteur IR peut être utilisé pour contrôler sa domotique avec une télécommande IR.

Il suffit d’activer la partie IR Signal dans la gestion des interfaces Homeseer sur le plugin Squeezebox. A partir de là, il est possible de déclencher des évènements sur réception d’un signal IR défini. Cela a deux avantages: d’une part, on peut utiliser la télécommande qu’on veut (la télécommande de la TV, une vieille télécommande plus utilisée, etc…); d’autre part, dans chaque pièce où se trouve une Squeezebox avec un récepteur IR, il est possible de contrôler son système domotique.

Astuce: en utilisant par exemple un émetteur IR avec Homeseer, comme par exemple un USB Uirt, il est possible de contrôler des scènes assez complexes. Par exemple: télécommande -> Squeezebox -> Homeseer -> Usb Uirt -> TV…

 

5. Actions depuis les Squeezebox

 

Comme je l’ai dit plus haut, cette collaboration entre Homeseer et Squeezebox fonctionne dans les deux sens. Nous venons de voir ce qu’il était possible de faire dans Homeseer, voyons maintenant ce qu’il est possible de faire sur la Squeezebox.

Sur les Squeezebox équipées d’écran, qu’il s’agisse de Squeezebox Radio, Touch, Duet (pour le controler), Squeezeplay, ou même de l’application iPhone/iPad, un nouveau menu Homeseer apparait dans le menu Extras:

 

 

Via ce menu, il est possible de contrôler tous ses devices Homeseer (allumer une lumière, fermer un volet), mais aussi les scénarios, consulter ses messages téléphoniques (si on utilise HSPhone), etc…

 

 

Ici, par exemple, je consulte ma production d’énergie:

 

 

Attention, pour que ce menu fonctionne correctement, il faut toutefois respecter deux choses:

  • ne pas avoir de doublon dans les noms de devices, chaque device devra être unique, idem pour les scénarios
  • ne pas utiliser de caractère spécial dans les noms (caractères accentués à bannir…)

Un menu très complet est généré par défaut, mais il est possible de personnaliser totalement ce menu, en éditant le fichier hspi_squeezebox.ini. Des exemples de menus sont fournis dans l’aide du plugin.

L’autre ajout, que je n’ai pas pu tester, car pas compatible avec mon matériel: la création d’écrans de veille. Sur les Squeezebox équipées d’écran, il est possible de choisir un écran de veille qui s’active au bout d’un certain temps. On peut définir différents écrans de veille, pour afficher des informations de Homeseer, comme la météo, la température de la pièce, sa consommation électrique, etc… Sur une Squeezebox V3, on peut par exemple obtenir ce type d’affichage:

 


III. Pour aller plus loin

 

Ce plugin est déjà très complet tel quel. Mais il ne s’agit que de la partie visible de l’iceberg: ce plugin ajoute également de nombreuses commandes utilisables dans les scripts de Homeseer. Je ne détaillerai pas les commandes ici, elles sont toutes expliquées dans l’aide de Homeseer (une nouvelle section y est ajoutée concernant le plugin Squeezebox). Un exemple, pour avoir un apercu du fonctionnement:

 

Sub Main(ByVal parm As Object)

Dim hspi As Object = hs.plugin(« SqueezeBox »)

If hspi Is Nothing Then hs.WriteLog(« SqueezeBox Script », « Plugin not found! »)

Else

hs.WriteLog(« SqueezeBox Script », « Found plugin  » & hspi.Name())

hspi.BroadcastMessage(« Device Status », « $$DA:B1 (B1) is $$DS:B1″) End If

End Sub

 

Ce petit script initialise le plugin Squeezebox, puis affiche le status du device B1 sur la Squeezebox.

 

IV. Conclusion

 

La solution Squeezebox peut être une solution multiroom déjà excellente toute seule, mais le fait de pouvoir l’intégrer de la sorte dans un système domotique est un vrai plus ! Ce plugin pour Homeseer est vraiment très très complet, et permet de réaliser tout cela de façon très simple. Pour ma part, je n’attendrai pas la fin des 30 jours d’essais pour l’acheter, car il m’a vraiment convaincu. La mise en place du multiroom a été très simple grâce aux Squeezebox, maintenant l’intégration à mon système domotique l’est tout autant grâce à ce plugin. Mes enceintes encastrées dans chaque pièce peuvent enfin s’exprimer :D

Bien sûr, le système Squeezebox étant très ouvert, ce n’est pas la seule solution pour l’intégrer à son installation: on pourra notamment utiliser les CLI (lignes de commandes envoyées via telnet, permettant de contrôler Squeezebox Server, et donc les Squeezebox elles mêmes), ou encore le protocole Xpl, supporté par les Squeezebox après avoir installé le plugin adéquat sur le serveur. Les possibilités sont là aussi énormes, à condition de mettre un peu les mains dans les scripts.

D’ailleurs, nous aborderons un peu plus cette partie très prochainement, pour faire communiquer notre Vera avec les Squeezebox…

Vous aimez ? Partagez le ! Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on RedditShare on TumblrShare on LinkedInBuffer this pageFlattr the authorEmail this to someone







  

x
Abonnement Newsletter
  • Dernières actualités
  • Tests produits
  • Bons plans

Entrez votre email pour ne rien rater !