A voir
 

Zipabox: Exemples de règles

 
Capture d’écran 2013-04-17 à 20.44.56
Capture d’écran 2013-04-17 à 20.44.56
Capture d’écran 2013-04-17 à 20.44.56

 
Présentation
 

Catégorie:
 
Prix:
 
Durée:
 
Mise en place
 
 
 
 
 


 
Utilisation
 
 
 
 
 


 
Utilité
 
 
 
 
 


 
Cout
 
 
 
 
 


 
Note Globale
 
 
 
 
 
5/5


Note des Lecteurs
7 Total des notes

 

Pour


4 exemples de règles simples pour bien commencer avec la Zipabox

Contre


-


Apercu

Au vu des questions sur les forums ou par mail, vous êtes nombreux à rechercher des exemples de règles pour la Zipabox. Même si son système de règles sous forme de puzzle est simple à utiliser, on se pose parfois la question de comment assembler ces différents morceaux pour obtenir l’action qu’on souhaite. Alors aujourd’hui […]

8
Posté le23 avril 2013 par

 
Tutorial Complet
 
 

Au vu des questions sur les forums ou par mail, vous êtes nombreux à rechercher des exemples de règles pour la Zipabox. Même si son système de règles sous forme de puzzle est simple à utiliser, on se pose parfois la question de comment assembler ces différents morceaux pour obtenir l’action qu’on souhaite.

Alors aujourd’hui j’ai décidé de vous sélectionner quatre exemples pour bien commencer avec cette box domotique.

 

I. Gérer une VMC


1.1 Préambule

 

Je veux que si durant mes heures creuses, et si l’humidité dépasse 70%, alors ma VMC passe la vitesse 2, sinon je reste en 1. J’ai un peu compliqué le scénario en ajoutant les heures creuses, mais c’est un scénario pour l’exemple. On pourrait très bien remplacer la condition heures creuse par « si lumière SDB allumée ». Bref à vous d’adapter en fonction de ce que vous voulez.

 

1.2 Montage

 

Pour votre montage, vous pouvez utiliser un switch ON / OFF, et utiliser votre VMC quand vous le souhaitez (je déconseille cette pratique, la VMC doit tourner toute la journée normalement !!)

Je conseille plutôt d’utiliser un Relais avec 2 sorties, et basculer sur l’une ou l’autre pour passer de la grande à la petite vitesse.

Exemple de schéma de branchement de VMC, vérifiez si c’est le même pour la vôtre !!

 

 

1.3 La Règle

 

Ici ON correspond à ma grande vitesse et Off correspond à ma petite vitesse.

 

 

Explication de la règle :

QUAND  Humidité > 70 %

Si Heures Creuses 1e plage OU Heures creuse 2e plage

VMC en grande Vitesse

sinon

VMC petit vitesse

 

II. Faire des économies de chauffage


2.1 Préambule

 

Il n’y a pas si longtemps je vous montrais comment gérer les radiateurs électrique via leur fil pilote. Aujourd’hui, via ce deuxième exemple, je vous explique comment éviter de gaspiller du chauffage via une idée simple :

 

Lorsque mes portes/fenêtres sont ouvertes = chauffage éteint

Si je ferme les portes = mon chauffage se rallume

 

On nous le répète assez, il faut aérer les maisons au moins 5 minutes par jour, mais durant cette phase, hors de question que nos radiateurs tournent à fond.

Alors si vous gérez votre chauffage via le module climat et que vous possédez des capteurs d’ouvertures sur vos portes ou fenêtres, cette règle va vous être utile !!


2.2 La Règle

Explication de la règle :

QUAND  Porte n’importe (dès qu’il y a un changement d’état)

Si la porte est ouverte

Chauffage OFF

sinon

Le widget climat reprend le programme présélectionné auparavant

Cette règle est simple, mais elles fait partie des basiques à rentrer dans sa Zipabox !!

 

III. Créer une minuterie

 

3.1 Préambule

 

Pour ce troisième exemple de règle, je vous propose de créer une minuterie, sur une lampe par exemple, ou sur tout autre objet dont vous aurez décidé qu’il ne doit pas fonctionner continuellement. Ce tuto va également nous permettre de découvrir la fonction « JOIN ».

 

3.2 La règle

 

 

Explication de la règle :

Quand le bouton est cliqué (le mieux dans ce cas est d’utiliser un inter à impulsion)

 Lampe Allumée

 Join

Attendre 45 Secondes

Eteindre la lampe

 

Ici, si nous n’avions pas le JOIN, la lampe s’éteindrait 45 secondes après le premier clic, peu importe combien de fois vous avez cliqué dans les 45 secondes, elle s’éteindrait. Alors que grâce à lui, lorsque vous appuyez sur le bouton, vous relancez une session de 45 secondes (comme les inter minutés dans les immeubles par exemple).

Ici un deuxième exemple de minuterie, qui va vous permettre de comprendre un peu mieux le rôle du JOIN. (Cet exemple est issu de la communauté Zipato, car je n’ai pas encore de capteur de mouvement)

 

 

Explication de la règle :

QUAND capteur de mouvement = N’importe (déclencheur souvent utilisé quand on ne veut pas que le déclencheur soit When)

JOIN

SI Capteur de mouvement = capte du mouvement

Alors Lumière Allumée

Sinon (donc dès qu’il n’y a plus de mouvement)

 Attente 300 seconde

Eteindre la lumière

 

Ici le « JOIN » va nous permettre de relancer des sessions de 300s d’allumage de lumière à chaque fois qu’il captera du mouvement.

Je ne sais pas si vous avez compris la philosophie de la chose, mais on pourrait assimiler le JOIN à un rafraichissement de règle.

En gros si j’ai un déclencheur, alors j’allume la lumière 50s, ensuite j’éteint. Mais entre temps, si mon déclencheur apparait à nouveau alors je relance une session de 50 secondes.

 

IV. Créer un délesteur

 

A ceux pour qui le mot « délesteur » ne signifie rien, c’est un petit appareil qui se place généralement dans le compteur électrique et qui sert à couper temporairement vos éléments les plus gourmands en électricité (radiateur, chauffe eau) lorsque votre consommation électrique instantanée atteint la limite de votre abonnement Edf (afin d’éviter que votre compteur ne saute!)

 

4.1 Préambule

 

Pour mettre en place cette règle, il vous  faut un mesureur de conso (Home energy Meter de Aeon Lab par exemple) qui  soit placé sur l’entrée générale du compteur. Il faut  qu’il mesure la consommation générale de votre logement (comme un vrai délesteur).

N’oublions pas que les mesureurs de conso ne remontent en général les mesures d’électricité que tout les minutes (dans le cas du Home Energy Meter de Aeon Lab), c’est pour cela que pour ma part, j’ai mis la limite avant déclenchement (valeur de conso à laquelle je décide de couper mes radiateurs) un peu plus basse.

Il est difficile de pouvoir fixer une limite de déclenchement car la puissance consommée réelle KwH est différente de votre « puissance » souscrite (KVA) suivant les types d’appareils composant votre installation.

Si votre installation est uniquement résistive (radiateur électrique par exemple), alors 1 KVA =1kW. Mais pour des moteurs (machine à laver) c’est différent,  0,8 (environ) x KVA = 1 Kw .

Pour ma part, mon abonnement est de 6 KVA, et la plus grosse partie de ma consommation électrique est résistive (radiateur électrique), j’ai décidé de mettre la limite à 5000 W. A vous de fixer votre limite de déclenchement en fonction de votre abonnement et de vos composants électriques.

 

4.2 La règle

 

 

Explication de la règle :

QUAND  conso instantanée >1 (je ne voulais pas que mon déclencheur soit « quand » j’ai donc pris un déclencheur qui soit toujours vrai)

SI mesure de conso instantané > 5000 W

  radiateur OFF

Sinon (lorsque ma conso redescend sous les 5000 W)

Radiateurs AUTO (le widget climat reprend le programme)


V. CONCLUSION

 

J’espère que tous ces exemples de règles ont pu vous aider à comprendre la logique et à programmer votre Zipabox ! Si bien sûr vous souhaitez partager les vôtres afin d’aider les gens de la Zipa communauté , n’hésitez pas à me les transmettre, je me ferais un plaisir de les diffuser et de les commenter !!


Vincent Paulet

 
Après plusieurs mois de veille technologique sur le sujet de la domotique, je me suis moi même équipé de la solution “Zipato” afin d’automatiser ma maison. Aujourd’hui j’ai décidé d’aller plus loin et de vous faire partager mes expériences et mes découvertes !!


  • http://gravatar.com/fjravetier Fredblabla

    Merci, c’est intéressant d’avoir des exemples de règles

  • spf

    La dernière règle me laisse un peu perplexe même si je comprends bien l’idée de départ :
    imaginons une consommation de la maison de 4500W, radiateur de la chambre éteint.
    La température passe en dessous d’un certain seuil, le radiateur de la chambre se déclenche : pouf on passe au dessus des 5000W, donc ça coupe le radiateur de la chambre… qui fait repasser la conso sous les 5000W, donc le radiateur peut se redéclencher… ainsi de suite, infinite loop et radiateur qui devient fou.

    A mon avis il faut toujours séparer la mesure de la conso qui sert de déclencheur des périphériques délestables. C’est-à-dire que la mesure des 5000W dans ton exemple ne doit pas être la consommation globale de la maison mais celle des éléments qui ne seront pas utilisés pour alléger la consommation, donc hors radiateurs par exemple ou alors rentrer dans des scripts plus complexes capables d’anticiper (calculer) la diminution de conso des périphériques qu’on va couper (en gros si le radiateur de la chambre était ON et qu’on s’apprête à le couper, on sait qu’on va par exemple faire baisser la conso de 1500W).

    Je ne sais pas exactement comment fonctionne un délesteur de tableau électrique, mais je pense qu’il fait la somme de tout ce qui est sur un disjoncteur différentiel par exemple (toute la maison hors chauffage) et que c’est si cette conso dépasse un certain seuil ça s’assure que le chauffage ne chauffe pas en coupant l’alimentation qui part vers le disjoncteur différentiel des radiateurs. A vérifier.

    Sinon plus simplement il faut s’assurer de temporiser les actions, par exemple si on passe en mode « délestage activé » :
    1/ on ne peut pas en sortir avant 5 minutes, même si la conso redescend
    2/ lors d’une nouvelle exécution du script 5 minutes après (dans notre cas on a coupé le chauffage mais vu qu’on est repassé en dessous de 5000W on va le rallumer) on temporise légèrement l’extinction, genre quelques secondes, car les appareils électriques n’aiment généralement pas les ON/OFF rapides.

    • http://www.maison-de-geek.com Vincent Paulet

      Salut,
      J’ai effectivement quelques soucis de ON/OFF répétitif lorsque mes radiateurs font dépasser ma conso limite de peu…
      Pour le fonctionnement du délesteur regarde cet article, c’est très bien expliqué: http://entraidelec.com/article-86-Le-delesteur.html .
      Du cou, par rapport au fonctionnement d’un vrai delesteur, je pense que ton idée de temporisation est très bonne et me semble la meilleur pour eviter cet effet de ON/OFF continuel en cas de dépassement de conso « de délestage ». Je vais essayé de l’intégrer à la règle ;-)

    • http://www.maison-de-geek.com Vincent Paulet

      J’ai répondu au fur et à mesure, mais regarde dans les commentaires situés plus bas, je pense qu « eole » a la solution ;-)

  • xmeslin

    ++
    Je ne sais pas exactement comment fonctionne un délesteur de tableau électrique, mais je pense qu’il fait la somme de tout ce qui est sur un disjoncteur différentiel par exemple (toute la maison hors chauffage) et que c’est si cette conso dépasse un certain seuil ça s’assure que le chauffage ne chauffe pas en coupant l’alimentation qui part vers le disjoncteur différentiel des radiateurs. A vérifier
    ++
    Chez moi il est branché sur le teleinfo pour les autres creuses + delestage je pense.

    Je recupere deja les infos de teleinfo sur mon serveur. J’attends des API sur la zipabox pour la gérer de facon reactive le delestage. Il y a un flag pour ca

  • Eole

    Entièrement d’accord avec le risque de on/off rapide lorsque la coupure du radiateur permet de redescendre sous le seuil et enclenche du coup son rallumage.

    Mais il y a encore une autre solution : l’hystérésis.

    Je m’explique : si le seuil de délestage est fixé à 6 000W et que le radiateur en consomme 1 500W, on sait que le couper fera retomber d’un coup la conso à 4 500W.
    Donc on choisi un seuil de re-lestage à 4 400W (par exemple).

    Ainsi, le délestage ne prendra fin que lorsqu’un ou plusieurs appareils totalisant 100W auront été coupés.

    Le radiateur se remet alors en marche et la conso remonte à 5900 W(4 400 + 1 500) en n’entraînant pas un nouveau délestage immédiat.

    En règles :
    nous avons plusieurs variables :
    - conso (entier) : la consommation, en W
    - délestage radiateur (0 ou 1) : pour savoir ou on en est. Permet de mémoriser qu’avant, le radiateur chauffait.
    0 = le radiateur ne sert pas au délestage.
    1 = le radiateur sert au délestage et devra être rallumé dès que possible.
    - radiateur (OFF ou ON) : état du radiateur

    SI délestage radiateur=0 ET conso >= 6000 ET radiateur ON
    ALORS radiateur OFF ET délestage radiateur=1

    SINON
    SI délestage radiateur=1 ET conso <= 4 400W
    ALORS radiateur ON ET délestage radiateur=0

    Voilà…
    Y'a moyen de peaufiner, par exemple en prenant en compte le fait que le chauffage puisse rester allumé de force, mais on perd l'intérêt de l'utiliser pour le délestage.

    • http://www.maison-de-geek.com Vincent Paulet

      très très bonne idée! Je pense qu’on se rapproche du fonctionnement réel d’un vrai delesteur. Je vais essayer de tester ta solution.

      Merci :-)