A voir
 

Spara: pour suivre sa consommation électrique facilement

 
103900
103900
103900

 
Présentation
 

Catégorie:
 
Prix:
 
Qualité
 
 
 
 
 


 
Fonctions
 
 
 
 
 


 
Utilisation
 
 
 
 
 


 
Prix
 
 
 
 
 


 
Note Globale
 
 
 
 
 


Note des Lecteurs
15 Total des notes

 

Pour


Design, facile à installer et à utiliser, notice très bien expliquée pour la mise en place, et tout cela en francais

Contre


Piles non fournies, impossible de récupérer les données sur PC, prix trop élevé.


1
Posté le20 août 2012 par

 
Test Complet
 
 

Vous aimez ? Partagez le ! Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on RedditShare on TumblrShare on LinkedInBuffer this pageFlattr the authorEmail this to someone

Avec son nom suédois (qui signifie « économiser »), le SPARA aurait pu être un nouvel accessoire de chez Ikéa. Mais non.

Il s’agit ici d’un boitier permettant de suivre de près sa consommation d’énergie électrique, concu et fabriqué par Avidsen, dont on parle de plus en plus en ce moment grâce à la BlyssBox ou encore à la Box Thomson, dont Avidsen fabrique les accessoires. Mais Avidsen ne fait pas que fabriquer des accessoires pour d’autres marques, elle dispose également d’un large catalogue de produits autonomes, comme les portiers vidéos, les stations météo, etc…

Le Spara est un nouveau produit de ce catalogue, qui surfe sur la vague des calcultateurs de consommations, qui fleurissent sur le marché depuis quelques mois, sans doute à cause de l’augmentation du prix de l’électricité prévue pour les années à venir.  En effet, alors que les tarifs réglementés de l’électricité ont encore augmenté de 2% au mois de juillet, le rapport sénatorial «Électricité : assumer les coûts et préparer la transition énergétique» prévoit que l’électricité sera 30% plus chère dans moins de 4 ans, d’ici 2016, et 50% plus chère d’ici 2020, pour atteindre en moyenne 1.307 euros par an pour un foyer francais, contre 874 euros en 2011. C’est la conséquence d’investissements élevés dans les énergies renouvelables et des coûts croissants du nucléaire, sous-évalués jusqu’à aujourd’hui.

Autant dire que cette hausse va avoir un impact important sur le budget des ménages, d’où l’intérêt de commencer à suivre de près sa consommation électrique.

Nous allons donc découvrir aujourd’hui ce petit appareil, qui pourrait être un allié de choix dans cette course au gaspillage électrique…

 

I. Déballage

 

L’emballage annonce clairement la couleur: maitrisez votre consommation d’énergie et faites des économies !

 

 

Une fois déballé, on découvre l’écran autonome du Spara, l’émetteur, sa pince ampère métrique, et un petit manuel.

 

 

L’écran du Spara, qui est la partie qu’on verra le plus, est relativement compact.

Malgré cela, l’affichage est très lisible, avec de grands caractères.

Le design est plutot agréable, blanc, avec les deux côtés en gomme, qui permettent de bien l’avoir en main. Mais c’est une affaire de gout.

 

 

A l’arrière se trouve le compartiment pour les piles (3 x AA), ainsi qu’un connecteur pour un adaptateur secteur (en option).

 

 

Sur le dessous, très discret, se trouve une alerte lumineuse, qui pourra s’allumer par exemple si on dépasse une certaine consommation qu’on aura fixée au préalable.

L’écran pourra au choix être fixé au mur, ou posé sur un meuble, grâce à son support pliant à l’arrière.

Le dessus de l’écran abrite les quatre boutons qui permettront de le configurer, mais également de consulter différentes données (consommation, cout) et l’historique.

 

 

L’autre partie importante du Spara est bien sûr l’émetteur, qui se chargera de receuillir la consommation en live pour la transmettre à l’écran, tout cela sans fil (jusqu’à 70m de portée en champ libre).

Ce petit boitier, très simple, alimenté lui aussi par 3 piles AA, dispose de trois prises jack pour y connecter les pinces ampères métriques.

 

 

Dans la plupart des installations, une seule pince (fournie) suffira. Si en revanche vous êtes en triphasé, il faudra acheter deux pinces supplémentaires (à 35€ la pince). Mais au moins le Spara saura gérer le triphasé sans problème, chose que tous les boitiers ne savent pas toujours gérer.

 

 

Il n’y a plus qu’à installer !

 

II. Installation

 

L’installation est très simple. Comme toujours, les précautions d’usage: la pince va être installée près de, ou carrément dans le tableau électrique, où il y a tout de même du 220V en circulation… Si vous n’êtes pas sûr de vous passez donc par une personne compétente.

Mais je vous rassure, c’est normalement à la portée de tous, et le manuel est vraiment très explicite à ce sujet: il faut tout d’abord trouver la phase, le gros fil rouge qui sort du compteur électrique et qui va au tableau électrique de la maison (celui où se trouvent tous les disjoncteurs ou les fusibles). Parfois il est accessible entre les deux, parfois il faut le récupérer dans le tableau électrique, comme c’est le cas chez moi. Une fois le cable identifié, il n’y a plus qu’à placer la pince sur le fil:

 

 

La pince n’est pas très grosse et pourra s’intégrer facilement dans le tableau électrique refermé. On peut ensuite fixer l’émetteur au mur, près du compteur électrique. Quelques secondes après, l’écran du Spara commence à recevoir la consommation en live (les deux appareils sont normalement déjà appairés, sinon, il suffit de suivre la petite manip du manuel).

Il n’y a plus qu’à régler quelques petites choses sur l’écran, notamment:

  • la date et l’heure
  • le cout du Kwh affiché sur votre facture, et si vous bénéficiez des heures creuses / heures pleines, indiquer les heures de début / fin et le tarif pour chaque tranche horaire.
Ainsi le Spara pourra vous afficher très exactement le cout de votre consommation en tenant compte des différentes plages horaires de votre abonnement.


III. Utilisation

 

Alexandre Chaverot, le Président d’Avidsen, explique très bien le principe dans une petite vidéo promotionnelle:

 

 

Ca me parait assez clair, et c’est tout à fait de cette facon qu’on va l’utiliser. Chez plusieurs personnes que j’ai pu observer avec ce type de boitier, et chez moi même, lorsque j’ai eu mon premier boitier, la réaction est la même: on se prend au jeu, on découvre, au vrai sens du terme, sa consommation électrique. On se balade dans la maison avec son écran, on allume une lampe, une machine, etc… et on regarde l’impact que cela a sur la consommation, en direct.

 

 

Quand on voit la consommation trop grimper, on se surprend à chercher le coupable pour vite l’éteindre :p Pour être efficace, l’écran doit être posé à un endroit où on peut facilement avoir un oeil dessus. C’est le fait de savoir en temps réel combien on consomme qui nous sensibilise et qui nous fait faire des économies, en faisant plus attention à nos habitudes.

Le soir, un coup d’oeil sur le cout de la journée:

 

L’écran, rétro éclairé en vert quand on appui sur une touche, est lisible même dans le noir…

 

Et de temps en temps, un coup d’oeil à l’historique, pour voir la consommation du mois par rapport au mois précédent, etc…

 

 

C’est un vrai outil de pilotage :p Et le Spara a un petit plus, grâce à une alarme qu’on peu configurer: en cas de dépassement d’une certaine consommation, on peut déclencher une alerte, qui se manifestera sous forme d’un voyant rouge sur le bas de la base de l’écran. Très pratique pour se fixer des limites !

 

IV. Conclusion

 

Le Spara est un petit appareil très sympathique: un design agréable, facile à mettre en place, qui nous permet de suivre précisément notre consommation électrique en quelques minutes. Un suivi en Khw, en euros, voire même en kg de Co2 pour les plus écolos, et un historique permettront de répondre à la plupart des besoins. L’utilisation d’une pince ampère métrique fait qu’il pourra s’installer sur n’importe quel compteur, qu’il soit ancien (mécanique avec la rondelle…) ou récent (électronique, avec la diode qui clignote), et la possibilité d’y ajouter deux autres pinces permettra de l’installer sur une installation monophasée (la plus courante) ou triphasée.

L’utilité d’un tel appareil n’est plus à démontrer: très souvent on se prend au jeu, on se promène dans la maison avec l’écran, on allume différents appareils, pour tout de suite voir l’impact que ca a sur la consommation de la maison. Souvent on est très surpris du résultat ! L’appareil en lui même ne nous fait pas faire d’économies, mais nous permet de nous sensibiliser, de suivre réellement notre consommation, et du coup de faire plus attention. Une économie de 10 à 15% sur sa facture d’électricité est facilement atteinte grâce à cette sensibilisation, j’ai pu l’observer moi même, avec l’écran accroché dans le salon, à côté de la TV, donc toujours à vue..

On peut également imaginer l’utiliser pour suivre non pas sa consommation, mais sa production d’électricité (solaire, éolien…). Au lieu de le connecter à la phase de son compteur de consommation, on le relie à la phase de son compteur de production. On pourra alors vérifier d’un coup d’oeil chaque soir sa production, et combien elle nous a rapporté :p

Le seul point négatif que je pourrai vraiment voir sur le Spara est malheureusement son prix: comme mentionné en introduction, de nombreux appareils de ce genre sont arrivés sur le marché ces derniers mois, l’un des plus connus étant celui d’OWL, que nous avions également testé, ou encore le Current Cost, testé également ici. Là où le Spara coute 99€ (prix public), le CM160 d’OWL, par exemple, en coute moins de 60, permet en plus de récupérer les données sur l’ordinateur pour une analyse plus précise, et, c’est un détail, mais est livré avec ses piles, contrairement au Spara.

Le Spara est donc  un très bon produit, mais malheureusement trop cher par rapport à ses fonctions et à certains concurrents existants sur le marché, désolé :/Pour être réellement intéressant, il faudrait qu’il soit moitié moins cher…

Vous aimez ? Partagez le ! Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on RedditShare on TumblrShare on LinkedInBuffer this pageFlattr the authorEmail this to someone







  
  • pipersw

    J’ai le SPARA et je n’arrive pas à le voir sous Domoticz/RFXCOM USB. Quelqu’un as-t-il essayé ?