A voir
 

Test de la box domotique Domot MX-465

 
domot-mx
domot-mx
domot-mx

 
Présentation
 

Catégorie:
 
Prix:
 
Fabricant:
 
Qualité
 
 
 
 
 


 
Fonctions
 
 
 
 
 


 
Utilisation
 
 
 
 
 


 
Prix
 
 
 
 
 


 
Note Globale
 
 
 
 
 


Note des Lecteurs
12 Total des notes

 

Pour


Une box très complète: téléinfo, scénarios, pilotage d'autres cartes... il est quasiment possible de tout faire

Contre


Nécessite quelques compétences un peu plus techniques pour l'exploiter à fond, comparé à une box comme eedomus, Vera, etc...


4
Posté le11 décembre 2012 par

 
Test Complet
 
 

Domot MX m’a fait parvenir en test sa box MX-465, un petit boitier destiné à piloter la maison à l’aide de ses nombreuses entrées / sorties filaires. Les connaisseurs y verront certainement une ressemblance avec la maintenant bien connue carte IPX800, que nous avons testée il y a quelques mois. Pourtant, la MX-465 va plus loin sur bien des aspects.

Je vous propose donc aujourd’hui d’en faire le tour.

 

 

I. Présentation

 

La MX-465 se présente sous forme d’un petit boitier, mesurant  13x10x3cm. Elle est basée sur un matériel de la société australienne Modtronix, déjà largement utilisé en milieu industriel.

Elle est livrée avec une alimentation de 9v, mais la MX-465 est capable de fonctionner avec une alimentation allant de 7.5v à 40v.

 

 

Elle m’a été envoyée avec le cable pour le relevé téléinfo, normalement vendu en option (14,95€ assemblé, ou 4,95€ à assembler soit même). C’est la première bonne surprise, que nous verrons plus en détails plus loin…

 

 

Côté connectique, c’est assez complet. A l’arrière, on trouve 4 entrées protégées par optocoupleurs (2-30V), une prise ethernet pour le réseau, et le connecteur d’alimentation:

 

 

A l’avant, nous avons une série de 16 voyants pour indiquer l’état des relais et des entrées. Ensuite, nous avons 6 entrées analogiques (0-5V, dont 4 paramétrables via jumpers à 0-26V, et 2 entrées qui peuvent être configurées pour acquérir la téléinformation), et 5 sorties relais prévues pour 24V (relais 7A 250VAC charge resistive) pouvant être utilisés en « normalement ouvert » ou « normalement fermé »:

 

 

Les connecteurs verts sont enfichables, et donc démontables rapidement pour un montage plus facile.

Petit apercu du cable pour la téléinfo:

 

 

Les deux fils gris sont à connecter aux bornes téléinfo du compteur. Les fils bleu et rouge sur la masse et la phase de la carte, et le fil jaune sur l’entrée 5 ou 6, de cette facon:

 

 

II. Interface

 

La MX-465 embarque un serveur web qui contient tout ce qu’il faut pour gérer la carte. Une fois branchée au réseau et alimentée, il suffira de taper son adresse IP dans le navigateur web de son choix. Cette adresse IP pourra être facilement identifiée à l’aide du petit logiciel fourni (ou un coup d’oeil sur les connexions de son routeur le permettra tout aussi bien).

L’interface est ce qui fait toute la force de cette carte. Elle est relativement complète, mais nous allons essayer d’en faire le tour. Pour plus d’explications, je vous invite à consulter le Wiki de Domot-MX, très bien documenté. Détail important: l’interface est entièrement en français. Normal, elle est développée par un français.

Sur la page d’accueil, nous retrouvons les principaux contrôles de la carte: les six entrées analogiques, qui pourront par exemple relever des températures, ou des compteurs, par exemple. Nous avons ensuite les entrées Opto, qui pourront par exemple accueillir des interrupteurs, puis les relais, qui pourront être pilotés directement en On, Off, ou avec minuterie (pratique pour une gache électrique par exemple). Comme on le voit la temporisation est personnalisable pour chaque relai.

Nous avons également une notion de « Memstates », qui pourront être utilisés pour déclencher des scénarios, notamment. Nous y reviendrons plus loin.

Pour mieux s’y retrouver, un double clic sur le nom d’un élément permet de le renommer comme on souhaite, ce qui est très pratique.

 

 

Passons maintenant à des fonctionnalités plus précises.

 

2.1 Téléinfo

 

Comme nous l’avons évoqué plus haut, cette carte est capable de lire les informations téléinfo, en y connectant simplement le cable adéquat. La téléinfo peut être utilisée sur les ports analogiques 5 et 6, il sera donc possible de lire les informations de deux compteurs (par exemple consommation et production).

Une fois le cable connecté, il faut activer le port pour la téléinfo, dans les paramètres avancés:

 

 

Au bout de quelques secondes, les informations s’afficheront dans la partie téléinfo:

 

 

Ces informations sont également disponibles dans un fichier xml, à l’adresse  http://domotboard/protect/teleinfo.xml :

 

 

Il sera donc très facile de récupérer ces informations si on le souhaite sur d’autres box capable de lire un fichier xml: eedomus, Vera, Zibase…

La MX-465 étant capable d’envoyer des requêtes Push (requêtes HTTP), il sera également possible d’enregistrer ces informations dans une base extérieure, et même d’envoyer automatiquement sa production photovoltaique au site BDPV, par exemple !

Cette carte est également capable d’exécuter des scénarios avec différents déclencheurs, les infos téléinfo pouvant en faire partie (déclenchement d’un ballon d’eau chaude pendant les heures creuses, délestage en cas de surconsommation, etc…).

 

2.2 Extensions M2M

 

Une capacité, qui n’est pas des moindres, et celle de pouvoir contrôler d’autres cartes, telles que des IPX, MX-465, ETH… pour étendre les entrées / sorties de la MX-465.

 

 

On peut sélectionner dans le haut de l’écran le modèle de l’extension, ce qui va compléter automatiquement le paramétrage. Il n’y a alors plus qu’à indiquer l’adresse IP de la carte d’extension, puis affecter les entrées / sorties de la carte d’extension à de nouvelles entrées / sorties « virtuelles » de la MX-465.

Ces entrées / sorties font alors partie intégralement de la MX-465, et viennent s’afficher sur la page d’accueil de celle ci:

 

 

Comme les composants propres à la MX-465, on peut les renommer, et les utiliser dans des scénarios. L’utilisation des cartes d’extension est complètement transparente.

D’ailleurs, il est temps de se pencher sur cette partie…

 

2.3 Les scénarios

 

Les scénarios permettent de faire des choses très complexes si on le souhaite.

Commencons par un exemple simple pour illustrer leur utilisation: ici, j’active le relai 2 qui pilote mon chauffe eau si la période tarifaire indiquée par la téléinfo passe en Heures Creuses. Je me fais également envoyer un email pour m’en informer:

 

 

La première partie concerne les actions à effectuer, sur les relais, les Memstates, ou encore le notifications. Ces dernières pourront être un envoi par mail, ou toute requête HTTP, par exemple vers le service PushingBox pour se faire envoyer une notification Push sur son mobile ou faire parler le Karotz, enregistrer des évènements sur un serveur distant, etc…

Les memstates permettent d’enchaîner les conditions pour créer des scénarios complexes. Ces valeurs peuvent fonctionner comme relais et comme entrée. Elles peuvent aussi être changés par la page d’accueil, et donc servir de « boutons » pour lancer un scénario donné. Ca peut paraitre un peu abstrait au départ, il faut jouer un peu avec pour se rendre compte de leur puissance.

La seconde partie concerne les déclencheurs, qui peuvent être nombreux, et même se cumuler à l’aide d’opérateurs IF / AND / OR. Un scénario pourra donc se lancer sur activation d’un relai, sur lecture d’une valeur (température par exemple, que ce soit sur la carte MX-465 ou sur l’une de ses extensions), sur activation d’un memstate, mais également selon un calendrier ou une minuterie:

 

 

Déclenchement sur une minuterie, ou sur un seuil de valeurs:

 

 

Bien sûr, que ce soit pour les calendriers, les minuteries, ou les seuils, tout cela peut être personnalisé dans les paramètres ou en double cliquant sur la valeur souhaitée, selon les cas:

 

 

Enfin, dernier déclencheur possible, les informations téléinfo, qui comprennent même la couleur du lendemain pour pouvoir anticiper certaines actions:

 

 

Comme vous le voyez, les possibilités au niveau des scénarios sont énormes, que ce soit pour gérer une alarme, son éclairage, son chauffage, etc… Et il est possible de créer comme cela jusqu’à 32 scénarios.

 

2.4 Les paramètres

 

De nombreux paramètres « classiques » sont bien sûr disponibles:

  • affectation d’un mot de passe à la carte
  • configuration d’un serveur de temps
  • configuration d’un serveur email
  • configuration d’un serveur push
  • utilisation d’un DynDNS si on n’a pas d’adresse IP fixe
  • etc…

 

 

III. Utilisation concrète

 

Avec tout cela, on sent déjà que cette carte est très puissante. Pourtant, concrètement on peut avoir du mal à se représenter les utilisations possibles. Elles sont à peu près les mêmes que ce que nous avions déjà présenté pour l’IPX:

  • les entrées analogiques permettront de brancher des capteurs renvoyant une certaine valeur, comme des sondes de température (pour une gestion de chauffage), une mesure de luminosité (utile pour gérer l’allumage des lampes), etc…
  • les entrées opto sont des entrées tout ou rien, soit On, soit Off. On pourra donc y brancher des interrupteurs, des détecteurs de mouvement, d’ouverture, de niveau, etc…
  •  enfin, les relais, qui pourront être branchés soit en normalement ouvert, soit en normalement fermé, selon le besoin. Les relais sont comme des interrupteurs, capables ici de supporter une tension allant jusqu’à 250v et 7A. Un relai est capable d’actionner une lampe, un moteur (volet, portail), une pompe, etc…

Sachant cela, la seule limite semble être l’imagination: cette carte pourra en effet tout gérer dans une maison, qu’il s’agisse du confort, ou de la sécurité.

On peut tout à fait imaginer faire un circuit électrique en étoile pour les luminaires: chaque interrupteur, et chaque luminaire allant directement vers la carte MX-465. En cablant la carte comme on le souhaite, il sera facile de déterminer que tel interrupteur doit contrôler telle lampe. Ainsi, on pourra allumer la lumière depuis l’interrupteur local, mais également depuis l’interface de la MX-465 (iPhone, internet, ou contrôle depuis un autre équipement).

En utilisant des sondes de températures, on pourra contrôler l’état des radiateurs à l’aide des relais, pour les passer en mode éco ou en mode confort.

Avec des capteurs d’ouverture, des détecteurs de présence, et un clavier filaire, il sera tout à fait possible de gérer une alarme avec les entrées, qui déclencheront la mise en route d’une sirène (relai en sortie) et enverront une notification Push pour nous avertir.

Avec des capteurs de niveau ou d’humidité, on pourra gérer son arrosage automatique (en pilotant les électro vannes…).

Avec la  gestion des cartes d’extension, la téléinfo, et les scénarios qui peuvent vraiment être très pointus, il sera possible de réaliser quasiment n’importe quel contrôle.

 

IV. Pour aller plus loin

 

Au vu des fonctionnalités très complètes, cette carte peut en effet se prévaloir du nom de box domotique. Elle pourra donc s’utiliser toute seule, ou accompagnée de cartes d’extensions, ses entrées / sorties de base pouvant vite être justes pour piloter entièrement une maison.

L’interface web peut être personnalisée si on le souhaite, tous les outils sont fournis pour cela. Il n’existe pas à ce jour d’interface mobile, mais cela peut être facilement réalisé.

Si par contre on préfère coupler cette carte à une autre solution domotique, cela sera également tout à fait possible. Nous avons vu qu’un fichier xml était disponible pour la téléinfo, la MX-465 pourra donc faire office de modem téléinfo en réseau, avec support de deux compteurs, ce qui est déjà intéressant.

Mais les autres informations relevées par la carte (température, humidité, alerte, etc…) pourront également être lues via le fichier http://domotboard/protect/status.xml :

 

 

Les différents relais pourront également être pilotés, via de simples requêtes HTTP. Il suffit de regarder un peu le code des pages html pour trouver les différentes commandes. La commande http://192.168.2.52/proc.cgi?led=1 actionnera par exemple le relai 1.

Entre la lecture des données dans un fichier xml et le pilotage des relais via de simples requêtes HTTP, la MX-465 pourra donc facilement s’intégrer dans un autre système, type box eedomus, Vera, ou Zibase, par exemple.

 

V. Conclusion

 

Il est difficile de démontrer tout ce dont est capable cette carte, mais j’espère que cette petite présentation vous en aura donné un bon aperçu. Elle est si complète qu’elle semble capable de contrôler quasiment n’importe quoi chez soit. L’IPX800 nous avait déjà séduit, mais cette MX-465 va encore plus loin en se payant le luxe de piloter toutes les autres cartes, et en ajoutant une vraie gestion de scénarios.

Vendue 199€ par la société belge Metys, comparée aux modules contacts sec vendus dans les différentes technologies (aux alentours de 50€ le module), elle est très intéressante, d’autant plus qu’elle pourra s’interfacer facilement avec d’autres équipements (Zibase, Vera, Homeseer, etc…) grâce à son contrôle via des requêtes HTTP.

Mais comme on l’a vu, on peut aller beaucoup plus loin et baser toute son installation domotique dessus. Il faudra alors peut être utiliser plusieurs de ces cartes, ou y adjoindre des cartes d’extension (on peut tout à fait imaginer utiliser une IPX800 couplée à des cartes filles, le tout servant d’extension à la MX-465, qui sera le « cerveau » de l’ensemble grâce à sa gestion des scénarios) . Par contre, pour une utilisation aussi poussée, de bonnes connaissances en électricité seront nécessaires afin d’assurer la sécurité de l’équipement et des personnes.

Bref, cette carte est une petite merveille ! L’IPX800 était déjà très bonne, mais la MX-465 vient combler quelques petites lacunes (calendriers, scénarios, téléinfo, passage à l’heure d’été, nombreuses notifications push différentes possibles, avec des requêtes très longues, …). Légèrement plus chère (199€ contre 178€ auxquels il faut ajouter l’alimentation de l’IPX), mais plus complète à ce jour. Le seul reproche qu’on pourrait lui faire ? Et bien c’est à la fois son point fort et son point faible: le câblage. Pour contrôler toute sa maison, on peut s’imaginer créer des réseaux en étoile par zone à gérer et relier ces zones via Ethernet. Si cela est possible, une telle installation sera parmi les plus fiables qu’on puisse trouver, puisque entièrement basée sur de l’IP. Et les capacités de la MX-465 permettront de gérer la maison comme on le souhaite.

Dernier point: cette carte peut bien sûr être mise à jour, j’ai d’ailleurs recu plusieurs mises à jour durant mes tests, pour de la correction de bugs mais également l’ajout de nouvelles fonctions (comme par exemple l’envoi vers le site BDPV). Le développeur derrière cette carte est très ouvert et réactif, ce qui est toujours un point important pour l’évolution d’une box.

Il ne me reste plus qu’à aller l’ajouter au comparatif des box domotiques, où elle a gagné sa place…

Vous aimez ? Partagez le ! Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on RedditShare on TumblrShare on LinkedInBuffer this pageFlattr the authorEmail this to someone







  
  • domot-mx

    pour info : la dernière version du firmware+site ajoute l’interface pour smartphone/iPhone, ping watchdogs (8), retour push (extrait de la réponse du serveur auquel s’adresse le push), push interne et… le wiki est à peu près à jour :-)

  • domot-mx

    nouveau firmware – cette version corrige/améliore/ajoute les fonctions suivantes :
    [i](en plus des corrections/améliorations/ajouts précédents, non mentionnés)[/i]

    ATTENTION – PENSEZ A FAIRE UNE SAUVEGARDE DE VOS PARAMETRES AVANT LA MISE A JOUR !

    [color=#FF0000]IMPORTANT SI VOUS UTILISEZ LE RETOUR DE STATUS.XML :
    CETTE VERSION CHANGE AUSSI LA PRESENTATION DES DONNEES DU FICHIER STATUS.XML[/color]

    [list][*]web mobile : reload/refresh automatique ou manuel (ainsi vous maitrisez le quota utilisé)
    [*]m2m : redesign, plus cohérent
    [*]push : remplacement libre des noms transmis au push
    [*]plus de souplesse pour l’utilisation des AI (I/O) en tant que variable / compteurs / 1-Wire
    [*]calculateur simple : permet de modifier un délai / AI / compteur en fonction d’une entrée AI, valeur AI ou compteur[/list]

    (Vider le cache du browser après la mise à jour, le script js a été modifié ! )

    à télécharger dans la section [url=http://www.domot-mx.com/forum/viewforum.php?f=12]FIRMWARE MX-465[/url]

  • http://domot-mx.com domot-MX

    nouveau firmware : plus de choix pour vos service DynDNS, voir dans le forum http://domot-mx.com/forum

  • domot-MX

    cette version corrige/améliore/ajoute les fonctions suivantes :
    (en plus des corrections/améliorations/ajouts précédents, non mentionnés)

    ATTENTION – PENSEZ A FAIRE UNE SAUVEGARDE DE VOS PARAMETRES AVANT LA MISE A JOUR !

    LinTronic : possibilité de piloter vos installations avec une télécommande universelle
    voir http://lintronic.dk
    1-wire : correction bug calcul de température
    1-wire : correction bug détection d’interruption si un seul capteur est connecté
    timezone : peut à nouveau être éditée par l’interface browser
    memstates : 32 entrées/sorties virtuelles
    scénarios : condition MODIFIED (voir wiki)
    scénarios : attribution relais et memstates en fonction des entrées, relais, memstates (voir wiki API)
    débrancher / rebrancher l’alimentation après cette mise à jour !

    (Vider le cache du browser après la mise à jour)

    à télécharger dans la section FIRMWARE MX-465 (http://www.domot-mx.com/forum/viewforum.php?f=12)
    sources du site embarqué(*) : Webpage Generator et Extracteur (http://www.domot-mx.com/forum/viewtopic.php?f=12&t=65)

    (*)
    l’archive des sources du site web n’est plus fourni séparément –
    l’extracteur vous permet d’obtenir les sources à partir du fichier bin