A voir
 

Test: télécommandes porte clés Aeon Labs

 
AEO_DSA22ZOOM
AEO_DSA22ZOOM
AEO_DSA22ZOOM

 
Présentation
 

Catégorie:
 
Prix:
 
Fabricant:
 
Qualité
 
 
 
 
 


 
Fonctions
 
 
 
 
 


 
Utilisation
 
 
 
 
 


 
Prix
 
 
 
 
 


 
Note Globale
 
 
 
 
 


Note des Lecteurs
Aucun vote

 

Pour


Design, jusqu'à 8 scénarios sur le modèle 4 boutons !

Contre


Pas encore supporté partout, mais si vous avez une Zibase ou une eedomus, ces télécommandes sont top !


Posté le6 septembre 2012 par

 
Test Complet
 
 

Nous sommes nombreux à attendre depuis longtemps l’arrivée de télécommandes porte clé en Zwave, très pratiques par exemple pour gérer une alarme. Bonne nouvelle, cette attente est enfin terminée :D

Domadoo m’a envoyé les deux modèles proposés depuis peu par Aeon Labs (maintenant appelée Aeotec) pour que je puisse les tester: un modèle avec un unique bouton, type « bouton panique », et un second modèle avec quatre boutons.

Mais ne perdons pas plus de temps, découvrons les vite !

I. Présentation

Les deux télécommandes sont très semblables, un mélange de plastique noir et de métal, qui les rend plutot « classes »:

Elles possèdent sur le bout une petite encoche qui ne laisse aucun doute sur leur but: être accrochées à un porte clé !

Et elles sont relativement petites pour permettre cette utilisation, puisqu’elles ne mesurent que 55 x 30 x 11mm (13mm d’épaisseur pour le modèle 4 boutons):

Le modèle 1 bouton laisse apparaitre directement son bouton sur le dessus. De type « bouton panique », son but est justement d’être accessible rapidement. Elle pourra être utilisée aussi bien pour activer une alarme « classique » de maison, que pour permettre à une personne d’envoyer une alerte rapide (par exemple personne agée qui a besoin de signaler un problème à son entourage). Dans le cadre de cette utilisation, on peut très bien imaginer la porter en collier autour du coup.

Le modèle 4 boutons, lui, dispose d’un petit clapet coulissant, qui laisse apparaitre les 4 boutons très facilement:

Un détail important concernant ces boutons: ils peuvent actionner un module ou une scène en réponse à un appui court, mais également à un appui long.

Ainsi la télécommande 1 bouton permet d’activer 2 modules / scènes, et le modèle 4 boutons 8 modules / scènes, ce qui devient très intéressant sur une télécommande de cette taille :D

Pour en revenir au clapet, celui ci est sympa, par exemple pour éviter aux enfants de jouer avec les touches, mais aurait dû à mon avis coulisser dans l’autre sens: il coulisse en effet vers le porte clé, ce qui peut l’empêcher d’aller jusqu’au bout et donc de laisser l’accès aux quatre boutons :/ Il ne faudra pas avoir un porte clé trop chargé pour pouvoir mettre l’anneau en travers et ouvrir le clapet sans problème.

A l’arrière de la télécommande se trouve le compartiment pour la pile (1 pile Lithium 3V CR2450):

Vous remarquerez également sur la droite les deux petits orifices: ils seront utilisés pour la programmation de la télécommande, il s’agit des boutons « Learn » et « Mode » nécessaires pour la configuration de la télécommande.

II. Utilisation

Comme la plupart des télécommandes Zwave, celles ci peuvent être utilisées comme controleur primaire ou secondaire.

En controleur primaire, la télécommande créera son propre réseau Zwave, et incluera les modules Zwave sur son propre réseau.

Mais c’est surtout en tant que controleur secondaire qu’elle nous intéressera: une fois intégrée au réseau Zwave existant, elle pourra alors piloter les autres modules du réseau, ou même lancer des scénarios.

Passons à son utilisation avec les différents controleurs que nous connaissons aujourd’hui…

1. Zibase

Cette fois la Zibase a été la première box à supporter ces télécommandes ! Nous allons donc commencer par elle.

Il faudra d’abord associer la télécommande au réseau Zwave. Pour cela, il faut se mettre en mode expert sur la Zibase, et ajouter un nouveau module domotique. On choisit un actionneur, avec le protocole Zwave, et le logo que vous souhaitez. On désactive la visualisation sur les interfaces utilisateur, car ce n’est pas utile ici:

Ensuite on clique sur « Assoc », et on attend que toutes les leds de la Zibase s’allument. Avec un trombone, on appuie alors une fois sur le bouton « Learn » à l’arrière de la télécommande:

Lorsque les leds de la Zibase s’éteignent, la télécommande a normalement été reconnue (une pseudo adresse X10 doit lui être affectée, comme ici ZA7). Une fois cela fait, il faut bien penser à sortir la télécommande de son mode d’apprentissage, en appuyant cette fois sur le bouton Mode

Il n’y a plus qu’à paramétrer les touches de la télécommande. Pour cela on va créer un nouveau module domotique de cette forme:

Pour enregistrer les touches, on clique sur « Capture d’identifiant », et on appuie sur la touche de la télécommande qu’on souhaite apprendre. Un code VRxxxx doit s’afficher dans l’ID radio. On fait cela pour les 4 boutons.

Si vous avez été attentifs, vous vous souvenez que la télécommande 4 boutons peut lancer 8 actions, 4 par appui court, et 4 par appui long. La Zibase ne connait que les télécommandes à 4 touches, il faudra donc en créer deux, par exemple une pour les 4 appuis courts, et une pour les 4 appuis longs.

Voici ma seconde télécommande sur la Zibase pour les appuis longs:

A partir de maintenant, je peux déclencher n’importe quel scénario à partir de l’une des touches, par un appui court ou un appui long. Ici, par exemple, je décide de fermer mes volets en appuyant sur la touche 3 (appui court):

La télécommande 1 touche fonctionnera de la même façon, à ceci près qu’elle ne pourra déclencher que deux actions.

2. Eedomus

La box eedomus vient de recevoir une mise à jour en début de semaine qui vient ajouter le support de ces télécommandes.

L’installation est très simple: on ajoute un périphérique Zwave, et losque la box est en mode inclusion, on appuie sur le bouton « Learn » à l’aide d’un petit trombone, comme déjà vu pour la Zibase.

On arrive alors sur la configuration du nouveau périphérique:

La bonne surprise, c’est en se rendant sur l’onglet « Valeurs »: on apercoit les 8 actions réalisables avec la télécommande :D

Histoire que ce soit plus clair, on peut les renommer et leur affecter une icone comme on souhaite:

Les valeurs impaires correspondent à un appui cour (1,3,5,7) et les valeurs paires (2,4,6,8) à des appuis longs. Ici, par exemple, un appui court active l’alarme, et un appui long la désactive. Un appui court ouvre le portail, alors qu’un appui long ouvre le portillon. etc…

Il n’y a plus qu’à créer les règles qui se déclencheront à l’appui des touches. Exemple pour l’activation de l’alarme:

Autre exemple pour l’ouverture du portail:

Très simple ! Sur le tableau de bord, la télécommande sera représentée par un device affichant la dernière touche pressée:

Bon, cet affichage n’ayant pas vraiment d’intérêt, pour ma part je l’ai placée dans un dossier « système ». L’important est que les règles se lancent à l’appui sur une des touches, c’est tout ce dont on a besoin.

3. Vera

Sur la Vera, la compatibilité n’est malheureusement pas là: on pourra inclure la télécommande auprès de la Vera pour qu’elle fasse partie du réseau Zwave (on passe la Vera en mode inclusion, puis on appui sur le bouton « Learn » de la télécommande avec un trombone), et on obtiendra un nouveau controleur de scène sur le tableau de bord:

Mais il ne sera pour l’instant pas possible de lancer une scène, la télécommande n’étant pas totalement supportée:

Au pire, je me disais qu’il devrait être possible d’utiliser le mode apprentissage de la télécommande pour y associer directement des modules, sans passer par la Vera, comme c’était le cas au début de la minimote, ce qui permettrait tout de même de controler 4 modules, ou lancer 4 macros (une série d’actions enregistrées directement sur la touche de la télécommande, comme par exemple éteindre le plafonnier, fermer les volets, et allumer une lampe de chevet).

Par défaut, la télécommande est en mode « scènes »: elle envoie un numéro de scène au contrôleur, ce qui permet de lancer un scénario, chose très bien supportée sur la Zibase et l’eedomus. Si le contrôleur ne reconnait pas ce mode, on peut essayer d’utiliser le mode Groupe pour associer directement les modules à la télécommande. Pour cela il faut passer le paramètre interne de la télécommande 250 à 0:

Malheureusement je n’ai jamais réussi à envoyer ce paramètre à la télécommande pour modifier son mode :/ Donc pour le moment inutilisable avec la Vera.

Espérons que Micasaverde ajoute rapidement son support comme ils avaient fait pour la minimote.

4. Home Center de Fibaro

Même problème sur le Home Center de Fibaro, la télécommande n’est pas reconnue:

Et le Home Center ne permet malheureusement pas d’ajouter le moindre paramètre à la télécommande, la configuration s’arrête aux associations, qui ne servent à rien ici:

Pour le moment, donc, pas de compatibilité non plus avec le Home Center. J’ai néanmoins remonté le problème à Fibaro, ils travaillent dessus.

5. Homeseer

Ce n’est pas mieux avec Homeseer, même pire: l’inclusion sur le stick Aeon Labs se fait sans problème, mais au moment d’importer les nouveaux modules du stick vers Homeseer, ce dernier est incapable d’ajouter la télécommande, car il ne peut s’y connecter pour identifier le matériel.

Pour le moment avec Homeseer il faut donc oublier :/ D’ailleurs, en faisant mes tests, je me rend compte que la dernière mise à jour de Homeseer commence sérieusement à dater…

III. Conclusion

Nous les avons attendu longtemps, et les voici enfin. Mais l’avis est mitigé, et dépendra surtout du contrôleur utilisé avec.

Avec la Zibase ou l’eedomus, les télécommandes fonctionnent parfaitement et permettent de lancer jusqu’à 8 scénarios pour le modèle 4 boutons. C’est à mon avis le modèle qui intéressera le plus de monde: avec 8 scénarios, on peut imaginer activer / désactiver l’alarme, ouvrir le portail, ouvrir la porte de garage, éteindre tous les appareils de la maison, etc… Avec une toute petite télécommande, toujours à portée de main sur son porte clé, il sera ainsi possible de piloter de nombreuses choses qui nécessitaient jusqu’ici de sortir son smartphone… Leur design est plutot sympa, et personnellement je n’aurai pas honte de l’avoir sur mon trousseau de clé.

Je l’utilise d’ailleurs en situation depuis trois jours avec l’eedomus, attachée à ma clé de voiture, pour activer l’alarme, ouvrir le portail, etc… Il faut bien avouer que c’est beaucoup plus rapide que de devoir sortir son téléphone à chaque fois ! Assez petite, assez « classe », personnellement elle est adoptée, et ma femme en sera très bientot équipée également !

Par contre, pour la Vera, le Home Center de Fibaro, ou encore Homeseer, il faudra patienter encore un peu pour que les télécommandes soient supportées. Mais étant donné la demande pour ce type de télécommandes, ce n’est qu’une histoire de temps, je pense.

Quant au prix, il reste correct, à 59€ la télécommande chez notre partenaire Domadoo, que ce soit le modèle un bouton ou quatre boutons.

Pour info, une commande groupée st organisée sur le site TouteLaDomotique jusqu’au 16 septembre, l’occasion peut être d’obtenir ces télécommandes à un prix encore plus intéressant ;-)

Vous aimez ? Partagez le ! Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on RedditShare on TumblrShare on LinkedInBuffer this pageFlattr the authorEmail this to someone







  

x