Maison connectée : comment bien débuter ?

Le célèbre bureau de conseil Gartner estimait que courant 2020, le nombre d’objets connectés dans le monde serait d’environ 20,4 milliards. Un marché important, estimé à plus de 6 milliards d’euros en France, alors qu’en 2017, seulement 7% des foyers français étaient équipés. Un développement incroyable qui n’est pas près de s’arrêter, car le bureau GTK prévoit qu’en 2025 une maison moyenne recèlera environ 30 objets connectés. D’ailleurs 1 français sur 3 déclare vouloir se procurer un objet connecté dans l’année.

Une maison connectée : Ça sert à quoi ?

La maison connectée n’est pas un concept facile à appréhender pour tout le monde, pourtant elle bénéficie à quiconque désire plus de confort dans son logement. Même les plus allergiques à la technologie doivent avouer que le confort domotique est appréciable. Ce dernier a en effet un atout séduction : il dispose d’un petit quelque chose pour tout le monde.

La maison connectée dispose de plusieurs buts que l’on peut viser à la fois, ou un par un, selon le temps, le budget et le mode de vie.

  1. Elle permet de sécuriser le logement.
  2. Elle automatise des tâches fastidieuses.
  3. Elle optimise la gestion de l’énergie.
  4. Elle améliore le confort.

S’il est possible d’intégrer une solution domotique à n’importe quel moment pour la plupart des éléments, certains points nécessitent d’être associés à une rénovation. Vous pouvez laisser la technologie vous aider et utiliser des infrastructures spécialisées comme cette plateforme, ou dialoguer étroitement avec votre groupe d’artisans.

A lire également:
Annuaire de la Domotique V2: il est enfin là !

Les installations ponctuelles, pour commencer facilement

Le plus facile pour faire une incursion dans le domaine de la domotique est de réaliser une installation à l’aide d’objets connectés ponctuels qui ne nécessitent pas obligatoirement de communiquer entre eux.

Il s’agit généralement d’une porte d’entrée très facile à franchir, car les installations sont simples et les prix très abordables.

À titre d’exemple, vous pouvez considérer les solutions de luminaires connectés. Le leader du marché est sans conteste Philips avec sa suite Hue, qui propose des luminaires et lampes LED que l’on peut piloter soit à l’aide d’une télécommande, soit à l’aide d’un smartphone. Cette possibilité permet de programmer l’allumage ou l’extinction des lampes selon des horaires, des couleurs ou encore des pièces. L’application smartphone se suffit à elle-même et permet de disposer d’un excellent confort, sans avoir à installer une quelconque solution réseau. Cerise sur le gâteau on peut même programmer un allumage aléatoire des lampes pour simuler une présence si l’on est en voyage.

A lire également:
Philips Hue: Présentation de l'éclairage connecté leader du marché

Autre exemple, celui des stations météo connectées qui, utilisées telles quelles, peuvent renseigner sur les températures extérieure et intérieure, mais également sur la pollution sonore, le niveau de CO2 et bien d’autres choses. Couplée à une solution plus pointue, la station météo connectée peut même affiner le chauffage.

Les solutions clés en main : La domotique tranquille

Ces objets connectés sont la porte d’entrée vers un monde mieux connecté, dont l’optimisation se poursuit avec des solutions plus élaborées.

Il s’agit là d’effectuer des travaux légèrement plus importants et de se lancer dans une configuration informatique légèrement plus poussée.

L’enjeu est désormais de faire en sorte que les différents objets connectés communiquent entre eux et de disposer d’une interface unique pouvant piloter tous les objets. On peut ainsi contrôler ses objets domotiques sans avoir à jongler avec plusieurs applications.

Pour y parvenir, il faut investir dans une box domotique, que certains comme Somfy nomment passerelle de communication.

Ces box, que l’on relie à l’électricité et internet ont une interface que l’on rejoint par un navigateur internet ou une appli dédiée. Après configuration, on peut bénéficier des prestations standard des objets connectés et même en augmenter la liste grâce à des routines personnalisées et des fonctions avancées.

maison connectee debuter 2

Toute la difficulté pour ces petites box est de pouvoir communiquer avec tous vos objets, qui n’utilisent parfois pas le même protocole. C’est pourquoi on recommande l’achat d’une box pouvant manipuler plusieurs protocoles, de manière à disposer d’un système flexible, qui n’enferme pas l’installation dans un seul protocole.

Les protocoles de communication les plus utilisés actuellement sont : 

  1. Le Z-wave.
  2. Le Zigbee.
  3. Le KNX.
  4. Le EnOcean.
  5. Le Lora.
  6. Le Sigfox.
A lire également:
Comment choisir sa solution domotique ?

Les installations sur-mesure, pour aller plus loin

La domotique est également le terrain de jeu idéal pour le logiciel libre. Il existe un grand nombre de logiciels libres permettant d’équiper une box domotique. Ceux qui connaissent un peu l’informatique, ou qui désirent vraiment s’y plonger peuvent installer leur propre box domotique à l’aide, par exemple, d’un vieil ordinateur. Il est ainsi possible de disposer d’une box domotique qui ne coûte presque rien. Il faudra en revanche investir dans les objets connectés.

Les solutions sur-mesure, qu’elles soient faites par des particuliers ou installées par des professionnels, sont les solutions domotiques les plus abouties, car elles peuvent être finement préparées et conçues spécialement pour les besoins d’un logement bien précis.

Grâce à ce genre de technologie, on peut parvenir à disposer d’une interface graphique pour piloter le chauffage, la pergola bioclimatique, les lumières, l’alarme, l’éclairage extérieur et bien d’autres éléments. On réalise ainsi des économies dans une certaine mesure, notamment en couplant le système à une solution de chauffage très peu énergivore dont les avantages seront ainsi sublimés.

A lire également:
Comment domotiser sa maison ?

Les espaces extérieurs : Le nouvel horizon domotique

On remarque que les particuliers souhaitent désormais renforcer le confort de leurs espaces d’outdoor living, mais également de leurs espaces extérieurs en général.

Ce confort peut passer par la domotique, grâce à quelques petites touches qui peuvent mener à des différences importantes.

L’éclairage est par exemple un élément sur lequel certains n’hésitent pas à s’attarder longuement. La domotique permet ici de manipuler et de programmer les lumières facilement, mais aussi d’en changer la couleur et l’intensité.

Autre nouveauté dans les jardins modernes, la pergola bioclimatique peut être reliée à une solution domotique pour que son fonctionnement soit entièrement automatisé et apporte ainsi le plus de confort possible.

A lire également:
Pergola bioclimatique: pour profiter de sa terrasse en toute tranquillité...

Enfin, sachez qu’il est désormais possible d’étendre le Wi-Fi à vos espaces extérieurs, grâce une solution de réseau maillé prévu pour supporter les intempéries. Grâce à ce système, le réseau Wi-Fi intérieur est étendu au jardin sans nécessiter de connexion différente.

A lire également:
Test Orbi Outdoor: apportez le Wifi jusque dans votre jardin !

Inscrivez vous à notre newsletter !

Ne ratez plus aucun article, test de produit ou guide, grâce à un mail dans votre boite chaque vendredi !

2 Commentaires
  1. Répondre
    Julien Ça Sert à Quoi? 14 mai 2020 à 15 h 44 min

    “Une maison connectée : Ça sert à quoi ?”

    clin d’œil ou vol odieux de copyright? :p

    Laisser un commentaire

    Créer un nouveau compte
    Enregistrez vous, et stockez vos articles préférés sur votre compte pour les retrouver n'importe où, n'importe quand !
    Réinitialiser le mot de passe
    Comparer articles
    • Casques Audio (0)
    • Sondes de Piscine Connectées (0)
    • Smartphones (0)
    Comparer
    Recevez les dernières infos

    Inscrivez vous à notre Newsletter hebdomadaire !

    Restez informés des nouveaux articles, tests de produits, guides, et bons plans !