Eedomus: Mise à jour et API locale !

La mise à jour maintenant quasi mensuelle de la box eedomus a été déployée hier. Comme d’habitude, on peut noter de nombreuses améliorations.

 

 

 

 

Du côté du support des périphériques:

  • Support du détecteur d’inondation + thermomètre Fortrezz WWA-01
  • Support du thermomètre intégré au Horstmann (HRT4-ZW) (nécessite une réinclusion)
  • Support de la version alimentée du Power Reader NorthQ
  • Correction d’un bug pouvant empêcher la remontée de valeurs supérieures à 1000 LUX avec le Luxmètre (ST815)
  • Correction d’un bug pouvant empêcher la communication des paramètres de configuration de certains Power reader NorthQ
  • Optimisation du driver Mir:ror (Meilleures performances de la box eedomus)
  • Karotz: Meilleure gestion des erreurs 500 (Lorsque le lapin est déjà entrain de parler)
  • Amélioration des performances des capteurs HTTP et actionneurs HTTP (Notamment en cas de nombreux capteurs)

 

L’interface a également encore accueilli quelques améliorations:

  • Les pièces et affichages secondaires des programmations, journées et phases sont maintenant totalement modifiables
  • L’icône de fond peut être personnalisée pour ne pas être obligé d’avoir un fond bleu (Configuration / Personnaliser l’affichage)
  • Plusieurs icônes personnalisées peuvent être uploadées simultanément (touche CTRL ou SHIFT lors de la sélection des fichiers)
  • Les photos des périphériques peuvent désormais être personnalisées (Cliquer sur la photo depuis la configuration d’un périphérique)
  • Le nom des périphériques qui apparaissent dans les notification est maintenant cliquable
  • Les widgets de thermostat et actionneurs de thermostat peuvent désormais être affichés sous forme de courbe
  • Gestion automatique du nombre de points sur les courbes trop denses
  • Le 0 peut être forcé en abscisse sur les graphes de type histogrammes (Configuration de l’affichage d’un widget)
  • Nouvelles options sur les graphes : Minima/Maxima journée (Ainsi que la possibilité d’afficher les “Min” dans les histogrammes)
  • Il est maintenant possible d’importer ses propres historiques de données (format CSV) dans l’historique d’un périphérique
  • Les périphériques désactivés apparaissent désormais en fin de liste

 

De nouvelles possibilités apparaissent dans les scénarios:

  • Des critères et actions supplémentaires peuvent être définis afin d’étendre les programmations (Mode Expert)
  • Nouveau critère horaire dans les règles “Le jj/mm/aaaa” pour exécuter une règle un jour donné
  • Nouvelle programmation Planification pour exécuter des actions à une heure donnée, une date donnée, ou chaque semaine.
  • Nouvelle programmation Filtration piscine (Gestion de la durée de filtration en fonction de la température)
  • Les règles personnelles peuvent être affectées à des groupes pour une meilleure organisation, ce qui s’avère vite pratique quand on a beaucoup de scénarios
  • Les groupes de règles peuvent être activés/désactivés par un périphérique virtuel ad hoc (donc par des macros, des règles, l’API)
  • Notion de règle à usage unique (Autoriser le redéclenchement = Jamais)
  • L’ordre des actions des macros peut désormais être modifié par l’interface web
  •  Les périphériques utilisés dans les scènes peuvent être filtrés par type pour en faciliter le paramétrage

 

Quelques corrections et améliorations “diverses”:

  • Mode Intimité pour les caméras (Canal supplémentaire des caméras permettant de désactiver le traitement des images)
  • Gestion du tarif “Heures de pointes” dans la téléinformation
  • Le fuseau horaire peut être défini dans la configuration utilisateur
  • Zone de chauffage: Affichage de notifications en cas d’utilisation de température trop ancienne ou d’absence de macro de pilotage.
  • Certains caractères accentués n’étaient pas restitués dans les SMS (70 caractères supportés dans un SMS avec accents, 160 sans accents)

 

Et enfin, LA nouveauté que beaucoup attendaient: mise en place d’une API locale sur les box eedomus, avec les premières fonctions (get -> auth.test / set -> periph.value / set -> periph.macro). Comme vous le savez, l’utilisation de l’API passait par les serveurs de la société, en appelant une URL de type

http://api.eedomus.com/set?action=periph.value&periph_id=XXXX&value=XXXX&api_user=XXXX&api_secret=XXXX

ce qui pouvait parfois engendrer un léger temps de réponse. Et bien aujourd’hui il est possible d’appeler certaines commandes en local, en remplacant l’adresse du serveur par celle de sa box eedomus, par exemple:

http://192.168.0.10/api/set?action=periph.value&periph_id=XXXX&value=XXXX&api_user=XXXX&api_secret=XXXX

Deux avantages: la réaction est un peu plus rapide (même si chez moi l’api “extérieure” est très rapide), et dans le cas où pour x raisons les serveurs eedomus venaient à ne pas être dispos à ce moment là, cette action pourrait tout de même s’exécuter chez soit :D

Bon, du coup je n’ai plus qu’à mettre à jour mon plugin pour XBMC pour utiliser l’API locale ;-)

Encore une fois, un grand merci à l’équipe de Connected Objects, qui fait toujours de l’excellent travail :D


Tags:

12 Commentaires

      Laisser un commentaire

      Ne ratez plus aucune news !

      Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

      Merci pour votre inscription !