Test: Amibot Pure H2O, le robot qui aspire et lave pour moins de 300€

6

Amibot Pure H2O

299
Amibot Pure H2O
8.625

Qualité

9/10

    Fonctions

    8/10

      Utilisation

      9/10

        Prix

        9/10

          Pour

          • design
          • fonctions complètes
          • filtres et brosses de rechange

          Contre

          • une 2ème MOP aurait été appréciée
          • le mode MOP pourrait être amélioré
          • parcours aléatoire

          La boutique Best of Robots, spécialisée en robots domestiques, a lancé en fin d’année un robot très intéressant, puisqu’il s’agit d’un robot aspirateur, capable en plus de passer la lingette pour nettoyer les sols durs, un peu à la facon du Dirt Devil que nous avions vu. Mais, en plus d’un prix très abordable de moins de 300€, il dispose également de nombreux autres atouts que nous allons voir dans ce test.

          I. Déballage du Amibot Pure H2O

          Fait exprès ou non, le packaging du robot est comme son nom, é-puré :p

          robot amibot_pure_1

          Je vous rassure, le contenu, lui, ne l’est pas.

          robot amibot_pure_2

          Le Pure H2O est en effet livré relativement complet, puisqu’on y trouve:

          • le robot lui même, bien évidemment,
          • sa base de recharge avec son alimentation
          • 4 brosses rotatives (dont deux de remplacement)
          • une télécommande
          • un filtre de rechange
          • une brosse pour le nettoyage
          • un bac à eau et sa MOP (lingette)
          • un manuel d’utilisation

          robot amibot_pure_3

          Le robot est assez joli, avec sa couleur blanc nacré, qui sera sans doute moins salissante que les habituels robots noirs. Côté dimensions, il mesure 34cm pour 8,5cm de haut, ce qui lui permettra de passer sous la plupart des meubles. Sur le dessus, on retrouve le panneau de contrôle, avec ses différents boutons:

          • Lampe UV : Désinfecte en profondeur les sols durs
          • Home : Retour à la base automatique
          • Spot : Nettoyage approfondis d’une zone désirée
          • Clean : Mise en marche ou arrêt du cycle de nettoyage
          • Plan : Programmation intuitive des déclenchements jours et heures

          Il fait également office de trappe pour accéder au réservoir à poussières.

          robot amibot_pure_4 robot amibot_pure_5

          Sur le côté, il dispose d’un bouton de marche arrêt, utile quand on n’utilise pas le robot durant une longue période. A l’arrière, une grille d’aération. Pas de bac à poussières ici comme on a souvent l’habitude: celui ci se retire par le dessus (nous le verrons plus loin).

          robot amibot_pure_6

          A l’avant, un pare chocs équipés de 11 capteurs d’obstacles. Ils permettront au robot de ralentir et de s’arrêter avant de heurter quelque chose. Dans le cas d’obstacles difficiles à détecter (genre un pied de chaise), le pare choc amortira les chocs pour ne pas abimer les meubles (technologie « soft touch »). Petite originalité: s’il rencontre une série d’obstacles qui l’empêche de progresser, il coupe son aspiration automatiquement pour mettre toute son énergie dans son déplacement, se sortir de cette situation difficile, puis reprendre son nettoyage une fois sorti d’affaire!

          robot amibot_pure_7

          Chose surprenante sur ce modèle: pas de brosse centrale ! Habituellement ce type de robot aspirateur dispose d’une large brosse rotative afin d’aider à ramasser les poussières. Pas ici. Le Pure H2O utilise en effet la technologie « Pure Power », qui utilise un moteur ultra-puissant et une buse d’aspiration au design inédit pour aspirer sans problème tous les types de débris sans brosse centrale additionnelle. Du coup le nettoyage en est grandement facilité.

          Deux brosses rotatives sont toutefois à fixer sur les côté, qui permettront de ramener les débris vers le centre du robot et son aspiration:

          robot amibot_pure_8

          Il est également doté d’un détecteur de débris au niveau de sa buse d’aspiration: dès que le robot détecte une quantité importante de poussière ou autres débris il ralentit et s’attarde sur la zone concernée.

          robot amibot_pure_9

          Enfin, l’Amibot Pure est équipé d’une lampe UV: elle génère un rayonnement qui élimine bactéries, virus, spores, champignons, moisissures ou encore les acariens. Au fur et à mesure des utilisations de la lampe UV, les germes ne se reproduisent plus. Son efficacité va donc croissante et s’inscrit dans le long terme.

          Pour finir, l’accessoire spécial de ce modèle H2O: le réservoir à eau avec sa serpillère:

          amibo_pure_101

          Le réservoir a une contenance de 120ml, qui permettront d’humidifier la lingette durant 40min environ, soit à peu près 70m2.

          amibo_pure_102

          L’eau se répand via les deux parties bleues qu’on voit en bas du support:

          amibo_pure_103

          Et qu’on retrouve de l’autre côté:

          amibo_pure_104

          Grâce aux scratchs, la lingette vient se positionner sur le support, et sera régulièrement alimentée en eau (et produit nettoyant / désinfectant si on souhaite).

          amibo_pure_105

          Il n’y a plus qu’à le fixer sur le robot. Le réservoir dépasse légèrement à l’arrière:

          amibo_pure_106

          Le support s’installe et se défait très simplement, en le clipsant.

          amibo_pure_107

          Le bac à poussière, lui, se retire par le dessus. Un simple appui sur le panneau de contrôle ouvre le couvercle.

          robot amibot_pure_15

          On peut alors retirer simplement le bac à poussière en le prenant par sa poignée.

          robot amibot_pure_16

          Le bac de 500ml est équipé de deux filtres pour une filtration haute précision:

          • Un premier filtre HEPA très épais en coton pour emprisonner les poussières les plus grosses (un second filtre de remplacement est fourni)
          • Un second filtre à filtration ultra-fine qui couvre la moitié du bac à poussière pour recueillir les plus fines particules de poussière, souvent cause des allergies et de l’asthme.

          robot amibot_pure_17 robot amibot_pure_18

          Enfin, la télécommande, permettant de piloter le robot au doigt et à l’oeil. Il sera possible de le mettre en marche, sélectionner son mode, et même de le diriger exactement vers l’endroit qu’on souhaite.

          robot amibot_pure_19

          II. Utilisation de l’Amibo Pure H2O

          Ce robot domestique propose plusieurs modes de fonctionnement: Automatique, Spot, Long des Murs, et Programmation.

          En mode aspiration, il est capable de nettoyer durant 1h20 tous types de sols (ce qui représente à peu près 150m2 nettoyés). A noter qu’il détecte le type de sol aspiré, et ajuste la puissance de son aspiration en conséquence. En mode automatique il lancera automatiquement le nettoyage de la pièce où il se trouve. Son mode de fonctionnement est un peu semblable aux « anciens » Roomba, qui peut paraitre un peu aléatoire: le robot change en effet  de direction quand il rencontre un obstacle. Le cheminement m’a toutefois paru un peu plus « intelligent », sans doute grâce à la combinaison des technologies « Smart React » (déplacement intelligent et agile, dont notamment l’arrêt de l’aspiration le temps de trouver un chemin correct) et « SofTouch » (détection des obstacles).

          Le mode Spot permet de nettoyer une zone particulièrement sale. Dans ce cas le robot fera des cercles sur la zone à nettoyer.

          Le mode « Long des murs », comme son nom l’indique, va forcer le robot à longer les murs pour bien nettoyer ces zones parfois oubliées.

          A noter que la sélection du mode affichera une série de 1111, 2222, etc… pour signaler dans quel mode on se trouve. On comprend vite la signification après un coup d’oeil dans le manuel, mais un message plus explicite aurait pu être utile, car au début cela est plutot déroutant.

          Enfin, pratique, il peut être programmé, avec un programme différent par jour. On peut donc par exemple le programmer pour passer à 10h le lundi, 14h le mardi, etc… jusqu’au dimanche si on souhaite. Une fois son travail terminé, il retournera à sa base de chargement. Il faudra alors compter 4h pour recharger sa batterie de 2000mAh.

          Avec 60dB annoncés, l’Amibot Pure H2O n’est pas très bruyant. Je n’irai peut être pas jusqu’à le passer durant la nuit comme il est parfois fait mention, mais il faut avouer que j’ai connu nettement plus bruyant.

          Notons enfin qu’il est possible d’activer la lampe UV, pour supprimer acariens, bactéries, etc… Là difficile de juger de l’efficacité, je pourrai juste vous confirmer qu’elle est bien là, et qu’on peut l’activer ou la désactiver à la demande. Disons que le rayonnement de la lampe et la vitesse du robot me laissent sceptiques sur l’efficacité de cette éradication…

          Pour finir, la dernière bonne idée de ce robot: la possibilité d’y ajouter un réservoir avec une MOP. On pourra remplir 120ml d’eau accompagnée d’un ajout si on souhaite (désinfectant, etc…), qui se chargera d’humidifier régulièrement la MOP. Pour un bon fonctionnement il faudra humidifier soi même la MOP avant de la fixer, ensuite le réservoir prendra le relai (si on met la MOP sèche, cela prend beaucoup trop de temps de l’humidifier complètement avec le réservoir). Attention, ce ne sera pas un lavage de votre sol comme vous le feriez avec une serpillère, mais plutot comme ces balais équipés de lingettes qu’on passe parfois. Quoiqu’il en soit l’effet est tout de même visible, et l’état de la MOP à la fin le prouve. Heureusement, elle peut se nettoyer à la machine ;-) Dans ce mode, il pourra fonctionner une quarantaine de minutes, soit environ 70m2 nettoyés. Un mode à n’utiliser que sur sols durs, bien sûr. Bien que très appréciable, un mode de fonctionnement comme le Dirt Devil (ou Bravia), consistant à avancer et reculer régulièrement, pour imiter les mouvements de nettoyage manuels, aurait sans doute améliorer encore le procédé.

          Le robot a été testé en situation sur France 5, qui résume bien l’utilisation:

          III. Conclusion

          L’Amibot Pure H2O est un robot aspirateur qui, comme on l’a vu, ne manque pas d’atouts. L’aspiration fonctionne très bien, malgré l’absence de la brosse latérale, mais cette absence est vite oubliée, d’autant que le nettoyage n’en est que plus facile, ce type de brosse devant en général être nettoyée régulièrement pour retirer cheveux et poils d’animaux :/ Attention toutefois, l’absence de brosse centrale se laisse sentir sur des tapis ou moquettes à poils longs, où il n’arrive pas à aspirer en profondeur. Parfait en revanche sur sols durs et moquettes rases.

          Son parcours, lui, n’est pas aussi intelligent que les robots possédant une caméra pour cartographier la pièce, mais sa vitesse et son autonomie font qu’il s’en sort très bien pour nettoyer même une grande pièce. Filtres HEPA, lampe UV, et pour couronner le tout possibilité d’ajouter une MOP avec un réservoir d’eau pour astiquer les sols durs. Le mode programmation jour par jour est un vrai plus, tout comme la station de recharge, qui permettra ainsi de rendre le robot autonome. Il faudra juste penser à vider son bac à poussières de temps en temps. Bref, niveau fonctionnalités et efficacité, il n’a rien à envier à ses concurrents. On pourra juste reprocher l’absence de barrière virtuelle, pour le cloisonner dans une pièce précise. En même temps, en pratique, personnellement je m’en servais assez peu sur le Roomba. L’ère étant aux objets connectés, on pourra regretter également qu’il ne soit pas connecté. Mais nous parlons là d’un robot vendu moins de 300€, contre un Roomba connecté à 1200… à ce prix, compte tenu des fonctions, l’Amibot Pure H2O est un excellent compagnon, bien plus efficace que certaines chinoiseries à prix équivalent. Bref, l’essayer c’est l’adopter, et à ce prix il vous déchargera un peu de cette tache fastidieuse :p

          Partager

          6 commentaires

          1. C’est pas dit. Si la télécommande est IR on peut utiliser moyennant l’utilisation d’une centrale IR type Orvibo. Ou si elle est RF avec de la chance y’a peut être moyen de communiquer avec grâce au RFXCOM

          2. Manuel Jeanne le

            Quand on regarde bien en détail, on remarque une chose: les roues, la roulette, les brosses, les filtres, et même les « vitres » plastique des capteurs, c’est du iRobot ! Soit c’est de la copie sauvage, soit c’est le papa du Roomba qui vends en marque blanche…

          3. Très tenté de remplacer mon vieux Romba par ce nouveau robot.
            Par contre impossible de le trouver au prix annoncé sur l’article, il est à 50 € de plus.
            Quelle est l’explication?

          Laisser une réponse

          Ne ratez plus aucune news !

          Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

          Merci pour votre inscription !