9
Posté le 4 juillet 2012 par Cédric Locqueneux dans Domotique
 
 

Zibase 2 et Zwave…

J’ai recu ma nouvelle Zibase Zwave depuis quelques jours maintenant, mais je n’avais pas encore eu le temps de vous en parler plus en détail :(

Je me dépêche donc de rattraper ce retard :p

 

Comme annoncé en février, cette nouvelle Zibase n’apporte pas de grande nouveauté au niveau hardware: même boitier, mêmes composants:

 

 

En bas, la première Zibase, en haut la Zibase Zwave. Seul le bandeau blanc à l'arrière les distingue.

 

La seule réelle nouveauté est l’intégration d’une puce Zwave. Mais quelle nouveauté ! Non seulement il n’est plus nécessaire d’avoir recours à un contrôleur Zwave externe, mais surtout cette puce intégrée à la Zibase est nettement plus récente que celle qui équipait le contrôleur ZCS201, et rendait donc certains modules Zwave incompatibles avec la Zibase.

Du coup, on peut aujourd’hui parler d’un réel support du Zwave sur la Zibase, d’autant plus que Zodianet a beaucoup travaillé sur le support des différents modules et fonctions. Ainsi, la liste des modules Zwave supportés par la Zibase est relativement conséquente et s’aggrandi régulièrement, preuve que Zodianet s’intéresse maintenant réellement au Zwave:

 

Même si tous les modules n’y figurent pas, les plus utilisés y sont, et vous noterez la présence dans cette liste de modules relativement récents, certains étant tout nouveaux, comme les télécommandes porte clé d’Aeon Labs, dont je vous parlerai bientot.

Des modules un peu spéciaux comme le EZmotion, qui fait à la fois détecteur de présence, de luminosité, et capteur de température, sont  reconnus, comme les modules capables de monitorer leur consommation électrique, qui affichent leur consommation, et font un suivi graphique de celle ci:

 

 

Depuis quelques semaines, la Zibase est capable de conserver un historique de ces données sur deux ans, ce qui est très intéressant, et permet enfin de conserver un historique comme d’autres solutions bien connues. Monitorer sa consommation électrique sur le long terme (plus d’un mois) devient donc possible.

Par contre, l’ajout des fonctions supplémentaires de ces modules n’est pas toujours très intuitif. Sur l’eedomus, la Vera, ou même Homeseer, lorsqu’on inclue un module Zwave, ses fonctionnalités sont récupérées par le contrôleur, et différents modules sont créés automatiquement en conséquence. Pour l’EZMotion, par exemple, trois modules sont créés automatiquement. Sur la Zibase, un seul module sera créé, et il faudra ajouter les autres fonctions manuellement, ou récupérer les valeurs via des scénarios. On peut trouver une explication complète sur le site Zodianet concernant l’EZmotion:

 

L’EZMOTION est d’abord un détecteur de mouvement! Vous devez déclarer un détecteur / protocole ZWAVE / puis choisir un logo approprié d’alerte, et enfin réaliser l’association/inclusion normalement.

Le logo d’alerte est alors représentée sur PCPAD et les applis iPhone/iPad et Android.

La fonction de détection de mouvement est alors en place !

[...]  La température peut être lue sur le canal/instance N°3 de l’EZMOTION. La température est alors disponible dans les variables de sondes I8 et I9 (poids fort/faible) qui doivent être réassemblés en une valeur unique sur 16 bits par la 1ere action ci dessous. Cette valeur résultante est en dizièmes de Fahrenheit pour l’EZMOTION.

A titre d’exemple, cette valeur peut être envoyée dans une sonde virtuelle avec conversion en dizièmes de degré.

(formule de conversion de °C vers Fahrenheit : °C = 0,555* (°F – 32) ). Cette sonde pourra être représentée sur PCPAD/iPhone/iPad/Android comme une sonde THx128 ordinaire.

 

 

Un autre exemple donné par notre ami Pascal, pour installer une sonde Zwave ST814 sur la Zibase, qu’on fait passer pour une sonde Oregon après avoir récupéré son identifiant dans les logs de la Zibase:

 

 

Heureusement que des explications sont données, car il faut avouer que ce n’est pas le plus intuitif qu’on ait vu. Ajouter une sonde Oregon pour récupérer la température d’une sonde Zwave… ?? Enfin, une fois configuré, cela fonctionne parfaitement, c’est bien ce qui compte.

Autre fonction intéressante pour le Zwave: la cartographie du réseau. Eedomus propose une représentation du réseau déjà bien pratique, mais il faut avouer que la cartographie de la Zibase est très visuelle:

 

 

Je ne vais pas réexpliquer ici comment fonctionne le Zwave, un article avait été écrit à ce sujet par Hervé. Une fois qu’on connait le fonctionnement du Zwave, l’intérêt de cette cartographie prend tout son sens.

Une vidéo sera plus explicite pour vous montrer la puissance de cette fonctionnalité:

 

 

Une autre caractéristique importante du Zwave est le retour d’état: lorsqu’un ordre est envoyé à un module, ce dernier répond en retour afin qu’on sache si l’ordre a été exécuté ou non . Là aussi, cela a été implémenté sur la Zibase. Lorsqu’un problème de communication survient, un point d’exclamation rouge s’affiche sur le module en question:

 

 

On sait ainsi que l’ordre n’a pas pu être exécuté. Cette erreur de communication est même récupérable dans une variable via les scénarios, ce qui peut s’avérer pratique pour déclencher des actions en conséquence. Si on module critique ne répond pas, on peut tout à fait se faire envoyer un mail par exemple pour être prévenu.

Enfin, comme vous le savez, les modules Zwave disposent très souvent de paramètres internes qu’il est possible de régler selon ses besoins: temps de réveil, auto off, association avec un autre module, etc… Cela est également possible sur la Zibase, mais il faudra pour cela passer par un scénario:

 

De nouvelles fonctions spécifiques au Zwave font leur apparition dans les scénarios

 

Exemple pour régler le paramètre d'un module

 

Une fois le scénario paramétré, il n’y a plus qu’à l’exécuter pour effectuer les actions sur le module.

 

Voilà pour ce petit tour rapide des fonctionnalités Zwave de cette Zibase. A noter que la plupart des fonctions sont communes à la Zibase et à la Zibase 2, à quelques modules près, et la cartographie en moins sur la première version. Si vous voulez vraiment utiliser le Zwave correctement, avec une box gérant tout un tas d’autres protocoles, la Zibase 2 « Zwave » est donc fortement conseillée tout de même. Pour les autres fonctionnalités, je vous invite à revoir les différents articles qui en ont déjà beaucoup parlé, puisque cela ne change pas.

 

Pour conclure, je dois dire que Zodianet a fait un gros travail sur le support du Zwave, et alors qu’avant je n’osais pas trop évoquer cette fonctionnalité (d’ailleurs affichée en « beta »), on peut dire aujourd’hui sans se cacher que la Zibase sait correctement gérer le Zwave, et surtout supporte de nombreux périphériques.

Il y a bien sûr des pours et des contres: autant l’ajout de certaines fonctions pour les modules Zwave est un peu tiré par les cheveux (cf les exemples pour l’EZMotion ou la sonde de température: le Zwave s’appuie sur un schéma déjà existant, comme les adresses X10 pour identifier un module, les identifiants Oregon pour les sondes, etc…), autant la cartographie est un superbe outil.

Si Zodianet peut améliorer un peu l’ajout des modules multifonctions, et s’ils continuent d’ajouter les nouveaux modules au fil de l’eau comme ils l’ont fait ces dernières semaines, la Zibase pourrait bien devenir une sérieuse concurrente aux autres contrôleurs Zwave existant.

Vous aimez ? Partagez le ! Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on RedditShare on TumblrShare on LinkedInBuffer this pageFlattr the authorEmail this to someone