3
Posté le 28 novembre 2012 par Cédric Locqueneux dans Evènements
 
 

Domotique New n°272: la Poste lance le projet Newton

Comme chaque mois, la lettre de Domotique News vient de paraitre.

 

De nombreuses news intéressantes sur la domotique à travers le monde, et un scoop sur le projet Newton lancé par La Poste.

 

Voici l’édito de cette lettre 272:

 

Autour de son projet « Newton »le Groupe La Poste lance le 22 novembre un appel national à tous les constructeurs ayant développé une technologie ouverte assortie de services. Une dizaine seront retenus mi janvier.

Qui aurait pu croire que 80.000 facteurs deviendraient des « Smart agents domotique » ? Que La Poste ouvrirait un « espace domotique et Services » dans 10.000 de ses points de vente (horizon 2020) ? Le marché avait-il besoin d’un chevalier Blanc ? En tout cas le Groupe La Poste a décidé de venir dynamiser ce nouveau marché. « Nous apportons notre marque, notre image de confiance et notre notoriété » explique à Domotique News, Denis Faist, responsable du projet Newton. « Nos agents assermentés sont au contact de chaque foyer 6 jours sur 7. Par ailleurs, nous savons livrer (des médicaments, des repas) et même faire du télérelevé. Donc nous sommes à même d’offrir un bouquet de services ( hors divertissement ) via un concentrateur du réseau domiciliaire.» Cela fait plusieurs mois que le groupe La Poste consulte les constructeurs leaders du marché, étudie les offres de certaines Start-up et recense les services proposés. On pense évidemment à la protection du domicile et de la personne, au confort et la maîtrise des consommations énergétiques, demain à l’e-santé. La méthode Newton peut-elle réussir à faire véritablement décoller le marché ? Les industriels ont-ils besoin de La Poste alors qu’ils sont leaders mondiaux dans leur domaine, et sur ce marché depuis 20 ans? La gravitation universelle de la domotique peut-elle alors tourner autour de la Poste du futur ? « Aucun acteur ne peut réussir seul sur ce marché, nous assure Denis Faist qui dialogue avec les telcos et autres constructeurs d’appareillage. Il faut unir les savoir-faire, fédérer un réseau de compétences afin d’offrir au grand public un bouquet complet et innovant de services à l’habitat connecté ». On peut même imaginer qu’une institution financière vienne, à terme, proposer des prêts pour s’équiper et recevoir ces services. Le schéma ressemble d’ailleurs à l’offre « La Poste mobile » déjà présente dans près de 10.000 bureaux de poste. Il faudra attendre le premier semestre 2014 pour découvrir cette nouvelle offre commerciale.

 

 

Pour vous abonner à cette lettre (payante, 410€ HT), vous pouvez vous rendre ici.

Vous aimez ? Partagez le ! Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on RedditShare on TumblrShare on LinkedInBuffer this pageFlattr the authorEmail this to someone