La robotique et le nettoyage de vitres

Force est de constater que la robotique s’installe rapidement dans nos foyers. Alors que les robots aspirateurs s’occupent déjà de vos sols, les entreprises s’activent pour en développer de nouveaux. Le but est de vous remplacer dans toutes les tâches ingrates de la maison. Robots nettoyeurs de piscine ou de gouttière, tondeurs, et finalement laveurs de carreaux, la robotique s’est considérablement développée en deux ans. Dans cet article, je vais vous présenter les robots laveurs de vitres disponibles sur le marché et l’évolution de la technologie en un an.

 

 

Sortie il y a un an, le premier robot laveur de vitre a été présenté par l’entreprise e.Zicom, déjà bien lancée dans la robotique avec ses robots aspirateurs. Le Windoro est en réalité deux robots qui se collent ensemble à l’aide de deux bandes magnétiques que l’on place de chaque côté de la fenêtre. Il s’occupe ensuite de nettoyer la surface à l’aide de lingettes microfibres et d’une solution nettoyante. L’inconvénient est évidemment qu’il n’est pas toujours pratique d’accéder aux deux côtés de ses vitres, et avec un prix allant jusqu’à 500 euros, les vitres propres ne sont pas données…

 

 

Un peu moins d’un an après, le Winbot 7 a été présenté au CES 2013. Contrairement aux concurrents à bandes magnétiques, le Winbot 7 fonctionne avec un service de ventouse. Il sera donc possible de l’utiliser sur beaucoup plus de surfaces comme les miroirs, les carreaux, et n’importe quelle surface vitrée. Une possibilité donc beaucoup plus large que tous les produits précédents qui en font un robot plus accessible pour le consommateur. À noter que le prix devrait être moins cher que les produits déjà existants. Il devrait être vendu entre 299 et 499 dollars, ce qui est tout de même une importante réduction de prix. Le Winbot 7 n’a pas de batterie, mais un fil très long pour éviter tout problème d’alimentation. Avouons-le, même si le produit est garanti très sécuritaire, il est assez rassurant de le savoir relié à un fil quand on le place sur sa fenêtre extérieure. Il sera de plus possible de le contrôler avec une télécommande pour repasser sur des zones plus sales.

On voit donc que la technologie avance très vite. En un an, le robot destiné à quelques néophytes et des professionnels est devenu un produit beaucoup plus accessible et utile. Je n’ai pas eu l’occasion de tester le Winbot 7, mais je m’étais fait prêter un Windoro pour l’essayer l’été dernier. J’avais trouvé à l’époque que l’utilisation était un peu compliquée et j’avais tout de même fait appel à un nettoyeur de vitres de Québec car je n’avais pas accès à toutes mes fenêtres. Contrairement à ce que je pensais, l’utilisation du robot ne remplace pas un service professionnel, mais il est utile en complément, pour un lavage plus fréquent. Justement, ce nouveau Winbot 7 convient parfaitement à cette utilisation. Moins compliqué que le Windoro, utilisable en intérieur, et moins cher, il pourra surement être d’une utilité non négligeable dans beaucoup de foyers.


1 Commentaire
  1. Bonjour Leovida, Les Winbot fonctionnent sur prise secteur, ils peuvent donc nettoyer en toute autonomie de grandes baies vitrées sans limitation de batterie. Concernant sa vitesse de déplacement il parcours 0,15 m/s, enfin si les vitres sont entretenues régulièrement par le robot, le Winbot ne laissera pas de traces.
    Pour plus d’informations, vous pouvez retrouver les deux Winbots sur Best of Robots http://www.bestofrobots.fr/marques/ecovacs/f/winbot.html

    Laisser un commentaire

    Ne ratez plus aucune news !

    Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

    Merci pour votre inscription !