Raspberry: un média center à moins de 40€

 

I. Installation

Pour le moment, OpenElec ne propose pas officiellement d’image toute faite pour Raspberry. Heureusement, un autre développeur s’en charge et les met à disposition, ce qui évitera de devoir construire soit même son image: http://openelec.thestateofme.com

Il met à jour quasiment chaque jour avec la dernière image. Il suffit donc de télécharger la dernière image, un fichier rxxx.img.zip

Une fois téléchargée et décompressée, il ne reste plus qu’à copier cette image sur une carte SD de 2Go minimum, à l’aide de l’utilitaire Win32 Disk Imager. L’utilisation est très simple, on sélectionne le fichier img précédemment téléchargé, et on indique l’emplacement de la carte SD:

Après quelques minutes votre carte est prête !

Tant que la carte est dans le pc, nous allons aller y modifier un petit fichier de configuration. Il s’agit du fichier config.txt qui se trouve à la racine de la carte:

Si vous disposez de la dernière version de la Raspberry Pi B, avec 512Mo de mémoire, commentez la ligne gpu_mem=128 en mettant un # devant, et ajustez les deux lignes du dessous de facon à avoir cela:

La Raspberry peut également être overclockée. C’est autorisé par le fabricant, sans perte de garantie. Le petit processeur de 700Mhz peut donc théoriquement être boosté sans problème à 1Ghz. Plusieurs niveaux d’overclock sont possibles, pour ma part j’ai choisi le mode médium, qui est un bon compromis puissance / niveau de chauffe / stabilité. En mode “turbo”, j’ai en effet rencontré de grosses instabilités sur OpenElec, le système redémarrant parfois sans raison apparente (ca venait peut être aussi de mon alimentation, mais je n’en avais qu’une sous la main). Les différentes valeurs sont données dans le tableau présent dans le fichier config.txt, il suffit de renseigner avec les valeurs qu’on souhaite. Chez moi:

Enfin, il faut savoir que la Raspberry sait décoder matériellement du H264. Mais elle sait également le faire pour du MPEG2 ou du VC-1. Seulement, ces derniers demandent des royalties. Pour ne pas gonfler le prix du Raspberry pour les utilisateurs n’ayant pas besoin de ces codecs, Raspberry n’a pas intégré ces licences. Dans le cadre d’un media center, ils sont fortement conseillés, tout au moins le MPEG2, utilisé pour la lecture de DVD. Le VC-1, lui, peut être utilisé par certains Blu Rays. On peut acheter les licences sur le store du Raspberry ici, pour moins de 3€. Une fois qu’on a récupéré la licence, on renseigne son numéro dans le fichier de configuration à cet endroit, en décommentant la ligne adéquate, bien sûr:

Une autre amélioration que nous pouvons faire, qui est d’ailleurs indiquée dans le wiki d’OpenElec: utiliser une clé Usb pour le stockage.

Si vous ne connaissez pas XBMC, il faut savoir que celui ci scanne vos films et recherche jaquettes, fanarts, et résumés sur internet. Ainsi on a une navigation très sympa, par jaquettes, avec affichage d’un fond d’écran en rapport avec le film, etc… Durant mes tests, je me suis apercu que cette partie était un peu lente: les jaquettes et les fonds d’écran mettaient quelques secondes à s’afficher, bien que ma carte SD soit une classe 6. On peut donc utiliser à la place une clé Usb, et là je dois dire que c’est le jour et la nuit, l’affichage des images étant quasi instantané.

Il va falloir une clé Usb (4Go est déjà très bien) qu’on va formater en EXT4.  Pour cela, il va falloir posséder un PC avec Linux pour pouvoir formater sa clé Usb… Pas de panique, vous avez un Raspberry ! Vous pouvez donc tout à fait installer le système Raspbian sur une autre SD et démarrer le Raspberry avec cette carte, vous aurez alors un pc sous linux, avec une interface graphique ;-) Là, il n’y a plus qu’à lancer une fenêtre terminal.

Faites fdisk -l pour lister les disques du système, votre clé Usb devrait être identifiée par /dev/sda1.

Faites umount /dev/sda1 pour la démonter, sinon vous ne pourrez pas la formater.

Puis enfin mkfs.ext4 /dev/sda1 (si vous avez un message d’erreur il faut peut être être en root, donc utiliser la commande sudo mkfs.ext4 /dev/sda1).

Après quelques secondes de formatage, vous voilà avec une clé Usb formatée en EXT4 !

Pour que l’ensemble reste un peu “joli”, optez pour une clé Usb micro. J’ai par exemple celle ci, en 16Go, qui dépasse à peine du Raspberry:

Il n’y a plus qu’à insérer la  carte SD OpenElec dans le Raspberry, connecter la clé Usb, et relier le tout au réseau ethernet, à un écran (ici ma TV Samsung, en HDMI), et un clavier, au moins pour la configuration initiale.

Démarrez le Raspberry. Ensuite, il faudra s’y connecter à distance en SSH, via un logiciel comme Putty, par exemple, pour terminer notre optimisation. L’utilisateur par défaut est root et le mot de passe openelec.

Une fois connecté, lancez la commande

mount -o rw,remount /flash

pour monter la clé Usb

Puis modifiez le fichier /flash/cmdline.txt pour définir cette clé Usb comme stockage par défaut. Vous devriez avoir cela dans le fichier:

boot=/dev/mmcblk0p1 disk=/dev/sda1 ssh quiet

 

Voilà, c’est fini ! Un peu laborieux peut être pour la dernière partie, mais avec cela vous aurez un système rapide ! Pour ma part j’avais d’abord essayé avec la carte SD uniquement, puis je suis passé à la clé Usb: j’ai dû refaire toute ma configuration d’OpenElec ensuite, car tout était stocké sur la partition stockage de la SD. Je vous ai donc fait prendre un raccourci directement ;-)

Il n’y a plus qu’à redémarrer le Raspberry pour qu’il tienne compte des nouveaux paramètres.


12 Commentaires
  1. MERCI POUR CE SUPER TUTO
    Tout marche du tonnerre

    Au cas ou pour les noob comme moi =) je rajouterai:

    “Puis modifiez le fichier
    /flash/cmdline.txt pour définir cette clé Usb comme stockage par défaut.
    Vous devriez avoir cela dans le fichier:

    boot=/dev/mmcblk0p1 disk=/dev/sda1 ssh quiet”

    Pour cela il faut accéder à la clé USB avec cd /flash et taper vi cmdline.txt

    modifier le fichier puis appuyer sur échap et taper :wq pour enregistrer et quitter!

    Voila c’est pas sorcier pour ceux qui ont l’habitude mais ne connaissant rien en SSH ou en code tout court j’ai mis 10 minutes à trouver ^^

  2. Mon système de fichier est monté en lecture seule, je n’arrives donc pas à modifier cmdline.txt ni à remonter le système de fichier en lecture/écriture.

    Avez-vous plus d’informations?

  3. Bonjour,

    je suis en dual-boot avec mon Rpi via berryboot. J’ai donc Raspbian et Openelec dessus. Je voulais utiliser l’astuce de la clef usb pour le stockage en ext4 mais je n’arrive pas a me connecter en SSH depuis mon pc grâce à Putty. il me met :” network error connection refused”

    Que faire?

    Cordialement

  4. Bonjour,

    Je possede une cle wifi netgear n150 avec la puce RTL8188CUS.

    je suis sur openelec.

    Comment faire fonctionner cette cle ?
    car j’ai vu un script d’installation pour pour d’autre systeme.

    merci

  5. bonjour,
    quel taux de rafraichissement choisir: 24 50 ou 60 HZ
    merci pour votre réponse.

  6. J’ai investi dans le raspberry pour xbmc…
    Tout d abord y a quelques infos curcial que tu sautes dans ce “tuto”

    et je suis vraiment décu, ca lag pas mal, c est vraiment pas fluide, pourtant carte sdhc classe10 + clé usb…

    3sec pour rentrer dans une serie, 2-3sec qd je change d episode pour que le résumé s affiche

  7. Bonjour à tous
    S’avez vous ou je pourais trouvé une image openelec/xbmc pour un raspberry Pi b+ ?
    Merci d’avance

  8. bonsoir ou bonjour

    Je viens de terminer l’étape 2. Openelec est bien demarré.Je vois l ‘écran ou l on doit configurer le langage et le clavier. Mais le clavier n est pas actif et idem pour la souris. Pourtant les 2 fonctionnent bien avec la version de base de raspbian. Je suis vraiment novice alors si quelqu’un peut m aider merci

  9. Merci à Cedric pour cet article ! J’ai récemment fait l’acquisition d’un rasp B+, installer openelec avec berryboot, tout se lance très bien etc… MAIS je n’arrive pas à lire mes fichiers en réseau sur le PI ! Je m’explique, le Pi est parfaitement connecté en wifi, mais impossible de trouver le dossier créer sur mon bureau… Comment faites vous pour partager les films ? Merci beaucoup, Alex

  10. Pareil pour moi, si quelqu’un a une solution !

  11. Salut je suis moi aussi intéressé par ce système et j ai vu plus haut que certains fichiers avoisinent les 40go donc tu as un ddr branché dessus je suppose par port usb? Ou existe-t-il un autre moyen
    merci encore
    serge

  12. Bonjour,
    je cherche une solution pour relier mon videoprojecteur non wifi à ma bbox et un lecteur blu-ray wifi. Ce mediacenter serait-il une solution en le reliant par le port hdmi du VP ? Y a-t-il un moyen plus simple ?
    Merci de votre aide.

    Laisser un commentaire

    Ne ratez plus aucune news !

    Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

    Merci pour votre inscription !