Journée blogueurs chez Avidsen: les révélations…

Mercredi dernier nous avons été invités à une journée spéciale “blogueurs” chez la société Avidsen. En compagnie de mes amis Domotics et Pascal, j’ai pu découvrir cette PME francaise sous un nouveau jour.

Nous avons commencé la journée par une présentation de la société, qui pourra vous être utile, le nom de la société ne parlant peut être pas à tout le monde. Nous connaissons en effet plus généralement la marque des produits que cette société concoit, sans toujours savoir qui se cache derrière.

 

1535378_482278441876222_1177773735_n

 

I. Présentation d’Avidsen

 

Pour la situer, Avidsen possède son siège social à Chambray lés Tours, qui, comme on peut le deviner, se trouve près de Tours, en Indre et Loire.

Avidsen fait partie d’un groupe côté en bourse, HF Company, qui possède plusieurs autres sociétés:

  • Metronic, spécialisé en équipement TV numérique
  • Omenex, spécialisée dans les accessoires pour mobiles, lecteurs MP3, etc…
  • LEA, numéro 1 dans le courant porteur en France
  • Extel, leader en France du portier vidéo
  • Kaorka, concepteur de meubles multimédia
  • et donc bien sûr Avidsen

Créée en 1998, Avidsen, présidée par Alexandre Chaverot (qui nous a accompagné toute cette journée), embauche aujourd’hui une quarantaine de personnes pour un chiffre d’affaires de 15 millions d’euros. Malgré la crise qui touche beaucoup de monde, cette société continue sa progression, continue de grossir, et peut même se permettre de créer de nouveaux postes chaque année. Il faut dire qu’en plus de se situer sur un secteur en plein développement (la maison connectée), Avidsen ne s’endort pas sur ses lauriers.

En effet, Avidsen est dotée de son propre centre de recherche et développement. Trois ingénieurs électroniciens, chapotés par Minh-Hoa Hoang (qui nous a également accompagné toute la journée), sont chargés de concevoir et tester les produits. Même si les produits sont fabriqués pour la majeure partie à l’étranger (Chine, Croatie, ou Israel pour tout ce qui concerne la sécurité), toute la conception se fait en France.

 

avidsen_2

 

D’abord connue pour ses solutions d’automatismes (notamment les systèmes pour portails et volets électriques, disponibles en grandes surfaces), Avidsen s’est peu à peu dirigée vers la maison connectée, avec tout d’abord des périphériques “simples” comme les prises commandées à l’aide d’une télécommande, sous la marque Blyss qu’on peut voir dans tous les magasins Castorama, puis une solution plus évoluée développée pour Castorama, la “BlyssBox”, solution domotique complète, et enfin en sortant sa propre solution domotique sous la marque Thomson: la “Thombox” et toute la gamme d’accessoires l’accompagnant, qu’on a déjà évoqué sur le blog. Cette dernière partie, concernant la maison connectée, représente aujourd’hui 12% de l’activité alors qu’elle n’existait pas il y a deux ans, preuve que la domotique est en plein développement.

De la même facon que pour le développement, tout le packaging et les notices sont également réalisés sur place, grâce à une équipe d’infographistes, ce qui assure un travail de qualité et une version francaise irréprochable (loin d’être le cas avec les produits habituellement importés…).

Autre information importante: une équipe de techniciens se charge de valider les pannes de matériel en SAV ainsi que de répondre à la hotline client. Pour connaitre un peu le monde des hotlines, je peux vous dire que cela a plusieurs gros avantages:

  • d’une part, pas de problème de compréhension comme avec certaines hotlines transférées en Afrique…
  • d’autre part, vous avez au bout du fil une personne compétente qui connait parfaitement son domaine et sait répondre à vos questions, qui n’est pas perdue une fois votre cas sorti du script de diagnostic pré établi… D’ailleurs, Alexandre Chaverot nous a même confié que dans quelques cas, le technicien pouvait, avec accord du client bien sûr, prendre la main sur la machine du client afin de lui développer un scénario !

Cette partie SAV a donc un rôle très important, d’autant plus qu’ils participent également à la rédaction des manuels des produits afin d’avoir une notice adaptée aux clients, d’après leur expérience avec eux.

Les produits étant fabriqués à l’étranger, et les besoins de livraison en Europe étant souvent très courts auprès des grandes surfaces de bricolage (GSB, principal canal de distribution d’Advisen), l’autre point important de la société est son entrepôt de 5000m² qui abrite près de 3.5millions d’euros de marchandise:

 

avidsen_1

 

Il va sans dire que pour pouvoir répondre à tous ces besoins, une société doit être en bonne santé !

Voilà donc pour la présentation de la société, qui en aura sans doute éclairé plus d’un. Pour ma part j’étais très heureux de découvrir plus en détail cette société, d’autant plus que nous sommes relativement voisins :p

Mais passons maintenant aux produits, puisque c’est bien de ca qu’il est question…

 

II. La solution Thombox

 

Je ne présenterai pas toute la gamme de produits de la société, elle est énorme ! D’ailleurs Avidsen se présente comme un fabricant de périphériques, et ne veut en aucun cas être fabricant de box domotique, ce domaine étant déjà très bien maitrisé par d’autres acteurs. Ainsi, pour la BlyssBox, Avidsen avait fait appel à la société M2M, déjà à l’origine de la solution MyxyBox. Pour la nouvelle solution Thomson, Avidsen s’est tournée cette fois vers un partenaire moins évident: Zipato. Ceux qui suivent le blog connaissent déjà cette société Croate, qui a créé également la Zipabox, une box domotique fonctionnant avec des périphériques Z-Wave, testée ici sur le blog.

Grosso modo, nous reprenons la même box, en remplacant le Z par un T sur son plastron, et en remplacant au passage la puce Z-Wave par un nouveau protocole propriétaire concu par Avidsen.

Quel est l’intérêt ? Je dois bien avouer que je le trouvais limité jusqu’à mercredi, et que comme d’habitude l’annonce d’un nouveau protocole propriétaire me faisait un peu grincer des dents. Au mieux la mise en vente sous la marque Thomson, plus parlante au grand public, avec un protocole propriétaire, se justifiait par une volonté de vendre plus de produits et de coincer encore une fois le consommateur avec une solution fermée.

Mais les arguments qui nous ont été exposés se sont révélés finalement très persuasifs.

Comme encore aujourd’hui, lors de l’étude d’Advisen, il n’existait aucun protocole domotique sortant du lot. Au mieux une petite guerre entre Z-Wave et ZigBee, mais sans aucune certitude quant au gagnant. ZigBee avait peu de fabricants de périphériques, et le Z-Wave, avec un seul fabricant de chipset, restait très couteux. Face à cela, la communication en 868Mhz était beaucoup plus abordable. Avidsen a donc opté pour cette solution, mais en développant son propre protocole, répondant réellement aux différents besoins. Ainsi est né le protocole ARW. Même si on peut lui reprocher son côté propriétaire, celui ci a plusieurs avantages:

  • communication point à point, c’est à dire directe entre le périphérique et la box: cela facilite énormément le fonctionnement comparé à un protocole basé sur un réseau comme le Z-Wave. Dans un tel réseau, le fait de débrancher un périphérique coupe parfois la route à une bonne communication, engendrant de graves problèmes de communication dans son installation. Avec une communication point à point nous évitons ce problème
  • pour cela, il faut bien sûr avoir une portée importante pour compenser cette absence de routage: avec une portée de 150m pour les périphériques “confort” et 300m pour les périphériques de sécurité, l’ARW devrait répondre à tous les besoins. Au pire, un répéteur sera prochainement commercialisé, permettant de multiplier par deux la distance !
  • le protocole doit être sécurisé: rolling codes, et communication bidirectionnelle. Autrement dit, si la box envoie un ordre à un périphérique, celui ci renvoie une information à la box pour lui confirmer la bonne réception. Si ce n’est pas le cas, la box retente plusieurs fois de communiquer avec le périphérique. Nous avons donc un peu le même principe qu’avec le Z-Wave, qui fait aussi sa force
  • enfin, qui dit protocole propriétaire dit périphériques compatibles uniquement avec la solution. Pour ne pas limiter l’utilisateur, il faut donc pouvoir proposer une large gamme d’accessoires, car il ne pourra pas aller en acheter chez un autre fabricant, comme on le fait par exemple avec les périphériques Z-Wave. Justement, les accessoires, c’est le gros point fort d’Advisen !

 

avidsen_6

 

Les accessoires sont découpés en 4 domaines:

  • Sécurité: détecteur de mouvement intérieur et détecteur extérieur, détecteur d’ouverture, sirène intérieure et sirène extérieure, détecteur de fumée, détecteur de monoxyde, détecteur de fuite de gaz, télécommande porte clé, clavier à code et à badges… Détail important, ces périphériques sont fabriqués par un spécialiste en sécurité en Israel, où se fournissent d’autres grands acteurs comme Securitas, EPS, etc… Les périphériques sont donc fiables et répondent à toutes les normes nécessaires, contrairement à certains équipements chinoix qui se déclenchent n’importe quand :/
  • Ouvrants: motorisation pour volets, commandes intérieures, récepteur radio universel, permettant de piloter portail, porte de garage, store banne, etc…
  • Confort: relais répéteur de transmission, prise télécommandée intérieure et extérieure, douille télécommandée, micro module (à placer derrière un interrupteur existant, et ne nécessitant pas le neutre !), interrupteur complet, interrupteur sans fil, télécommande. Tous ces périphériques permettront de piloter les éclairages et appareils sans problème.

 

avidsen_4

 

  • Energie: commande de radiateur On/Off, module pour chaudière, sonde d’humidité / température. Alliés au thermostat de la box Thomson, ils permettront de gérer très finement son chauffage et donc ses dépenses en énergie

 

avidsen_14

 

avidsen_10

 

Le choix est déjà conséquent, mais de nouveaux périphériques sont déjà prévus.

On notera par exemple l’arrivée d’un module fil pilote capable de gérer les 6 ordres disponibles pour un radiateur. Le fil pilote étant une spécificité francaise, il n’existe quasiment pas de module pour les gérer aujourd’hui, en tout cas aucun en Z-Wave, ce qui oblige à des montages comme je vous avais proposé ici. L’arrivée d’un tel module, parfaitement supporté par la box, est donc à lui tout seul un excellent argument !

Toujours dans le domaine du chauffage, des têtes thermostatiques sont prévues.

 

avidsen_8

 

Le suivi de la consommation électrique, déjà possible avec certaines prises et modules pour chauffage, sera complété d’un boitier avec pince ampère métrique pour suivre la consommation globale de la maison. Une version à brancher sur la téléinfo est également à l’étude.

Deux autres domaines plus spécifiques, mais également peu fournis chez les autres fabricants: la gestion de l’arrosage, et la gestion complète de la piscine (température, filtration, PH, éclairage, caméra, etc…).

 

avidsen_9

 

Comme on le voit, l’offre est très large et permettra de répondre à tous les besoins (une centaine de périphériques !). A vrai dire, malgré la multitude de fabricants proposant des périphériques Z-Wave, l’offre en Z-Wave, en terme de type de périphériques, pour la France, est moins conséquente. Du coup la notion de protocole propriétaire devient tout de suite plus relative…

L’autre argument qui enfonce le clou est le tarif très compétitif, avec par exemple un module On/Off pour chauffage à 35€, ou encore une prise pilotée avec mesure de consommation pour moins de 50€.

 

Malgré tout on pourra toujours y reprocher deux choses:

  • le design. Comme vous le savez, les gouts et les couleurs, ca ne se discute pas. Il faut tout de même avouer que les périphériques proposés aujourd’hui ne sont pas les plus designs qu’on ait vu. Avidsen en est bien consciente, et un designer doit d’ailleurs redessiner toute la collection, pour une sortie  courant 2015. Un gros travail a déjà été fait sur la prise télécommandée, qui devrait sortir prochainement avec un look assez proche de ce qu’on aime chez Fibaro:

 

avidsen_7

 

  • le second point est le protocole propriétaire. Malgré les arguments cités plus haut, certains resteront réticents. Là encore Avidsen a décidé de s’ouvrir aux autres solutions, en sortant un dongle Usb capable de communiquer avec les périphériques Blyss et Thomson. Dans des articles récents, je vous ai montré comment piloter des périphériques EnOcean avec une Vera, une Zibase, une eedomus, en y branchant simplement une clé Usb. Et bien très prochainement il sera possible de faire la même chose avec des périphériques Avidsen. Etant donné la palette de périphériques disponible, voici une excellente nouvelle, même pour ceux qui préfèrent rester au Z-Wave ! Après tout, nous sommes nombreux à compenser certains manques du Z-Wave avec de l’EnOcean ou même du Chacon, plus économique. Demain nous pourrons le faire avec du Blyss ou du Thomson :D

 

avidsen_3

 

Enfin, même si ce n’est pas pour tout de suite, Avidsen nous a avoué envisager les autres protocoles de communication pour ses périphériques. Un peu à la facon d’Everspring, que nous connaissons bien pour ses périphériques Z-Wave, Avidsen envisage très sérieusement la déclinaison de ses périphériques en EnOcean et en Z-Wave.

Bref, que ce soit pour une utilisation Blyss / Thomson ou pour une utilisation avec d’autres systèmes, Avidsen risque bien de devenir un fournisseur incontournable de périphériques domotiques.

En attendant, tout cela m’a permis de voir la solution Thomson d’un autre oeil, je vous en reparlerai donc très prochainement au cours d’un test complet, car cette solution a finalement de solides arguments ;-)

 

avidsen_16

 

 

Un dernier mot pour remercier l’équipe Avidsen pour cette journée très agréable et enrichissante !


3 Commentaires
  1. Les arguments sont pas mauvais, seulement la domotique n’en est encore qu’à ses débuts pour le grand public et pour réellement se démocratiser elle a besoin d’une solution SIMPLE et efficace, la multiplication des protocoles va donc à mon sens à l’encontre d’un développement rapide, car vous perdez déjà 1/3 des clients potentiels dès le départ (quoi ? faut choisir entre zwave, enocean, avidsen….oulala c’est trop compliqué j’abandonne) et vous décevez un autre tiers des clients qui vont acheter une solution qui va s’avérer inadaptée car ils n’avaient pas bien compris leurs besoins au départ (et en domotique on découvre ces besoins au fur et à mesure…).

    Donc non, pour moi cela va dans le mauvais sens même si les produits sont bons et pas trop chers.

    Je changerai “un peu” d’avis quand une clé USB permettra d’utiliser leur protocole sur les autres boxes et qu’il y aura des clés compatibles pour ajouter le zwave et en-ocean à leur propre boxe.

  2. Pour faire encore le rabat joie : Sécurité du protocole par rolling code …. retour à la préhistoire ….
    La sécurité ça s’improvise pas et pourtant presque tous les protocoles radio font les même erreur en pêchant par prétention et arrogance et se mangent immanquablement le mur.
    Liaison point a point -> ok on fait simple et efficace, mais par pitié évitions les argument foireux avancés contre les réseaux maillés. C’est pas par ce que certaines implémentations sont foireuses qu’il faut généraliser ça à la techno elle même.

    Gros bon point néanmoins : il sont conscients de leurs faiblesses et handicap et prévoient de base un dongle USB pour l’interopérabilité (et donc la documentation du protocole logique de haut niveau de leur protocole proprio). Si les périphériques sont bon et pas cher, ce sera toujours une gamme de plus dans laquelle piocher.

  3. Moi je serais curieux de savoir comment se passe la “collaboration” avec Zipato. Utilisateur depuis plus d’un an maintenant de la zipabox . . . même si la box s’améliore . . . leur communication est vraiment pas top . . . alors je sais pas si zipato communique aussi mal avec ses propres utilisateurs qu’avec ses “partenaires”. Je crois que leur site n’a pas évolué depuis plus de 2 ans. Aucunes visibilités sur les actions de dev en cours ou même des futurs prise en charge des devices. Les upgrades de la box ne sont même plus annoncés sur le portail de la communauté.
    L’application android vient tout juste de changé mais il aura fallu plus de 1 ans . . . et la qualité est médiocre. Zipato semble acceléré le dev sur android mais c’est étrange de publié des “béta” sur un canal public comme le google playstore.
    La version de l’app android de la thombox est d’ailleur encore à la version 1.00 . . .
    Les utilisateurs de la zipabox se plaignent souvent aussi de la qualité médiocre des updates box ou cloud . . . alors je sais pas comment les équipes de la Thombox perçoivent les choses.

    Laisser un commentaire

    Ne ratez plus aucune news !

    Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

    Merci pour votre inscription !