Test : le robot aspirateur Xiaomi Mi Robot Vacuum à moins de 330€

28

Robot Aspirateur Xiaomi

330€
Robot Aspirateur Xiaomi
93.75

Qualité

10/10

    Fonctions

    10/10

      Utilisation

      9/10

        Prix

        10/10

          Pour

          • Qualité de fabrication
          • Design
          • Fonctionnalités
          • Nettoyage efficace
          • le prix !

          Contre

          • On espère une application au moins traduite en anglais

          Aujourd’hui je vais vous proposer le test d’un appareil que j’espérais depuis longtemps: le robot aspirateur Xiaomi Mi Robot Vacuum. Pourquoi tant d’impatience ? Parce que Xiaomi s’est fait une excellente réputation en proposant de très bons produits, à des prix défiant toute concurrence. Et ceci dans de nombreux domaines, que ce soit dans les bracelets sportifs comme le MiBand 2 que je ne quitte plus, les smartphones, les ordinateurs portables, etc… Alors que de nombreuses marques chinoises ne sont que de vulgaires copies au rabais d’autres produits performants, Xiaomi a su réellement tirer son épingle du jeu en proposant des produits de qualité. Et ce robot aspirateur s’annonçait donc très intéressant.

          Si vous découvrez, un robot aspirateur, c’est donc un petit robot capable de circuler librement dans la maison pour aspirer les sols à votre place. Ca existe maintenant depuis de nombreuses années, et c’est presque devenu « courant », la plupart des grandes surfaces en proposant même quelques modèles.

          Les robots aspirateurs ont toutefois pas mal évolué ces dernières années, et intègrent aujourd’hui une certaine intelligence: fini les parcours aléatoires en se cognant dans tous les meubles comme c’était le cas (ça l’est encore toutefois sur les modèles low cost), les robots sont aujourd’hui capables de se déplacer intelligemment en évitant les obstacles et en optimisant leur parcours. Depuis quelques temps, des modèles connectés sont également disponibles, permettant de les piloter avec son smartphone, qu’on soit chez soi ou non. Malheureusement ces modèles atteignent souvent des prix astronomiques, comme le Roomba 980 sorti à plus de 1000€ :/ Neato, son concurrent direct, propose des modèles tout aussi performants, à moitié prix. Mais Xiaomi est venu mettre un coup de pied dans la fourmilière, en cassant encore les prix et en proposant un robot aux alentours des 330€ ! Mais que peut on espérer pour ce prix ? C’est ce que nous allons découvrir aujourd’hui avec ce test complet du robot aspirateur Xiaomi Mi Robot Vacuum, que je vous propose après deux bons mois d’utilisation, afin d’avoir le recul nécessaire à ce type de test.

          I. Déballage du robot aspirateur Xiaomi Mi Robot Vacuum

          Fidèle à ses habitudes, Xiaomi propose un packaging très sobre:

          A l’intérieur, on y retrouve le robot très bien calé. Un point important, puisque n’étant pas distribué en France, cela nécessite une commande sur des sites chinois, et donc un grand voyage, avec tous les risques de casse que cela implique.

          A l’intérieur, on y trouve un contenu relativement simple, mais commun à la plupart des robots aspirateurs:

          Nous y retrouvons donc:

          • le robot aspirateur Xiaomi Mi Robot Vacuum en lui même
          • une station de rechargement accompagnée de son câble électrique
          • une petite brosse de nettoyage
          • un manuel d’utilisation

          Concernant ce dernier, il ne sera malheureusement pas d’une grande aide, puisqu’il est totalement en chinois:

          Heureusement, il est illustré de quelques dessins explicatifs, et de toute façon, le fonctionnement de ce type d’appareil est relativement standard (enfin, quand on a déjà eu l’occasion d’en tester d’autres ;-).

          Le robot en lui même arbore un design relativement classique, avec une forme ronde de 34cm de diamètre. Plutôt joli, le style est épuré au maximum, avec simplement deux boutons sur la partie basse, et une partie ronde sur élevée en haut. Le plastique utilisé est de très bonne qualité, l’ensemble faisant vraiment très « classe ».

          Cette partie sur élevée est en fait ce qui va permettre au robot de se situer dans l’espace. Elle intègre un système de télémètre laser à 360°, le LDS (Laser Distance Sensor) qui va littéralement permettre au robot de cartographier la pièce et ses moindres obstacles. Capable de détecter le moindre obstacle à 6m, sur 360°, le système effectue des mesures 1800 fois par seconde ! Un algorithme  SLAM (Simultaneous Localization and Mapping Algorithm) permet ensuite au robot de créer une carte de la pièce et de s’y repérer sans aucun problème. A titre d’information, cette techno SLAM est utilisée par Google pour ses véhicules autonomes… Mine de rien, pour calculer cela, ce robot aspirateur intègre un processeur ARM Cortex A7 Quad Core, ce qui n’est pas négligeable !

          A l’arrière, on trouve deux barres métalliques qui serviront de contact avec la station de recharge quand le robot aura besoin de récupérer un peu de batterie.

          A l’avant, intégré dans le pare choc qui couvre toute la face avant afin d’amortir les éventuels chocs, se trouve un capteur ultrasonique pour détecter les obstacles, en renfort du télémètre.

          On remarquera l’épaisseur du robot de seulement 8cm, qui lui permettra de passer sous la plupart des meubles. Attention, le télémètre ajoute 2cm supplémentaires, il faudra donc compter en tout 10cm de haut.

          Tous ces capteurs lui permettent de cartographier avec précision son environnement.

          Le fabricant a voulu un design épuré au maximum. Ainsi, seul un grand bouton à deux fonctions est visible sur le dessus du robot, qui servira à mettre en marche le robot ou lui demander de retourner à sa station de charge.

          On en découvre un peu plus en levant le capot:

          Là, les fonctions sont décrites… en chinois. Pas très grave, les icônes sont assez parlantes. Au dessus, un voyant est disponible pour afficher l’état de la connexion Wifi, et en dessous un bouton pour réinitialiser le robot.

          Au dessus, nous avons accès au bac de récupération de poussières, de 420mlTrès simple à sortir de son logement, il permettra un vidage facile des saletés aspirées, sans en mettre partout.

          Comme souvent sur ce type d’appareil, il est équipé d’un filtre HEPA. Malheureusement, économies oblige, aucun filtre de remplacement n’est fourni, comme le font parfois certains fabricants. N’étant pas lavable, il faudra prévoir d’en acheter un en remplacement en cas de besoin.

          Le bac, lui, pourra se nettoyer facilement en le passant simplement sous l’eau si besoin (en ayant préalablement retiré le filtre HEPA).

          Passons maintenant à la face inférieure. Ici, pas de grosse surprise, c’est du classique sur ce type d’appareil: tout autour nous pouvons apercevoir différents capteurs (les 4 blocs noirs en périphérie) qui permettront notamment au robot de ne pas tomber en haut des escaliers par exemple.

          Nous avons là un système à 3 roues: deux grandes roues motrices, capables de s’adapter à différentes hauteur s’il y a un obstacle à passer, et une petite roue centrale, en haut, qui prendra la direction nécessaire.

          Niveau nettoyage, c’est donc un robot équipé d’une brosse centrale (de 16cm), un système qui a fait ses preuves et qui fonctionne sur la plupart des sols avec efficacité. Une petite brosse rotative latérale permet également de ramener les saletés vers le centre de l’aspirateur afin d’être aspirées. Particulièrement utile le long des murs par exemple. Là encore, pas de brosse de remplacement fournie, à prévoir donc à l’achat.

          La brosse centrale est protégée derrière une grille, qui peut se démonter pour donner accès à la brosse et permettre son nettoyage.

          Là encore le démontage se fait très facilement, et c’est tant mieux, car cette brosse sera à nettoyer régulièrement, surtout si vous avez des animaux ou des personnes qui perdent leurs longs cheveux un peu partout :p

          Là pour le coup Xiaomi a fourni un petit outil bien pratique pour nettoyer plus facilement la brosse:

          Certes les accessoires sont rares sur ce modèle, mais ce petit ustensile est le bienvenu !

          Enfin, pour finir, la station de rechargement, également très épurée:

          A l’arrière une trappe peut s’ouvrir:

          Elle donne accès à l’alimentation:

          Le système est plutôt bien pensé, puisqu’une fois branché, le surplus du cordon pourra être enroulé à l’intérieur pour éviter les fils qui se baladent.

          Le cordon livré est au format US:

          Il faudra soit utiliser un adaptateur, soit changer le cordon. J’ai préféré cette dernière option, plus esthétique, puisqu’il s’agit d’un simple cordon bipolaire qu’on trouve un peu partout. Si vous n’en avez pas dans vos affaires, on en trouve par exemple sur Amazon.

          Passons maintenant à l’utilisation.

          II. Utilisation du robot aspirateur Xiaomi Mi Robot Vacuum

          Le robot aspirateur Xiaomi Mi Robot Vacuum pourra fonctionner très facilement de base, en appuyant simplement sur son bouton de mise en marche. Après vous avoir balancé un petit message oral incompréhensible, puisqu’en chinois, il partira alors nettoyer votre pièce tout seul comme un grand, et reviendra se mettre en charge quand il aura fini. On remarquera son mode de nettoyage intelligent, le robot traçant des lignes droites, évitant les obstacles, et reprenant son travail de l’autre côté de l’obstacle, sur sa trajectoire initiale. Le robot ne passe pas deux fois au même endroit, son parcours est réellement optimisé.

          Une petite vidéo pour voir le robot aspirateur Xiaomi Mi Robot Vacuum en fonctionnement:

          Pour ceux qui découvrent ce type de robot, j’ai également fait une deuxième vidéo afin de vous démontrer la performance des capteurs: en le positionnant sur une table, on voit que le robot détecte parfaitement les bords et ne tombe pas ! Aucun risque donc qu’il tombe dans les escaliers par exemple si vous le faites travailler à l’étage.

          Toutefois, c’est là un fonctionnement basique, car le robot aspirateur Mi Robot Vacuum Xiaomi propose beaucoup plus d’options, comme par exemple une programmation horaire. Et pour cela, il faudra en passer par l’application. Pour l’exploiter pleinement, c’est là que ça se complique un peu, car une bonne partie est en chinois :/ Je vais tout de même vous expliquer les différentes options, qui permettront de s’y retrouver plus facilement.

          Pour commencer, il faut donc installer l’application Mi Home, la même en fait que pour le système domotique Xiaomi Mi Home que je vous avait présenté.

          Une fois installé, il faut s’identifier ou se créer un compte Mi si ce n’est déjà fait. Pour la localisation, indiquez la Chine, car certains appareils peuvent ne pas être disponibles dans les autres zones.

          Allumez le robot, demandez à ajouter un nouveau périphérique, et normalement celui ci devrait être détecté automatiquement. Après avoir indiqué le réseau Wifi à utiliser et son mot de passe, le robot aspirateur Xiaomi Mi Robot Vacuum sera configuré, et se retrouvera parmi la liste des périphériques possédés. Ici, comme j’avais déjà la solution domotique, le robot aspirateur vient s’y ajouter:

          En cliquant dessus, on arrive à son écran de contrôle, avec en bas trois boutons, permettant, dans l’ordre,  de lui demander de revenir à sa station de charge, de lancer le nettoyage, ou de modifier la force d’aspiration (3 niveaux disponibles).

          Après avoir un peu travaillé, vous verrez la carte de votre pièce s’afficher peu à peu, comme ici:

          J’avoue avoir été plutôt bluffé la première fois par la précision de la carte générée ! On y retrouve certes les murs de la maison autour du salon, le couloir, mais également les moindres obstacles: canapé d’angle sur la partie droite, meubles, pieds de table, etc… Les capteurs du robot font parfaitement leur travail ! Le point jaune représente la position actuelle du robot, et tous les traits gris son parcours.

          Les chiffres en dessous indiquent la surface nettoyée, le pourcentage de la batterie, et le temps passé. Comme on le voit, ici, 23m2 (réellement nettoyés, car la pièce cartographiée ici fait plus de 40m2) en à peine 30min, et seulement 13% de batterie consommée. Grosso modo il faudra compter une minute par mètre carré. La batterie de 5200mAh lui permet normalement de travailler environ deux heures et demie (soit environ 150m2), et à l’utilisation l’autonomie est plutôt bonne.

          En haut à droite, l’icône avec les trois petits points (et ici un point rouge, en l’occurrence), permet d’accéder aux options du robot. Tout est en chinois, mais je vous ai mis les traductions en face pour vous y retrouver:

          La première option, la programmation horaire, permettra de déclencher le nettoyage les jours qu’on veut, et à l’heure qu’on souhaite. On peut le programmer pour une fois unique, chaque jour, chaque jour de la semaine, le weekend, ou alors pour un jour particulier. Le nombre de programmations n’est pas limité, ce qui permet une certaine flexibilité en fonction des jours.

          Le second menu, le mode ne pas déranger, permet d’interdire l’utilisation du robot aspirateur Xiaomi Mi Robot Vacuum entre telle et telle heure. Le troisième menu permet d’activer la pleine vitesse du robot, une sorte de mode « boost » permanent, qui aspire plus fort. En temps normal le robot est relativement silencieux (environ 68dB). Avec ce mode, forcément, il sera un peu plus bruyant.

          Un menu permet de conserver l’historique des nettoyages, avec ses « records ». Le suivant est beaucoup plus utile, car il estime le degrés d’usure des consommables (filtre et brosses) en fonction de leur ancienneté et du temps d’utilisation.

          Un clic sur l’un des éléments expliquera comment procéder au remplacement:

          Le menu télécommande, lui, permet tout simplement de télécommander le robot aspirateur Xiaomi Mi Robot Vacuum, comme on le ferait avec une voiture télécommandée :) Au centre de l’écran, il s’agit tout simplement d’un joystick, qui permet de piloter le robot au doigt et à l’oeil, de façon extrêmement précise !

          Vient ensuite une section guide d’utilisation, agrémentée d’illustrations et de vidéos pour apprendre à utiliser le robot. Tout en chinois, mais les illustrations et les vidéos se font bien comprendre.

          La partie paramètres, elle, est traduite en anglais :) Les options sont là très compréhensibles: on pourra renommer le robot, le partager avec un autre utilisateur, l’intégrer dans un groupe, comme ici dans le salon:

          C’est également ici qu’on trouvera les mises à jour, qui sont régulières, puisque j’en ai eu 3 en deux mois, preuve que les développeurs travaillent sans cesse à l’amélioration du produit:

          Attention, la mise à jour ne se lancera que si le robot aspirateur Xiaomi Mi Robot Vacuum est sur sa station d’accueil. Sinon vous n’aurez pas d’indication, juste le pourcentage qui restera à 0…

          Enfin, la partie réseau permet de vérifier la puissance du Wifi, obtenir l’adresse IP, Mac, etc…

          Les paramètres sont donc relativement complets.

          Mais l’application ne s’arrête pas là: comme dit plus haut, la même application est utilisée pour le système domotique Xiaomi Mi Home et divers objets connectés. Tous ces périphériques peuvent communiquer entre eux via l’application, qui devient un vrai hub domotique. Ainsi, il est tout à fait possible de demander à ce que le robot se mettre au travail quand on active l’alarme en  partant de chez soi par exemple:

          Là encore la petite difficulté sera encore de comprendre les différentes options en chinois. Dommage, car le système est plutôt bien pensé et propose des options intéressantes.

          Espérons que l’application sorte un jour totalement traduite en anglais (au moins, le français serait le rêve ;-), ce qui permettra au plus grand nombre de vraiment exploiter toutes les fonctionnalités de celle ci.

          III. Conclusion sur ce robot aspirateur Xiaomi Mi Robot Vacuum

          J’ai testé ce robot durant deux bons mois, ce qui me permet d’avoir un bon recul dessus. Le verdict est simple: j’adore ce robot ! Son design, ses fonctionnalités, son prix: c’est à mon avis actuellement tout simplement le meilleur rapport qualité prix du marché, toute marque confondue. Alors que les robots « connectés » actuels sont tous à plus de 500€, celui ci tourne aux alentours des 330€, en fonction des offres du moment (il est dispo en ce moment même pour 329€) . Et le terme « connecté » n’est pas là comme un argument juste commercial: le robot est réellement connecté en wifi à votre smartphone, et à votre maison, puisqu’il peut interagir avec le système domotique de la marque (et d’autres à venir, puisqu’un plugin Jeedom est en cours de réalisation). Son efficacité est redoutable grâce à ses nombreux capteurs, et la précision de sa cartographie est bluffante. C’est d’ailleurs en grande partie grâce à cette technologie qu’il est aussi performant. Grâce à elle, le robot est capable de se déplacer de pièce en pièce sans aucun soucis, comme on peut le voir ici chez moi:

          Si on ne souhaite pas qu’il aille dans certaines zones, il suffit de fermer les portes. Sinon, le fabricant a prévu une bande magnétique autocollante qui permet de délimiter des zones.

          Concernant le nettoyage: rien à dire, il fait parfaitement le job. L’aspiration de 1,8KPa est efficace, et sa grande autonomie lui permet de nettoyer une grande partie de la maison en une passe. Et s’il n’a pas fini, il retourne se mettre en charge tout seul, et se remet au travail ensuite là où il s’est arrêté.

          Seul point noir: l’application partiellement en anglais, une grande partie étant en chinois. Mais au final pas tellement bloquant, car les options restent compréhensibles une fois qu’on sait à quoi elles correspondent. Et en pratique, le robot est facilement utilisable tous les jours en appuyant simplement sur son bouton pour lancer le nettoyage, l’application n’étant donc pas primordiale.

          Mon avis perso ? C’est simple, il remplace mon « vieux » Roomba au déplacement chaotique, qui était tout de même connecté grâce au Thinking Cleaner. Le robot aspirateur Xiaomi Mi Robot Vacuum est plus beau, plus efficace, et dispose de bien plus de fonctionnalités. Il ne manquerait qu’une API ouverte pour pouvoir le coupler à mon système domotique. C’est réalisable avec le système du fabricant, c’est sans doute réalisable avec d’autres systèmes. Il existe d’ailleurs un plugin MiHome pour Jeedom, le développeur ayant réussi à intégrer différents produits Xiaomi, le support du robot aspirateur Xiaomi Mi Robot Vacuum n’est plus qu’une question de jours, puisqu’il fonctionne déjà en tests. Etant déjà excellent en tant que tel, ce sera simplement le meilleur choix sur le marché, beaucoup d’autres fabricants comme iRobot préférant rester fermés (à ma connaissance seul Neato propose une API aux développeurs). Bref, je recommande fortement ce Xiaomi !

          Pour se le procurer, les produits Xiaomi sont encore très difficiles à trouver en France, il faudra donc passer par des revendeurs chinois en ligne, comme notre partenaire Gearbest, qui est vite devenu une référence pour tous ces produits. Livraison en une dizaine de jours, frais de port gratuit, et pas de frais de douane, ce qui facilite beaucoup l’accès tout de même.

          Partager

          28 commentaires

          1. Bonjour,

            Est il capable de passer par dessus les baguettes de raccord que l’on a souvent à la jonction de pièces ou l’on change de carrelage ou parquet –> carrelage ?

            MErci

          2. Bonjour,

            est il possible d’avoir un rapide comparatif avec le Ilife X5 ? (indépendanmment du fait qu’il soit aléatoire)
            Ce qui m’interresse c’est la « puissance » d’aspiration… j’ai un X5 et par exemple les « petit cailloux : moins de 1mm » ne sont pas asipirés… quand je lis le descriptif du ILIFE on a 850 kPa d’aspiration contre 1,8KPa pour le Xiaomi… à mon avis il y a chiffre qu’il n’est pas cohérent :D

            Merci

            • Sincèrement, les deux n’ont rien à voir. Les aspirateurs « entrée de gamme » ont en général une capacité d’aspiration limitée, ce qui n’est pas vraiment un problème en général, car c’est la brosse qui fait le plus gros du travail pour ramasser les saletés. Pour la plupart des cas c’est suffisant. Le modèle de Xiaomi, lui, a une puissance d’aspiration équivalente à un aspirateur traineau, donc bien plus puissante que le iLife. Cette puissance est d’ailleurs réglages sur 3 niveaux via l’application. Alors ils ne sont pas au même prix non plus, mais pour qui cherche un robot aspirateur performant, je pense que le Xiaomi est un très bon choix. EN tout cas moi il a remplacé mon Roomba, qui faisait pourtant référence dans le domaine (bon ce n’était pas non plus le 980 qui coute beaucoup trop cher).

          3. Bonjour,
            Je possède le même aspirobot depuis 2 mois aussi, il est vraiment parfait. Pour l’application en chinois, il y a 2 possibilités, soit installer une appli traduite que Google vous permettra de retrouver, soit (solution que j’utilise) utiliser le module xposed alltrans qui permet de traduire les applications à la volée.
            Les 2 solutions nécessitent un téléphone rooté.

          4. Bonjour,

            Est ce qu’il est possible commander le démarrage du robot à l’aide d’une api quelconque, afin de lancer un cycle ou un retour à la base depuis nos box domotique ?

            Merci.

            • Alors il ne semble pas y avoir encore d’API officielle, mais en cherchant sur le web il existe des travaux à ce sujet. Mais je sais de source sure qu’il devrait être bientôt supporté par Jeedom, c’est en très bonne voie en tout cas ;-)

          5. Bonjour,

            La forme en D des aspirateurs Neato fait leur force pour nettoyer le long des plaintes et dans les coins. Comment ce robot se comporte-t-il pour ce cas précis ?

            Merci

            • Je n’ai pas de coins :D
              Plus sérieusement, le Xiami dispose d’un capteur sur le côté qui lui permet de détecter les murs proches et de les longer à 1cm. La brosse rotative sur le côté permet de ramener les saletés. Ca a l’air plutôt efficace, car je n’ai pas remarqué de saletés particulières le long des murs.

              • Merci pour la réponse.

                Je crois que pour le moment, je vais garder mon Neato qui est capable de longer les murs à moins de 1cm et a aussi une brosse rotative sur le coté. Et la forme en D me semble la plus intéresssante pour aller jusque dans les angles des pièces.

              • Oui, si tu as déjà un Neato, pas sûr que tu gagnes beaucoup au change. C’est surtout pour ceux qui ne sont pas équipés, ou qui comme moi avaient un « vieux » modèle.

          6. Pour revenir à la première question sur les hauteurs de baguettes de seuil, le mien monte sur le caillebotis en bois Ikea que j’ai devant la baignoire (1 bon centimètre d’épaisseur)

          7. « On remarquera l’épaisseur du robot de seulement 8cm, qui lui permettra de passer sous la plupart des meubles. Attention, le télémètre ajoute 2cm supplémentaires, il faudra donc compter en tout 10cm. »

            Je considère qu’il fait 10cm d’épaisseur et non 8. Avec 10 cm de hauteur, il est certain qu’il ne passera pas sous la plupart des meubles qui sont majoritairement à 9cm max du sol.

          8. je l’ai ajouté a Jeedom en suivant les tutos:
            – pour récupérer les trames: https://github.com/jghaanstra/com.robot.xiaomi-mi#retrieving-the-hex-values-for-sending-the-commands
            – pour créer un script python: http://www.robotreviews.com/chat/viewtopic.php?f=6&t=19479&p=141645&hilit=#p141568

            ensuite j’appelle le script python avec le plugin Script de Jeedom

            il n’y a que la fonction Home qui ne marche pas chez moi, mais comme il rentre tous seul, je n’en ai pas besoin

          9. L’application est maintenant traduite complètement ! Il est même possible de le faire parler en anglais.
            Bref, il est maintenant parfait :-)

          10. J’ai acheté l’aspirateur en partie en lisant cet article, après avoir fait un tour des aspirateurs vendus en magasins en France.
            Je l’utilise depuis un mois. c’est mon premier aspirateur robot, et je suis très satisfaite. Le prix, le design, et à l’usage le fonctionnement.
            A la livraison j’ai en effet vu que l’interface smartphone pouvait être changé pour l’anglais, et qu’on pouvait charger un pack langue anglaise que l’aspirateur utilise (pour dire qu’il se met en marche, qu’il a fini, etc.).
            Je ne l’utilise pas encore quand je ne suis pas là (j’apprends à détecter ce que je dois faire pour qu’il ne se prenne pas les pieds dans un tapis, un rideau…). Bref un achat que je ne regrette pas, et merci pour l’article bien détaillé.

          11. Une petite question : dans la mesure ou il « fait » un plan précis de la pièce, peut on lui « indiquer » une zone à éviter ?

          12. Bonjour, J’ai ce robot depuis 2 semaines et j’en vraiment très satisfait. Cependant, la petit roue libre qui se trouve devant quand il avance, fait un bruit de vibration de temps en temps surtout sur le carrelage. Avez vous constaté la meme chose? Cela n’a pas l’air bien grave mais bon…

          13. Bonjour, j’hésite entre ce robot et le Deebot R95 de Ecovacs. Vous serait il possible de faire un comparatif avec ces robots?
            Tous deux disposent d’un laser sur le robot. Merci d’avance

            • Jamais essayé l’Ecovacs, je ne pourrai pas dire. Il faudra que je vois pour le tester, mais pour cet été je me concentre pour rattraper le retard de tout ce qui attend déjà d’être testé à la maison :p Donc les ajouts se feront à la rentrée, désolé.

          Laisser un commentaire

          Ne ratez plus aucune news !

          Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

          Merci pour votre inscription !